Les Alignements

le tronc commun à toutes les éditions
Avatar de l’utilisateur
Cidoren
Dragon de bronze
Messages : 19
Inscription : Mer 26 Jan 2022 07:19
Localisation : là ou on ne m'attend pas
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Gnome
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ca sert à quoi ?

Re: Les Alignements

Message par Cidoren »

Dernier message de la page précédente :

LLyr a écrit :
Ven 28 Jan 2022 08:21
Après dire que les LN sont spychorigide (par exemple, ca marche avec un peu près tout les alignements que tu cites) c'est très réducteur je trouve
oui, j'avoue avoir pris un raccourci (mais bon... le post est assez long comme ca je pense)et tous les extrêmes sont un peu psychorigides...

Il faut remettre le terme dans son contexte : j'essaye dans cette partie d'expliquer quel est le "milieu" entre le LN et le CN... j'y présente donc le LN comme un "extrême".

Ensuite, Les alignements sont des archétypes, autour desquels gravitent les personnalités.
LLyr a écrit :
Ven 28 Jan 2022 08:21
un magistrat aura tendance à être LN, un soldat aussi tout comme un samouraï qui place son honneur au dessus de tout (même des lois d'un pays). Si suivre une voie, un chemin philosophique ou de vie c'est être spychorigide alors tous les athlètes, philosophes et autres juristes le sont. Et je ne pense pas que cela soit le cas.
Je ne suis pas d'accord avec tes exemples. les magistrats/soldats/samouraïs, ne sont pas tous LN... loin de là !
- Un magistrat peut "avoir tendance à"... hmm... pour moi un magistrat doit rendre la justice. s'il se contente d'appliquer la loi à la lettre, c'est un robot intransigeant... donc oui LN, qui peu tendre vers le psychorigide... Tyr (Dieu de la justice dans les Royaumes oubliés) est LB et pas LN.
- Les soldats/miliciens sont payés pour faire respecter la loi, mais c'est pas une machine binaire: Il usera de son libre arbitre pour appliquer l'esprit et non la lettre de la loi... (c'est notamment le cas des "rappels à la loi" au lieu de "l'amende", ou encore de la prise en compte des circonstances...). S'il ne le fait jamais, alors oui, il devient maniaco-psychorigide. Heaum (le dieu Gardien, qui a tué Mystra sans discuter, en application de la règle édicté par AO, cf. le 1er roman des RO) est LN... il est quand même un peu psychorigide pour moi....
- Le "Samouraï qui met son honneur REELEMENT au dessus de tout (donc de sa vie et de celle des autres...) bah... si pour moi il est un chouillat psychorigide... enfin c'est un avis personnel hein :siffle:

En fait, pour un PNJ figurant, pourquoi pas.
Sinon tout est question de nuance. Dans mon groupe de joueur, on disait à l'époque qu'il y avait 10 alignements et pas 9 : le LB est un alignement, le paladin (LB + code d'honneur restrictif) était d'alignement "Royal Con" (pas d'offense, c'était juste un Jeu de "mollet" pour les "jambettes"...)
LLyr a écrit :
Ven 28 Jan 2022 08:21
Je n'oserai pas dire à mon sensaï qu'il est spychorigide quand il nous enseigne de suivre le code moral du Judo, j'aurai peur de me prendre une chute derrière voir de lui servir de Uké pendant tout le cours pour la peine :D
Je te rejoins sur l'Araigoshi sauvage...
cependant, le code moral du judo promeut l'Amitié et le Respect pour obtenir la confiance des autres... qui sont des valeurs Bonnes (selon ma vision, cf. plus haut). Je le vois plutôt entre LB (honneur, contrôle de soi) et NB (courage=faire ce qui est juste [pas "faire ce que dit la règle"]).

Pour finir, je vois où tu veux en venir et je suis d'accord.
Je reste sur ma définition initiale :
Cidoren a écrit :
Jeu 27 Jan 2022 19:43
Un personnage Loyal Neutre appliquera la loi, mais sans savoir/se demander pourquoi. Il laissera aux autres le loisir se prononcer sur ce "pourquoi". Lui c'est pas son problème. ("Non, on ne fait pas de réunion sur Skype dans notre entreprise. Ca se fait pas. C'est tout. Y'a pas de pourquoi qui tienne. Tu le fais pas et tu fermes ta g..." ou encore "Les orcs c'est mal. On tue les Orcs. Point barre. Pas d'exception. De toute façon, les exceptions c'est mal...").
Avatar de l’utilisateur
Cidoren
Dragon de bronze
Messages : 19
Inscription : Mer 26 Jan 2022 07:19
Localisation : là ou on ne m'attend pas
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Gnome
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ca sert à quoi ?

Re: Les Alignements

Message par Cidoren »

globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
Un personnage loyal obéit-il aux lois ? Évidemment ! Aveuglement ? Certainement pas. Alors pourquoi décide-t-il d’obéir ? Parce qu’il place la société avant l’individu.
Dans ma perceptions des alignements loyaux, ce que tu décrit est un alignement LB (priorité à l'intérêt commun).
globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
Parce qu’il veut faire société, être reconnu au sein de cette société, progresser dans la hiérarchie, pouvoir se positionner par rapport aux autres etc. Il sait que s’il « désobéit » il le paiera en terme statut, de carrière, de reconnaissance sociale. On peut tout à fait « être bordélique » et vouloir une reconnaissance sociale.
Si tu relis bien mon post, j'y parle de sociétés CB ou CM. La volonté de faire société n'implique pas un alignement. Une société (par exemple tribale) où il n'y a que 4 règles (souvent de type oeil pour oeil), peut être considérée comme une société Chaotique car faiblement régentée et oiù tous sont libres de faire ce qui leur plait. (exemple : le statut d'homme libre dans la série Viking : tu as le droit de tuer. tu assumeras les conséquences/vengeances directement, mais c'est ton problème, pas celui des autorités.)
Cet aspect d'Alignement de société est, entre autre, explicitement détaillé dans le "Cityscape", au début du chapitre 1 (D&D3.5)

Une des difficultés quand on tente de rédiger ou modifier la constitution d'un pays, c'est de déterminer le niveau de détail que les lois vont gérer.
Par analogie, un JdR comme Agone ou D&D3.5 (des centaines de règles compliquées, plusieurs heures de recherches pour faire un personnage bien réfléchit, avec tous les suppléments etc... croisement de 4 tableaux différents pour déterminer le résultat d'une seule attaque...) sont des JdR "Loyaux".
A l'inverse, D&D, l'Oeil noir, ou encore mieux : Ambre (le JdR sans dé!!), sont des JdR plutôt "Chaotiques" car ils laisse bien plus de marge de manoeuvre aux MJ/PJs dans leur interprétation du système.
globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
De l’autre côté du spectre, le chaotique est indifférent au regard d’autrui. Il considère que ce que pensent les autres n’a aucune importance. Pour autant, il peut se fixer des règles, s’y tenir et se montrer particulièrement rigide si on lui demande d’en changer. Il ne supporte pas l’autorité et ne supporte pas que lui soit imposer une volonté autre que la sienne. Il est fondamentalement individualiste.
Si je prolonge ta reflexion, j'en conclue que :
Chaotique = cherche absolument à penser par lui-même et refuse les obligations extérieures
Loyal (opposé du chaotique donc) = essaye de ne pas penser par lui-même et s'appuie sur les règles/lois/ordres/hiérarchies/organisations etc...

Ce que tu décris est pour moi la définition du libre arbitre. Du coup j'ai du mal a comprendre ta définition. exemple :
Un Guerrier Loyal Bon qu'on force à agir en menaçant sa famille ou en lui dictant un ordre absurde ou méchant ne sera pas content d'avoir été forcé... il choisira soit d'obéïr soit de sauver sa famille autrement. C'est son libre arbitre. Et pourtant il est Loyal !
bon... ok... le paladin suivra les ordres mais lui c'est le 10ème alignement...
globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
Considérer qu’un personnage chaotique est capricieux, instable et soumis à des pulsions/caprices qu’il ne contrôle pas est une caricature.
Je ne parle pas du "Chaotique" mais du CN.
Mon point de vue : l'absence conjuguée de code de conduite strict (= partie chaotique de l'alignement) et de repère moral (partie neutre) va mener le personnage caricatural a ne pas avoir de motivation profonde. Donc il peut en changer aisément, au gré des humeurs et aléa que nous rencontrons tous dans la vie. Il n'est pas question de "ne pas se contrôler", il est question de "suivre ses envies" et on a tous des changements d'envies en fonction du temps, de la qualité de notre sommeil, etc... le CN se veut être totalement libre et agira de la sorte si ce matin, il n'a pas apprécier le regard d'un PJ, il peut parfaitement décider de lui faire une crasse. Juste comme ca. Parce qu'il peut le faire. Ca ne se fait pas ? Il s'en fout.
globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
L’alignement bon ne pose généralement pas de problème. La plupart des gens comprennent que s’ils jouent un personnage bon, ils jouent un Jedi (caricature de bonté) …
Je comprend ton exemple du Jedi (même si tous les "Bons" ne sont pas des Jedis caricaturaux !). Malheureusement, les joueurs tendent toujours vers cet archétype. pour moi, on peut êre Bon ("gentil" au sens premier de l'adjectif) sans pour autant être un héro parangon de courage. c'est particulièrement important dans l'établissement de l'alignement des PNJs (car OK, les PJs sont cencés être des héros...)
J'ai eu un PJ demi-orc barde qui était un véritable couard... son idéal de journée c'est lecture en bibliothèque de 7h à 21h... il est quand même d'alignement bon : quand il est en situation (qu'il déteste hein !) de choisir entre l'absence de risque pour lui même et la mort de ses amis, il s'est lancé !
globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
L’alignement mauvais est souvent mal compris / joué. En effet, un personnage mauvais pense systématiquement (en miroir à la pensée d’un personnage bon) qu’une solution à un problème qui ne fait souffrir personne ou qui n’affirme par sa domination sur autrui, est sans doute une mauvaise manière de régler le problème. Pour faire simple, un personnage mauvais pense qu’une bonne solution fait nécessairement souffrir quelqu’un … Dans la caricature, il pense que s’il ne fait pas souffrir les autres, il suffira à leur place.
Si un personnage réagit de cette façon la question est pourquoi ? Dans ce que tu décris, moi je vois la définition de la cruauté.
C'est effectivement une forme de méchanceté (très visible !) mais ce n'est pas la seule.

Pour moi c'est une caricature, applicable pour des personnages mauvais de second plan. Par exemple, l'homme de main ou le shérif (qui a dit de Notingham?) cruel que tous les PJs apprennent à détester cordialement...
Cependant, le vrai méchant est celui qui ne considère les autres que comme des outils parmi d'autre. Il utilisera alors l'outil/la méthode la plus simple et effcicae d'arriver à son but.
Exemple : un barde est dans une taverne. Il possède des informations nécessaires mais refuser de les donner.
Un personnage (PJ, Roi, etc.) Bon va tenter de convaincre le barde de changer d'avis (ca va etre coton... il est déterminé. A tous les coups il va falloir lui montrer qu'on est de son coté... nouvelle quete à la clé etc... on peut aussi le payer donc dépenser des ressources précieuses...)
Une autre approche est de tromper le barde (sort de charme et/ou déguisement + mise en place d'un scénario d'arnaque pour le pousser à livrer ses informations)
Tout cela peut marcher mais c'est complexe à mettre en oeuvre et le résultat n'est pas garanti...

Un personnage mauvais ne s'emmerde pas : la solution facile et rapide est : la torture. Il l'utilise parce c'est rapide et facile.
Cependant, s'il a accès à un sort permettant de lire les souvenirs de la cible, c'est alors encore plus simple et a l'avantage de ne pas avoir à s'occuper d'un corps ou de risquer des représailles (judiciaires par exemple). Dans ce cas de figure, le personnage mauvais utilisera le sort de lecture d'esprit (qui ne présente pas de composante de souffrance). Et pourtant il est vraiment méchant car il considère les autres au mieux comme des outils jetables !
D'où mon point de vue : Mal = "la fin justifie les moyens".
Dernière édition par Cidoren le Ven 28 Jan 2022 11:30, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
LLyr
Staff - Chevalier aux Cygnes
Messages : 8182
Inscription : Ven 11 Sep 2015 10:49
Localisation : Paris
Activité : Traduction
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Barde
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

Re: Les Alignements

Message par LLyr »

Le spychorigide que je suis (fier de son LN donc) te dirait que chacun sa façon de voir, mais rappellera que le respect dans le Code Moral c'est le premier des articles à respecter, celui qui gouverne les autrs et dans le Judo les lier

Mais bon ce n'est pas le sujet et au besoin je pourrais toujours vous ressortir ma diatribe sur le sujet que j'ai fait aux ados et adultes du cours certains se posant la question (limite dissert de philo il parait ^^) : mais c'est quoi le respect au final ? Car oui c'est une notion bien plus complexe qui ne le parait.

Je pourrais pour en revenir au sujet faire aussi une diatribe sur la Justice aveugle (et donc ni bonne ni mauvaise...) et prouver que Tyr n'a de Dieu de la Justice qu'un titre et une vision qui elle aussi se discute

Tout autant que trouver des contre arguments, mais est ce bien nécessaire à part digresser du sujet plus encore :)
Image
Avatar de l’utilisateur
Cidoren
Dragon de bronze
Messages : 19
Inscription : Mer 26 Jan 2022 07:19
Localisation : là ou on ne m'attend pas
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Gnome
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ca sert à quoi ?

Re: Les Alignements

Message par Cidoren »

Je te rassure, mon premier personnage en D&D3 était un moine LN :)
J'ai jamais dit que ça n’était pas drôle à jouer :)

Et encore une fois je parlais du LN "archétypal", selon ma seule vision (qui n'est pas la Vérité).
Aucune offense j'espère, il s'agit d'un simple échange de vision :)
Dernière édition par Cidoren le Ven 28 Jan 2022 13:46, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 2105
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: Les Alignements

Message par Zothike »

Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 07:20
Zothike a écrit :
Jeu 27 Jan 2022 23:54
Bon poste Ciroden :)
Et les Neutre mauvais et les neutres bon ? perso chez moi Neutre mauvais, neutre bon et neutre tout court n'existent pas
C'etait sousjacent. j'ai édité le post pour que ce soit plus clair.
Avec cette approche, l'alignement NB est le plus courant (notamment chez les débutants)...

Ton approche est intéressante, mais soulève une question : si tu n'autorises pas les NB/NN/NM, comment fais-tu jouer les druides (qui sont normalement NN obligatoire) ? Est-ce que cela ne dénature pas trop l'organisation druidique ?
Il n'y a effectivement pas de druide dans ma campagne, donc ils ne sont pas considéré comme des bétails humains comme dit Llyr :)
Mais rien n'empèche un joueur de jouer comme un druid si il le souhaite, il prendra comme alignement LN ou CN (je pense que ces deux alignements se retrouve dans le monde animal) et il prendra comme divinité "La mére des choses" divinité maison orientée "écolo" et "les piti zanimaux" :)

Information importante mon univers est "Evil" les joueurs ne peuvent pas prendre l'alignement "Good"
https://www.xitragupten.com/xitragupten/alignement.html
Avatar de l’utilisateur
Cidoren
Dragon de bronze
Messages : 19
Inscription : Mer 26 Jan 2022 07:19
Localisation : là ou on ne m'attend pas
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Gnome
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ca sert à quoi ?

Re: Les Alignements

Message par Cidoren »

hmmm... après avoir regardé, ta campagne est assez particulière. Très éloignée du corpus standard de D&D.
Je comprends un peu mieux du coup ta question sur les NB, NN, NM.
Avatar de l’utilisateur
globo
Dracoliche
Messages : 419
Inscription : Ven 18 Jan 2013 00:57
Localisation : La Haudelinière
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Demi-Géant
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : ?

Re: Les Alignements

Message par globo »

Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
Un personnage loyal obéit-il aux lois ? Évidemment ! Aveuglement ? Certainement pas. Alors pourquoi décide-t-il d’obéir ? Parce qu’il place la société avant l’individu.
Dans ma perceptions des alignements loyaux, ce que tu décrit est un alignement LB (priorité à l'intérêt commun).
Le loyal bon c’est juste la version extrême du truc, mais il y a de la granulosité. Si un personnage loyal a à arbitrer entre un choix qui bénéficie à la société en tant que structure ou un choix qui bénéficie aux indus. Il arbitrera en faveur de la structure. Si c’est un loyal bon cela correspond en effet au bien commun, si c’est un loyal mauvais il œuvrera à la préservation d’un système oppressif, au détriment du bien des individus. Avec toutes une granulosité entre les deux.
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
Si je prolonge ta reflexion, j'en conclue que :
Chaotique = cherche absolument à penser par lui-même et refuse les obligations extérieures
Loyal (opposé du chaotique donc) = essaye de ne pas penser par lui-même et s'appuie sur les règles/lois/ordres/hiérarchies/organisations etc...
Ne prolonge pas ma réflexion, tu fais erreur.
Chaotique = refuse les obligations extérieures. Point. Peut-être qu’il pensera par lui-même, peut-être pas. Peut-être qu’il sera l’esclave de ses plussions, peut-être qu’il sera manipulé, peut-être qu’il pensera par lui-même.
Loyal = cherche à adhérer et à être reconnue par les structures sociales. Peut-être qu’il obéira bêtement, Peut-être qu’il déploiera des trésors d’ingéniosité soit pour progresser dans la structure, soit pour « améliorer » la structure.
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
Ce que tu décris est pour moi la définition du libre arbitre. Du coup j'ai du mal a comprendre ta définition. exemple :
Un Guerrier Loyal Bon qu'on force à agir en menaçant sa famille ou en lui dictant un ordre absurde ou méchant ne sera pas content d'avoir été forcé... il choisira soit d'obéïr soit de sauver sa famille autrement. C'est son libre arbitre. Et pourtant il est Loyal !
bon... ok... le paladin suivra les ordres mais lui c'est le 10ème alignement...
Je crois que le dilemme est mal construit. Ton guerrier à le choix entre 1) sauver sa famille et 2) faire un truc idiot … Peu importe son alignement, il choisira sans doute 1) …

Le vrai dilemme aurait été :
1) Sauver sa famille
2) Sauver son seigneur
Il y a là dilemme pour un personnage loyal car il a à choisir entre 2 structures sociales : la famille ou le pouvoir exécutif à qui il a prêté allégeance.
On a là un dilemme loyal/loyal.

Un autre dilemme intéressant pour un LB aurait été de :
1) Sauver sa famille qui est fondamentalement mauvaise, abjecte, difonctionnelle etc. qu’il méprise mais … « c’est la famille ».
2) Obéir à un ordre qui correspond à un acte mauvais mais issue d’une structure qu’il respecte et dans laquelle il aimerait progresser.
On a là un dilemme à double hélice : loyal/loyal et bien/mal
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
globo a écrit :
Ven 28 Jan 2022 10:02
Considérer qu’un personnage chaotique est capricieux, instable et soumis à des pulsions/caprices qu’il ne contrôle pas est une caricature.
Je ne parle pas du "Chaotique" mais du CN.
Non, non, je parle bien de l’alignement chaotique en général. On peut être bon et changer tout le temps d’avis tant qu’on tente de faire le bien et d’aider les gens … ou mauvais et changer d’avis tant que cela fait du mal à autrui …
La seule force du CN dans cette affaire c’est qu’il pourra tanto faire le bien, tanto faire le mal …
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
Si un personnage réagit de cette façon la question est pourquoi ? Dans ce que tu décris, moi je vois la définition de la cruauté.
C'est effectivement une forme de méchanceté (très visible !) mais ce n'est pas la seule.

Pour moi c'est une caricature, applicable pour des personnages mauvais de second plan. Par exemple, l'homme de main ou le shérif (qui a dit de Notingham?) cruel que tous les PJs apprennent à détester cordialement...
Exact, mauvais = cruel par opposition à bon = gentil.
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
Cependant, le vrai méchant est celui qui ne considère les autres que comme des outils parmi d'autre. Il utilisera alors l'outil/la méthode la plus simple et effcicae d'arriver à son but.
Exemple : un barde est dans une taverne. Il possède des informations nécessaires mais refuser de les donner.
Ne pas parler c’est peut-être simple mais ce n’est pas efficace. De manière général, l’attentisme est la politique de « ne pas se faire chier », c’est plus une posture Neutre. En fait, le barde ne prend pas parti car cela ne le concerne pas, quelque soit le conséquences, bonnes ou mauvaises.
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
Un personnage mauvais ne s'emmerde pas : la solution facile et rapide est : la torture. Il l'utilise parce c'est rapide et facile.
Alors la torture cela n’a rien ni de simple, ni de rapide. Les études montrent que quand on torture quelqu’un, il ne dit pas la vérité, il dit ce qu’il pense qui va faire cesser la torture. C’est en fait très compliqué d’avoir des informations pertinentes par la torture. Et si on va trop vite, on tue souvent sa victime ce qui est particulièrement inefficace car elle ne peut plus rien divulguer …
Non si un personnage mauvais torture, c’est simplement parce qu’il pense qu’une solution à son problème ne peut pas être efficace si elle ne fait souffrir personne au minimum, éventuellement parce qu’il est sadique et qu’il y prend plaisir.
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
Cependant, s'il a accès à un sort permettant de lire les souvenirs de la cible, c'est alors encore plus simple et a l'avantage de ne pas avoir à s'occuper d'un corps ou de risquer des représailles (judiciaires par exemple). Dans ce cas de figure, le personnage mauvais utilisera le sort de lecture d'esprit (qui ne présente pas de composante de souffrance). Et pourtant il est vraiment méchant car il considère les autres au mieux comme des outils jetables !
En faisant cela, il fait quelque chose d’efficace (contrairement à la torture) mais il ne fait rien ni de mauvais, ni de bon … et il en sera peut être frustré.
Cidoren a écrit :
Ven 28 Jan 2022 11:20
D'où mon point de vue : Mal = "la fin justifie les moyens".
Non, « la fin justifie les moyens » c’est une attitude neutre. Si tu es bon, tu ne fais rien qui fasse souffrir et si tu es mauvais, tu ne fais rien qui ne fasse pas souffrir. Mais quand tu t’en fous de faire souffrir ou pas, tu es neutre.
Avatar de l’utilisateur
orian
Dracoliche
Messages : 453
Inscription : Ven 1 Mars 2013 18:06
Localisation :
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Birthright
Race : Elfe gris
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Les Alignements

Message par orian »

On ne peut pas réduire les alignements à des traits de caractères ou des pathologies psychiatriques.

Les alignements sont censés servir de boussole sur les codes moraux et éthiques du personnage, pas sur son caractère (ou sa santé mentale).

L’axe Bien-Mal (axe Morale / pourquoi mes choix) permet de qualifier le type de valeurs morales adoptées par le personnage et de façon plus général par une société.
Il est impératif de comprendre que les valeurs morales utilisées dans AD&D sont les valeurs morales contemporaines : le GdM de AD&D écrit noir sur blanc que le Bien ce sont les valeurs des Droits de l’Homme, c’est-à-dire les valeurs humanistes. Ces valeurs ont eu un antagoniste fort au cours du XXe siècle : les courants qu’on peut amalgamer sous le terme de « darwinisme social ».
Pour synthétiser : l’alignement Bon = « humanisme », l’alignement Mauvais = « darwinisme social ».

L’axe Loi-Chaos (axe Éthique / comment je réalise le pourquoi) permet de qualifier le type de mode d’évolution dans la société le plus « naturel »/confortable pour le personnage, et de façon plus générale le mode de valeurs éthiques d’une société.
Les sociétés Loyal sont des sociétés fonctionnant sur un mode privilégiant la reproduction des strates sociologiques génération après génération, valorisant la tradition. Un individu loyal est confortable dans une société qui s’appuie sur des valeurs traditionnelles, des us et coutumes traditionnels. Ou la position sociale dépend de son extraction de son origine sociale.
Les sociétés chaotique sont des sociétés fonctionnant sur un mode privilégiant l’innovation, le renouvellement des positions sociales à chaque génération, valorisant le changement. Un individu chaotique est confortable sans une société « d’opportunités », favorisant les aptitudes des individus pour la promotion sociale : selon l’alignement Moral de la société (axe Bien/Mal) : l’aptitude peut être la compétence au poste ou le fayotage.

Un personnage loyal ne respecte pas plus, ni moins, les lois qu’un personnage chaotique. Parce que… les lois sont fondées sur la Morale (Axe Bien-Mal), et pas sur la tradition/innovation de l’axe Loi-Chaos.
Un personnage loyal n’est pas plus, ni moins, fidèle à une organisation, un code de déontologie qu’un personnage chaotique. Parce que… l’un comme l’autre vont favoriser leur attachement à des organisations en phase avec leurs principes moraux, voir éthiques.
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 2105
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: Les Alignements

Message par Zothike »

Très bonne intervention orian as usual :)
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Dracoliche
Messages : 4415
Inscription : Lun 2 Avr 2012 20:20
Localisation : A l'affut sur le Web
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Les Alignements

Message par Outsider »

@ Cidoren : Une vision intéressante et argumentée des alignements même si je ne partage pas totalement cette vision.
Je ne connaissais pas l'alignement RC mais je dois admettre qu'il y a du vrai.
Apprenez à penser par vous même, sinon d'autres le feront pour vous.
MD ADD2/2.5
Avatar de l’utilisateur
Cidoren
Dragon de bronze
Messages : 19
Inscription : Mer 26 Jan 2022 07:19
Localisation : là ou on ne m'attend pas
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Gnome
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ca sert à quoi ?

Re: Les Alignements

Message par Cidoren »

Outsider a écrit :
Ven 28 Jan 2022 20:24
@ Cidoren : Une vision intéressante et argumentée des alignements même si je ne partage pas totalement cette vision.
Je ne connaissais pas l'alignement RC mais je dois admettre qu'il y a du vrai.
Ça n'est qu'une vision parmi d'autre, que j'applique en créant mes PNJs, notamment les Grands Méchants retords... je trouve que ca leur donne une certaine profondeur. c'est ma méthode mais pas la seule ! A chacun son jeu :bisous:
Répondre

Revenir vers « Généralités »