La cinémathèque du donjon

Pour discuter de vos coups de cœur : Cinéma, Livres, BD, Musique...
phildu77
Dracoliche
Messages : 333
Inscription : Dim 13 Sep 2015 22:32
Localisation : 77400
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : DragonLance
Race : Elfe gris
Classe : Ranger
Alignement : Neutre Bon
Dieu :

Re: La cinémathèque du donjon

Message par phildu77 »

Dernier message de la page précédente :

je confirme pour wheel of time, j'ai arrêté au 2eme épisode
Avatar de l’utilisateur
Veidt
Dragon d'argent
Messages : 80
Inscription : Sam 30 Jan 2016 23:14
Localisation : Chicago
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Laelith
Race : Humain
Classe : Voleur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : Sans dieu ni maitre

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Veidt »

Pour Wheel of Time, il faut attendre le deuxième roman de la série pour que l'intrigue décolle vraiment et pour que les aspects les plus originaux de l'univers deviennent apparents. Du coup, il semble difficile de juger la série télévisée sur ses deux premiers épisodes seulement. Je vais pour ma part donner sa chance à la série, d'autant que je suis fan des romans.
Avatar de l’utilisateur
Bogdania
Dracoliche
Messages : 1915
Inscription : Mer 14 Août 2019 13:45
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Bogdania »

Attention a ne pas confondre les topics seriethèque et cinémathèque.

Ce matin je viens de voir No time to Die et c'est excellent ( en plus comble du luxe en VOST) j'attends le nouvel opus avec une Double 0 seven avec impatience.
Les origines des poneys Exmoor du Devonshire, dites vous ?
Oui bien sur j'ai plusieurs traités sur le sujet. Ses origines remontent il y a plus de 150 000 ans dans les bassins de l'hindus, mais de manière plus récente parmi les Equus Caballus il est directement issus de l'Equus Celticus .
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 2105
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Zothike »

https://www.imdb.com/title/tt9685342/ A writer's Odissey
-Film Chinois, en général je déteste, c'est gros budgets en mode "ont vas faire comme les américains" mais sans le talent donc c'est vraiment des grosses bouses, en plus l'imagerie asiatique en général je n'aime

Mais celui là il est pas mal, sauf le dernier quart d'heure ou ça retombe dans le cinéma chinois, aussi spectaculaire que ridicule
-Graphisme pas mal du tout avec de bonnes idées (j'ai fait quelques captures d'écran)
-Scénario limite grotesque mais supportable
-Bonne bande son (Jed Kurzel)
-Pas trop de Ninja et de guerrier qui volent dans tout les sens
-Réalisation correcte
► Afficher le texte
Avatar de l’utilisateur
szass
Staff - Façonneur de Donjons
Messages : 11174
Inscription : Jeu 29 Mars 2012 15:28
Localisation : Oubliettes du Donjon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Githyanki
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Vlaakith CLVII
Mini Feuille de perso :
Feuilles de personnage ► Afficher le texte

Re: La cinémathèque du donjon

Message par szass »

Vu The last duel de Ridley Scott. C'est très bien réalisé, même si l'histoire découpée en trois points de vue différents rallonge pas mal le film.
C'était vraiment des barbares à l'époque quand même. :viking:
J'ai bien aimé en tous cas.
Lolth tlu malla. Jal ultrinnan zhah xundus.
Avatar de l’utilisateur
Ourob
Dragon de bronze
Messages : 83
Inscription : Jeu 16 Sep 2021 18:53
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : D&D5
Univers de D&D préféré : DragonLance
Race : Elfe gris
Classe : Druide
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Ourob »

Le film est très largement caricatural, à prendre avec des pincettes malgré la réalisation.
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 2105
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Zothike »

J'ai vu aussi the last Duel, même avis que Szass, super bien réalisé (Ridley Scott) mais c'est vrai que c'est trop long.
Rashomon de Kurosawa avait la même trame (crime raconté par 3 points de vue différents (4 points de vue) mais c'était pas chiant.

@Ourob pourquoi caricatural ?
Avatar de l’utilisateur
Ourob
Dragon de bronze
Messages : 83
Inscription : Jeu 16 Sep 2021 18:53
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : D&D5
Univers de D&D préféré : DragonLance
Race : Elfe gris
Classe : Druide
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Ourob »

Les hommes y sont dépeints comme des brutes, quand c’est à cette époque que la France inventait l’amour courtois que l’Europe reprendra.
C’est une période (1386) où justement la société française pense le duel judiciaire comme barbare et sanglant, ça n’est pas le dernier pour rien.
Avatar de l’utilisateur
Fantosia Chat-Murr
Dragon d'argent
Messages : 614
Inscription : Ven 5 Mars 2021 23:13
Localisation :
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Illusionniste
Alignement : Neutre Bon
Dieu : ?

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Fantosia Chat-Murr »

Ourob a écrit :
Jeu 2 Déc 2021 23:44
Le film est très largement caricatural, à prendre avec des pincettes malgré la réalisation.
Pas sûr que le réalisme ou la vraisemblance historique intéresse grand-monde...et l'amour courtois est un topos musical (poésie lyrique) puis littéraire, abondamment employé par Chrétien de Troyes, dans la seconde moitié du XIIe, dans ses romans célèbres. C'est une idéalisation artistique et une esthétisation, pas une pratique. Et en 1143, l'utilisation de l'arbalète est interdite par le pape, car l'ordre des chevaliers français est déjà presque moribond et ridiculisé...l'amour courtois et les récits arthuriens représentent la glorification littéraire d'une société idéale n'ayant jamais existé ailleurs que chez quelques hauts nobles, dans des chansons. Les ultimes avatars du glorieux chevalier traîneront jusqu'à Bayard, foudroyé non pas par une arbalète, mais par une arquebuse. Pan! Fin de la glorieuse chevalerie. Et au XVIIe, les ultimes restes d'une aristocratie militaire font fuir les femmes de la cour de Louis XIV, excédées par leur brutalité et par leur ignorance, désireuses de joie, de légèreté, d'étonnement. Elles créeront même une nouvelle littérature.
- "Fantoche", illusionniste niv 2, dans Les Ténèbres sur le DDDDD
- Traduction de "Donjons & Chocolat", avec jello195 et squilnozor
- Ecriture d'un scénario pour AD&D avec maudite
- Participation à la carte interactive de Glantri, avec maudite et al 'szass
Avatar de l’utilisateur
Gobelure
Dracoliche
Messages : 345
Inscription : Mar 13 Août 2013 11:30
Localisation : Par-delà les montagnes hallucinées
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Gobelure »

Pour sûr, le réalisme c'est pas ce qui hante Ridley Scott...

Quant à l'amour courtois, ça n'a pas grand chose à voir avec le fait de conter fleurette à sa belle. C'est une façon de canaliser l'ardeur des jeunes chevaliers à travers un jeu de séduction codifié vis-à-vis de la femme de leur suzerain. Se mettre au service du seigneur, c'est donc un engagement total, physique certes, mais aussi moral qui exige un contrôle de ses passions.
Avatar de l’utilisateur
Ourob
Dragon de bronze
Messages : 83
Inscription : Jeu 16 Sep 2021 18:53
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : D&D5
Univers de D&D préféré : DragonLance
Race : Elfe gris
Classe : Druide
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: La cinémathèque du donjon

Message par Ourob »

Je ne suis pas d’accord avec toi Fantosia. Les gens s’intéressent à l’histoire, ils en redemandent même. Regarde le succès des expositions sur Toutankhamon ou Napoleon, l’intérêt suscité par les livres de Lorant Deutsch ou les émissions de Stéphane Bern.
Répondre

Revenir vers « Sur l'étagère du Donjon »