Conservation des plantes

Avatar de l’utilisateur
Bibibye
Dragon d'or
Messages : 87
Inscription : Sam 24 Fév 2018 23:52
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : Neutre Bon
Dieu : ?

Conservation des plantes

Messagepar Bibibye » Lun 3 Sep 2018 18:59

Bonjour,
Dans le manuel des joueurs de add1, à la section des sorts du druide (p54 en vo), il y a une règle que certains pourraient trouver contraignante, mais que je trouve intéressante. Cette dernière dit que le druide doit toujours utiliser du gui, du houx ou des feuilles de chêne en composantes matérielles pour ses sorts, et que la puissance de ces derniers dépend de la qualité des plantes utilisées. Pour un PJ druide évoluant en forêt, je pense que je considérerai qu'il a en permanence accès à du gui de qualité inférieure (lesser mistletoe, du gui récolté par le druide hors cérémonie), car j'imagine bien le druide ramasser les herbes dont il a besoin durant ses voyages. Cependant, si le druide venait à quitter son environnement forestier, ou s'il voulait profiter de sa cérémonie (midsummer's Eve, durant le solstice d'été) pour récolter un peu plus de plantes, combien de temps ce dernier pourrait-il les conserver ? Je n'ai aucune connaissance en botanique ou en herboristerie, et j'ignore complètement combien de temps ces plantes peuvent rester relativement fraîches, et quelles méthodes peuvent être utilisées pour les conserver. Si je devais improviser une règle, je dirais que le druide viendrait à manquer de plantes au bout de 1d4+1 jour, mais avez vous des estimations plus exactes (tenant compte des connaissances du druide et des conditions dans lesquelles il voyage) ? J'aime beaucoup cette règle, car elle renforce l'idée selon laquelle un druide est un résident de la forêt et lui donne des raisons à rechigner à la quitter.
Avatar de l’utilisateur
Anne-Claire Driet
Dracoliche
Messages : 1686
Inscription : Dim 7 Mai 2017 23:58
Localisation : Maine et Loire
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : Neutre Bon
Dieu :

Re: Conservation des plantes

Messagepar Anne-Claire Driet » Lun 3 Sep 2018 22:14

Les feuilles peuvent éventuellement être séchées dans un herbier, on peut alors considérer qu'elles sont de très mauvaise qualité mais encore utilisables.
Un des meilleurs moyens de conserver les plantes est de les immerger dans l'huile ce qui va empêcher dépérissement et oxydation.

Le gui est une plante à part qui peut être conservé une bonne année voir un peu plus (à l'air libre, sans précaution particulière). Il est à la fois toxique pour l'être humain et certains animaux (vomissement, spasmes, diarrhées, hémorragies internes, troubles sensoriels et neurologiques) mais était aussi utilisé pour des préparations médicales (il ne faut pas se planter dans la procédure d'autant plus qu'elle dépend de l'arbre hôte).
Je connais moins le houx mais je suppose qu'il se conserve lui aussi très longtemps.

Il ne faut pas oublier que la vie d'aventurier n'est pas de tout repos, et que toutes les composantes, fioles et autres contenants peuvent s'abimer au cours des combats, chutes et autres chocs...
Le monde des rêves est le plus merveilleux de tous les pays... Le JdR nous permet d'explorer cette incroyable contrée tout en restant éveillés.
Avatar de l’utilisateur
Bibibye
Dragon d'or
Messages : 87
Inscription : Sam 24 Fév 2018 23:52
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : Neutre Bon
Dieu : ?

Re: Conservation des plantes

Messagepar Bibibye » Mar 4 Sep 2018 01:37

Merci pour la précision, on est bien loin de mes estimations ! Pas de soucis pour un druide en vadrouille donc, à moins qu'il ne fasse un usage vraiment trop intensif de ses sorts.
Avatar de l’utilisateur
Hallacar
Dracoliche
Messages : 8013
Inscription : Ven 4 Déc 2015 09:34
Localisation : Yvelines
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Laelith
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Terres de Leyt - Eterny : Galdras
Mystarillia : Vasiliev Alsenko
Les sentiers de la gloire : MJ
L'appel de étoiles : Kyriel
Les Pierres du Destin : Elendhel
Terres de Leyt - Nejshra : Nubio Radjaka
Les Chroniques du Chaos: Enguerrand de Branaur

Re: Conservation des plantes

Messagepar Hallacar » Mar 4 Sep 2018 08:56

c'est en effet un point intéressant pour le rôleplay

A middle earth où la médecine par les plantes est très présente c'était un point à prendre en compte
d'où certains objets magiques ou elfiques qui permettaient de maintenir les plantes en état plus longtemps
il faut rester pragmatique et ne pas tomber dans la règle pour la règle avec encore des tables
je me souviens plus s'il dans les règles de Rolemaster il y avait pas un passage là dessus
à voir
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Dracoliche
Messages : 3419
Inscription : Lun 2 Avr 2012 20:20
Localisation : A l'affut sur le Web
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Conservation des plantes

Messagepar Outsider » Mer 5 Sep 2018 22:03

Je ne sais plus ou j'ai vu le sort de "preservation" qui permet de conserver de la matière organique longtemps sans qu'elle se putréfie. Je ne sais plus si c'est une source officielle en français ou en VO. Mais c'est pratique effectivement pour des composantes ou préserver un bras coupé pour un sort ultérieur de restauration.
Apprenez à penser par vous même, sinon d'autres le feront pour vous.
MD ADD2/2.5
Avatar de l’utilisateur
VINTAGE1971
Monstre Errant
Messages : 15
Inscription : Mar 7 Août 2018 09:27
Localisation : AGEN
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : DragonLance
Race : Humain
Classe : Voleur
Alignement : Neutre Mauvais
Dieu :

Re: Conservation des plantes

Messagepar VINTAGE1971 » Mer 5 Sep 2018 23:24

RAFRAICHISSEMENT (Enchantement/Charme)
Zone d’effet : Un objet Temps d’incantation : ½ segment
Explication/Description : grâce à ce tour mineur, son lanceur donne une
nouvelle vie ou apporte de la fraîcheur à l’objet désiré. La magie s’applique à
la nourriture et aux boissons comme le lait, la bière, la viande ou les légumes
crus. Elle fonctionne aussi avec les légumes cuisinés, les fleurs, les herbes,
etc. Bien que la magie aille jusqu’à retirer la pourriture superficielle, qu’elle
ravive les fleurs fanées et ainsi de suite, elle n’est pas aussi efficace qu’un sort
de purification de l’eau et des aliments et ne dure qu’une heure. La cible doit
être de taille relativement petite, c'est-à-dire un tonnelet de boisson, un
mouton, un boisseau82 de légumes, etc. Utilisé sur une créature affectée par
une magie telle que purification de l’eau et des aliments, le tour mineur
inflige 1-4 points de dégâts. La composante verbale consiste à produire le son
« mmmmmmmm », tandis que la main effectue un symbole mystique en
formant un cercle avec l’index et le pouce, les autres doigts étant tendus et
écartés.

à voir si le druide est bien accompagné… bienvenue dans les arcanes de la magie

Revenir vers « AD&D / Unearthed Arcana »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités