Les compagnies marchandes

Avatar de l’utilisateur
Dadou13
Dragon d'or
Messages : 240
Inscription : Dim 18 Sep 2016 20:33
Localisation : Salon de provence
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Elfe noir
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar Dadou13 » Mar 22 Jan 2019 13:14

Dernier message de la page précédente :

Transmarche des 1000 Têtes
Le nom de ce Transmarche se réfère aux « milliers » de convois comportant de 1 à 12 chariots qui bénéficient de ses services. Son dirigeant, Bharavan recrute des aventuriers en retraite pour protéger ses caravanes, et n’hésite pas à baisser ses prix pour les petits marchands. Ses gardes sont des durs à cuir infatigables, qui reçoivent l’ordre de poursuivre et de tuer tous les éventuels pillards ; de sorte que peu de voleurs à la petite semaine prennent le risque de s’attaquer aux caravanes de ce Transmarche. Ce Transmarche est dirigé par l’ancien aventurier Bharavan Bhaerkantos. Il dirige le Transmarche depuis sa forteresse de Riatavin (Royaume d’Amn). Ce Transmarche n’opère que sur une seule route : celle qui relie Eauprofonde à Montéloy (Royaume de la Mer de Lune) en passant par Scornubel, Berdusk, Iriaébor (Royaumes du Mitan Occidental), Proskur (Royaumes de la Côte des Dragons), Arabel (Royaume du Cormyr) et Essembra (Valbataille, Royaumes des Vaux).

Transmarche des 7 Soleils
Le nom de ce groupe se réfère aux 7 partenaires qui le composent, et qui ont chacun converti leur petite compagnie marchande en base régionale. Ils fournissent des chevaux, des boeufs et des charrettes, et peuvent louer les services de gardes locaux. Ce transmarche fournit généralement les gardes les plus efflanqués et les charrettes les moins rapides ; ses caravanes se font donc souvent attaquer par des bandits. Par contre, il est bien souvent moins cher que ses concurrents sur la plupart des trajets qu’il couvre. Les 7 partenaires sont Jhasso de la Porte de Baldur, Shield d’Everlund, Pomphur d’Almraiven, Chond de Calonte, Alvund d’Ormpetarr, Dzunn de Sheirtalar et Namma de Milvarune. Base d’opération : La Porte de Baldur (Royaumes du Mitan Occidental), Everlund (Royaume du Nord), Almraiven (Royaume du Calimshan), Calonte (Royaume du Vaste), Ormpetarr (Baronnie de Sespech, Royaumes du Bief de Vilhon), Sheirtalar², Milvarune (Royaume de Thesk).

Trône de Fer
A première vue, le Trône de Fer apparait comme n’importe quelle autre compagnie marchande. Ce groupe est entièrement tourné vers un seul but : le monopole du commerce des armes. En réalité, cette compagnie à un côté beaucoup plus sombre. Pour atteindre son objectif, elle n’hésite pas à employer des moyens directs (banditisme, meurtre), arguments repris par ses concurrents pour les dévaloriser. Les dirigeants du Trône de Fer ont démenti à plusieurs reprises la fausseté de ces accusations mais ne se cache pas pour dire que ce sont les plus forts et les plus fiables pour transporter des marchandises. Historiquement, l Trône de Fer est une guilde récente dans le trafic commercial. C’est Sfena, la fille d’un diable puissant qui a créé cette organisation (suite à un étrange accident qui a transformé son corps en un matériau cristallin très résistant, elle a été par la même occasion libérée de Baator lui permettant ainsi de rester sur Faerun). Elle a donc créé cette organisation dans le but de l’entrainer dans « le côté obscur de la force » dans l’espoir de recouvrer son corps originel. Son organisation est très hiérarchisée. Ainsi en apparence elle est tout à fait légale, respectueuse des lois, mais à l’échelle inférieur, les employés sont composés de brigands, assassins, espions, voleurs qui n’hésitent pas à attaquer la concurrence. Dirigeant : Sfena ; Lieutenant : Krakosh (géant des tempêtes). Il cache sa véritable forme grâce à une amulette. Base d’opération : Officiellement Arabel ; officieusement Sfena se cache au dessus d’un restaurant à Suzail « la Dame Cachée »

Les Seigneurs de la Piste
Ce groupe mystérieux et pompeux est connu pour engager des demi-orques et autres créatures abominables comme gardes. Neamoins, ils semblent disposer de ressources monétaires illimitées, et peut rassembler une petite armée pour protéger des clients ou une cargaison précieuse pendant un court laps de temps. On dit que les Maîtres des Seigneurs de la Piste sont des Rois Marchands (personne ne les a jamais vus). Ils dirigent les opérations par l’intermédiaire de leur représentant, le très gras illusionniste masqué Mhereg Ssar (N hm I6). Certains affirment que ce groupe est dirigé par les Sorciers Rouges du Thay ou autres magiciens orientaux.

La Ligue des Marchands
La Ligue promeut la sécurité des marchands grâce à des routes en bon état, des patrouilles régulières, des étapes défendables et des caravanes bien protégées. Toutefois, la ligue est une organisation sur le déclin : les transmarches assument peu à peu ses fonctions et sapent ses supports traditionnels. Les membres les plus importants de la Ligue sont Irlentree, Zorl Miyar et Aldeth Sashenstar, trois marchands prospères qui vivent à la Porte de Baldur. Récemment, Dabron Sashenstar a remplacé son grand oncle Aldeth Sashenstar et a convaincu ses associés de transformer la ligue des marchands en un véritable priakos grâce notamment à l’appui des Ducs de la Porte de Baldur. Ainsi, cette Ligue des Marchands a trouvé un nouveau souffle et s’est lancé dans une compétition féroce avec le Trône de Fer pour le contrôle des armes dans la région.

Les Caravanes du Cerf
Ce groupe ancien, qui a connu des jours plus glorieux sous la direction d’aventuriers aujourd’hui morts ou partis explorer d’autres horizons, est contrôlé par des marchands qui traitent constamment des affaires de petite ou haute importance aux 4 coins des Royaumes. Le général en chef de la compagnie, Tomm Barhinn le Noir, est maintenant un homme âgé qui a abandonné la gestion des opérations quotidiennes à Scorm Hlevell et Dindar Pell, de jeunes marchands du Royaume d’Amn qui désespèrent de faire fortune dans ce Royaume de puissant marchand - mais qui sont quand même déterminés à gagner un minimum d’argent. Base d’opération : Amn
Avatar de l’utilisateur
Dadou13
Dragon d'or
Messages : 240
Inscription : Dim 18 Sep 2016 20:33
Localisation : Salon de provence
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Elfe noir
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar Dadou13 » Dim 27 Jan 2019 11:21

Les Boucliers Rouges

Les Boucliers Rouges sont une ancienne compagnie mercenaire (qui continuent à accepter certaines missions, à ce qu’on dit) composés de guerriers bien armés et arborant des boucliers rouges sans le moindre symbole. On peut louer les services de ces derniers par groupe de 25, 50 ou 75 pour garder les routes principales entre Padhiver (Royaume du Nord) et le Royaume d’Amn. De plus, les Boucliers rouges entretiennent pour leur propre compte une liaison permanente entre Scornunel (Royaume du Mitan Occidental) et Eauprofonde. Ils sont dirigés par Bronthar Helmbring. Les Boucliers Rouges surveillent efficacement les rues de Scornubel, afin de protéger celles-ci contre les attaques de bandits (et de se tenir informés de tout ce qui se passe dans l’enceinte de la ville). Ils transportent des messages aussi bien que de la marchandise.

La Compagnie du Coffre Fort :
C’est une puissante compagnie commerciale qui, en sous main organise du trafic d’esclaves à très grande échelle. Elle contrôle les échanges dans la région du Chult, Tashalar, et une partie du Calisham et elle essaie de se faire une part du gâteau en Téthyr, Amn et plus loin au Nord. Ses caravanes sont très bien défendues par des hommes très bien armés. Cette organisation n’hésite pas à envoyer des assassins, des pirates ou des bandits si ses intérêts sont menacés par la concurrence. Ses membres officiels se comptent par centaines et si on rajoute les bandits, pirates, assassins, meurtriers employés par cette organisation criminelle, le chiffre atteint près de 3000 membres ! A la tête de cette organisation se trouve 5 dirigeants connus sous le nom de « Grand Yrshelem ». Chacun d’eux contrôle un aspect différend de l’organisation criminelle. En dessous 15 1er Yrshelem s’occupent de quasiment tout. Leur but est d’avoir la main mise sur les autres caravanes marchandes qui ont réussi dans le commerce, qui ont prospéré, bref qui ont attiré leur attention par leurs compétences. Pour ce faire, la Compagnie du Coffre Fort racket ses concurrents et en cas de refus de ces derniers d’intégrer l’organisation et de payer un impôt, elle envoie des brigands, des pirates attaquer, tuer, bruler ou couler le secteur concurrent.


La compagnie Marchande « l’Excellence »
Le fondateur de cette compagnie se nomme Grengoral Welshire. Cet homme était fatigué de se faire détrousser constamment par les brigands et de perdre un tiers de sa marchandise. Il a fait parti du Transmarche des Sept Soleil pendant six ans puis l’a quitté suite à de trop nombreuses pertes de marchandises à son goût. Il s’est donc installé à Longueselle et avec un ami magicien (Samuel Longspeak) ils ont monté une nouvelle compagnie marchande différente des autres dans la mesure où leur technique (pour acheminer la marchandise d’un point A à un point B sans se faire détrousser) se fait par moyen magique. Ils téléportent leur marchandise : Ainsi, il n’y a aucune perte et l’acheminement se fait très vite. C’est en quelque sorte du e-commerce. A Grengoral la mise en place du réseau, à Samuel la mise en place technique de portails magiques. 9 villes font désormais parti de leur « route commerciale » : le QG est Longueselle et les destinations sont : Arabel (Cormyr), Caer Corwell (iles Moonshea), Calimport, Luskan, Padhiver, Ordulin, Lunargent, Westgate.
L’Excellence propose 7 services :
• Funéraille : envoie le cadavre au paradis (en fait, le mort est téléporté vers les Larmes de Séluné ; un astéroïde près de la lune de Toril). Ce service inclus musique, chant couronne de fleurs… 1250 po. Le mage utilise un sort de téléportation sans erreur (mais bien souvent, il utilise un simple sort de téléportation. De toute façon si le sort rate, le cadavre disparait quand même !)
• Transport personnel : téléporter une personne d’une ville à une autre (400po). La société n’est pas responsable d’un éventuel ratage
• Transport personnel sans erreur : 600po
• Caravane des ombres : téléporter de la marchandise dans le plan éthéré (22po)
• Transport des ombres : téléporter une personne ou un groupe de personne dans le plan éthéré (une heure réelle est perçue comme une minute dans le plan éthéré) c’est « pour tout les aventuriers qui sommeillent en nous » 350po
• Téléportation de marchandises : d’une ville à une autre (325po)/ 100kg. 5% chance que le matériel soit endommagé. La société n’est pas tenue responsable
• Téléportation de marchandises sans erreur : 400po


Le Priakos du Dragon Rouge :
C’est une des plus grandes compagnies marchandes de Luskan. Ces hommes sont bien armés et sur leur garde mais ne sont pas aussi mauvais que la garde officielle de la ville. Les villes qu’ils desservent sont bien souvent dangereuses aussi acceptent ils facilement de louer des mercenaires pour protéger les convois (ils offrent 4po/jour, nourriture, eau par voyage). Le comptoir est situé dans le quartier Nord. Le bâtiment se trouve dans une cour protégé par des murs d’enceintes dont l’entrée est un portail en fer forgé en haut duquel est fixé un énorme bouclier sur lequel est dessiné un dragon rouge survolant une route. Leur crédo est d’acheminer les marchandises, d’avancer quel que soit le danger, bref d’être un rouleau compresseur à l’image d’un dragon ! Ils ont la quasi exclusivité de la route commerciale reliant Luskan à Dix Cités dans le Valbise. Ils disposent d’un comptoir relai étape à Hundelstone qu’ils peuvent louer à d’autres compagnies marchandes si eux-mêmes n’ont pas de convoi dans le coin. Le dirigeant se nomme Bélorn (il jure s’être retrouvé face à un grand dracosire rouge il y a 15 hivers et raconte son histoire autour d’un feu de camp aux clients qui font parti du convoi).
Avatar de l’utilisateur
guizacoatl
Dracoliche
Messages : 1549
Inscription : Lun 9 Avr 2012 22:14
Localisation : Versailles
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Gnome
Classe : Assassin
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : ?

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar guizacoatl » Mar 9 Juin 2020 23:10

Je viens de découvrir ce sujet, merci Dadou13 c'est vraiment sympa ce sujet lié à l'économie d'un univers.
Les Pierres Du Destin - Tavoc Havoc dit Golgoth - Guerrier
L’Epopée - Kwanita - Druide
Terres de Leyt - Nejshra - Caramip Scheppen dit Bricoleboum

Serveur Discord du DDD : https://discord.gg/5Y8xVHn
Avatar de l’utilisateur
Lepillop
Dragon de bronze
Messages : 15
Inscription : Jeu 7 Mai 2020 22:09
Localisation : Strasbourg
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Gnome
Classe : Illusionniste
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Dunathoren

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar Lepillop » Jeu 11 Juin 2020 14:33

Oui, c'est intéressant, mais c'est la même chose que dans le livre de base des Royaumes Oubliés. Le sujet est au point mort depuis presque un an et demi. Ça te dis de poursuivre ?
J'y met mon grain de sel :
Le terme Priakos décris également des stocks côtiers que les guildes de marchand construisent dans des endroits discrets au large des régions instables de la Mer des Etoiles Déchues. Ces stocks fortifiés contiennent des denrées de première nécessités, de la nourriture ou des remèdes destinés à être accumulés en temps de profusion et revendu à dix fois leur valeur ou plus en temps de disette de guerre ou de famine. (Historiquement c'est ce que veut dire priakos en grec. C'est une pratique commerciale, aujourd'hui interdite pratiquement partout que l'on appelle accaparation en français et qui existait depuis qu'on a inventé le commerce, il y a des milliers d'années).
J'utilise ces stocks/priakos depuis des années comme donjon de base pour des équipes de voleurs. D'ailleurs, on peut en explorer une dans le jeu vidéo "Dark Alliance" sur PS2. Je vais mettre deux ou trois plans en ligne.
Avatar de l’utilisateur
Dadou13
Dragon d'or
Messages : 240
Inscription : Dim 18 Sep 2016 20:33
Localisation : Salon de provence
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Elfe noir
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar Dadou13 » Jeu 11 Juin 2020 15:03

Je n ai fait que dépoussiérer l existant afin de le rendre un peu plus clair. Si tu connais plus de choses permettant d enrichir ce contenu vas y!
Avatar de l’utilisateur
maudite
Dracoliche
Messages : 804
Inscription : Ven 6 Avr 2012 13:31
Localisation : Nord
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Moine
Alignement : Neutre
Dieu : le Monstre en spagh

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar maudite » Sam 20 Juin 2020 20:13

Merci dadou, c’est beaucoup de lectures pour trouver des infos éparpillés dans plein de livres.
Ca vient du bouquin Visite guidée des Royaumes tout ce que tu a listé ici ?

Le Thorass ; l’ancienne langue commerciale écrite. On imagine les conséquences, c’est un peu la langue des comptables et des banquiers.
On y apprend qu’il existe 4 grandes monnaies : Cormyr, Amn, Calimport, Eauprofonde. Les monnaies sont fabriquées par les nations. Les faux monnayeurs sont punis de mort. Les reconnaissances de dettes sont signées avec le sang des participants...
La description du royaume marchand de Sembie. (Conflit avec les elfes, relations avec les états voisins...)

La description des seigneurs de la piste donne envie d’en connaitre un peu plus sur les ressources des rois-marchands.
Avatar de l’utilisateur
Maître Poulpe
Dracoliche
Messages : 219
Inscription : Sam 22 Sep 2018 11:33
Localisation : Dijon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Paladin
Alignement : Loyal Bon
Dieu : Osiris

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar Maître Poulpe » Mar 23 Juin 2020 07:14

J'ai reconnu des passages cités par Dadou13 extraits de la boîte 2ème édition "le Nord", qui est en cours de MEP.
Avatar de l’utilisateur
maudite
Dracoliche
Messages : 804
Inscription : Ven 6 Avr 2012 13:31
Localisation : Nord
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Moine
Alignement : Neutre
Dieu : le Monstre en spagh

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar maudite » Jeu 25 Juin 2020 15:10

ça me dit rien,
je croyais que ça venait de Visite guidée des Royaumes.

En relisant certains livres des éditions D&D ou AD&D il y a des marchands, (dans certains modules aussi...) dont on parlait dans les anciennes éditions mais qui ont disparu depuis (des marchands de villes et cités elfes ou naines par exemple). Est ce qu'il faut aussi les lister ?
Je sais plus si elle sont dans la liste, mais il y a parfois des organisations (voleur, prêtres, Ménestrel, Zentharim, Sorcier Rouge...) qui pratique aussi le commerce ou qui sont en relation étroite avec des marchands, est ce qu'il faut aussi les lister ? parfois le commerce est évident mais pas toujours... Quand des compagnies marchandes vendent des armes à certains royaumes ou organisations en conflits. Quand des marchands vendent des ressources prohibées...
Certaines compagnies marchandes viennent de pays très puissants et éloignés ou isolés, les convois sont rares mais ils peuvent être important. Est ce qu'il faudrait aussi les ajouter ?
Les livres donnent souvent des informations sur les marchands humains mais ne parlent pas trop des autres marchands (ce petit village gnome perdu dans les bois qui fait du commerce avec des elfes, des humains, et sans doute d'autres peuples sous la surface).
Je ne sais pas si c'est pertinent de tous les lister...
Est ce qu'on doit considérer les pirates, les receleurs, les esclavagistes comme des commerçants puisqu'ils doivent revendre leurs butins ?
Ou il faut s'en tenir aux compagnies marchandes déclarées à la chambre de commerce ? ^^
Je sais pas si c'est possible de référencer l'ensemble des routes commerciales (maritimes, terrestres, aériennes, souterraines) et des cités marchandes (comptoir commerciaux).
Dernière édition par maudite le Jeu 25 Juin 2020 17:04, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
maudite
Dracoliche
Messages : 804
Inscription : Ven 6 Avr 2012 13:31
Localisation : Nord
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Moine
Alignement : Neutre
Dieu : le Monstre en spagh

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar maudite » Jeu 25 Juin 2020 16:56

il vaut peut être mieux se limiter aux compagnies officiellement reconnues comme des marchands, et préciser dans leur description si ils ont des relations avec des royaumes ou des organisations.
Dans le livre Encyclopédie des Royaumes - Décors de campagne livre 1 on trouve les descriptions page 55, 56 (c'est un scan, je recopierais les descriptions plus tard)

    Les Six Coffres (priakos) :

    Le Véritable écu (priakos) :

    L'Oeil du dragon (transmarche) :

    Les Sept soleils (transmarche) :

    Les 1000 têtes (transmarche) :


Dans Visite guidée des Royaumes (p 31)

Valarchen (comptoir commercial) : La plus grande communauté de Valarchen, qui fait également office de comptoir commercial, se trouve à Pont-Archen, à I'entrée de la vallée (à l'endroit où le fleuve traverse la route du Courrier de I'Aube). Valarchen abrite des marchands agressifs qui opèrent depuis la Mer de lune jusqu'à la Mare au Dragon et au-delà. Ses vergers foumissent de beaux fruits que I'on peut revendre un bon prix en Sembie. De plus ses bassins regorgent de crabes d'eau douce, un mets considéré comme d'une rare délicatesse. Voici quelques-unes des maisons marchandes qui résident à Valarchen. Dans le passé les marchands de Valarchen ont, comme leurs voisins sembiens, engagé des mercenaires et des jeteurs de sorts (L'armée de Valarchen).

Maisons marchandes de Valarchen
    Mirksha, Mirksha et Mirksha : Les trois frères Mirksha ont une activité commerciale florissante avec le Cormyr et la Sembie. Ils peuvent vendre ou acheter n'importe quoi et apprécient particulièrement les marchandises rares ou exotiques ;

    Les Beaux fruit de Jendalar : (p31)

    Le Crabe des pierres : (p31)

    La Marque d'aiguenoire : (p31)

Arabel (cité marchande) : Arabel est avant tout une cité marchande, célèbre pour ses joyaux, et tout particulièrement ceux de la Maison de Thond. Beaucoup de compagnies marchandes y possèdent un comptoir, et on peut toujours y engâger des mercenaires compétents - le plus grand groupe étant celui des Corbeaux Rouges. Arabel est également la principale zone de chargement de charbon du Cormyr (en provenance des mines de la Passe des Gnolls). Les principales compagnies marchandes d'Arabel comprennent un grand nombre de priakos et de transmarches qui possèdent des comptoirs dans différentes villes - l'OEil du Dragon, les Six Coffres, les Mille Têtes, le Véritable Écu, et le douteux Trône de Fer (à ne pas confondre avec la Maison de Fer des nains). Les maisons marchandes locales comprennent' entre autres, les maisons Baerlar, Bhela, Gelzunduth, Hiloar, Kraliqh' Misrim, Nyaril et Thond. (p45)

Routes commerciales
    La Piste de la demi-hache (p39, 40)
    La Route de Moander est une très large piste ouverte dans la partie nord des bois elfiques, qui se dirige en ligne droite depuis Yûlash jusque vers les ruines de Myth Drannor, mais qui s'interrompt bien avant ces dernières. (p40)
Avatar de l’utilisateur
Eickos
Dracoliche
Messages : 1193
Inscription : Lun 4 Avr 2016 11:12
Localisation : belgique
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Elfe noir
Classe : Mage
Alignement : Neutre Mauvais
Dieu : baine

Re: Les compagnies marchandes

Messagepar Eickos » Mer 29 Juil 2020 21:50

Compagnie marchande de champignons bruns
Compagnie marchande de champignons bruns de Menzoberranzan est une association créée pour contrer les profits de la maison Baenre provenant du commerce dans la ville.

la compagnie de navire Adarbrent
Compagnie marchande de la riche famille noble Adarbrent, la compagnie de navire est la 3é plus grande en nombre de navire de tout Eauprofonde, elle est spécialisée dans le transport maritime avec Maztica et New Eauprofonde.

Bhuklyn
Les Bhuklyns étaient un collectif de riches marchands vivant dans la ville de Ravens Bluff. Ils se sont spécialisé dans le travail de métaux, mais à usage domestique et de tout les jours comme des pots, casseroles de cuisine, des crochets, des coffres et des coffres-forts, tous estampillés avec le symbole de leur maison. La présence endogène de leurs articles dans les maisons tout au long du Bluff a conduit au dicton «Bhuklyn est partout».

Les Bhuklyns ont réalisé des ventes phénoménales dans l'ensemble du Vaste et ont été récompensé par leurs fournisseurs avec un montant plus élevé que d'habitude des bénéfices des ventes. Bien que les Bhuklyns aient considéré cela comme juste, cela a inspiré une loyauté significative au sein de leurs fournisseurs.
Les origines de la maison Bhulkyn proviennent d'un groupe de marchands de Raven Moon . L'un de leurs actionnaires, Aldimo Bhuklyn , a racheté ses associés et a fait sienne l'organisation. Il a restructuré l'entreprise de plusieurs magasins en les changeant par un grand nombre de petits vendeurs de rue, et a commencé à promouvoir les produits Bhuklyn à travers Cormyr , Sembia et même aussi loin au sud-ouest que Amn.

Revenir vers « Royaumes oubliés »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités