[Terres de Leyt - AdJ] Le Glaive et la Balance

L'univers de LLyr.

Modérateur : LLyr

Avatar de l’utilisateur
LLyr
Staff - Chevalier aux Cygnes
Messages : 9246
Inscription : Ven 11 Sep 2015 10:49
Localisation : Paris
Activité : Traduction
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Nain
Classe : Barde
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

[Terres de Leyt - AdJ] Le Glaive et la Balance

Message par LLyr »

Il arrive souvent que l'on ait recourt lors d'un procès à des enquêteurs un peu particulier afin de lever le mystère sur une affaire.

La plupart des affaires sont d'un type précis : celles où l'on manque de preuves pour confondre un accusé. Ces enquêteurs font partie d'une organisation d’État rattachée aux Domaines de la Justice (Cas d'Éterny).
Ce rattachement n'est qu'administratif car cette organisation nommée le Glaive et la Balance est autonome par elle-même. Elle est constituée de Mages (de la Science), de Prêtres et de Moines.

Ils servent la Justice avant toute chose, mais ne sont appelés que pour des accusations relevant des Délits/crimes Graves et toujours pour des Inexcusables [HRP : (Notion de Justice appelés Mens Rea)] (des délits/crimes bien sur sans preuves directes et/ou avec contestation, dissimulation de preuves...)

But
Le but de cette organisation est de faire la lumière sur une enquête en cours. Les moyens mis en œuvre sont de l'ordre de la magie (détection des mensonges, communion avec les morts, …) mais aussi plus terres à terres (sciences, découvertes d'indices, enquêtes policières…).

Actions
Les Juges font souvent appel à eux dans le cas de mystères ou bien d'accusés clamant leur innocence.
On dépêche selon la demande entre une personne et une section d’enquête (1 mage, 1 prêtre, 1 moine/guerrier/roublard/rôdeur/autres).

Ces sections ne sont pas des sections de combat, mais des sections d’enquêtes. De ce fait, ils évitent le plus possible les conflits mais si besoin savent se défendre (d'où la présence d'un élément "guerrier" entre autre).

La plupart du temps ils se contentent de questionner l'accusé (sous détection des mensonges et/ou autre sort du même acabit, jamais sous la torture) où d'aller sur les lieux "du crime", vérifier si un indice n'a pas été laissé de coté ou intentionnellement (le cas échéant pour faire parler les objets ou voir les événements passés dans la pièce).

Est déclaré Abjuré celui qui est coupable suite aux révélations du Glaive et de la Balance. Les méthodes du Glaive et de la Balance étant publique n'importe quel citoyen peut demander à assister à une séance de Questionnement, nul torture n'est appliquée, seul des sortilèges comme Communion avec les morts ou Détection des mensonges sont utilisés.

Le Glaive et la Balance ont une très bonne réputation en Éterny, puisque leur but est essentiellement la Justice, ils n'ont aucun a priori ou préjugés ce qui les place dans une position unique.
La plupart du temps c'est l'accusé qui demande comme preuve de son innocence à passer dans les mains du Glaive et de la Balance, les Juges refusent rarement (sauf en cas de preuves flagrantes contre l'accusé et/ou de délits mineurs ou moins).

Organisations / Localisations (exemple de structures)
Le Monastère qui leur sert de base principal se situe à 30km au Sud d'Heaven (le pouvoir d'Ombre n'a plus effet à cette distance, donc communion avec les morts fonctionnera).

On y retrouve les divers enseignants, la bibliothèque qui recense les différentes enquêtes qu'ils ont déjà effectuées et tout le complexe administratif, scolaire et religieux qui forment les futurs membres du Glaive et de la Balance.

Les novices sont envoyés en conscription dans les troupes de gardes des villes à leur majorité. Tout membre, même les novices ont le symbole de leur appartenance à l'organisation tatoué au creux du poignet gauche. Ce tatouage est indélébile et magique (donc non reproductible), il est effaçable le jour où le membre décide de quitter l'organisation (ou sont renvoyés en cas de fautes graves). Ce tatouage représente un glaive qui repose sur les plateaux d'une balance.

L'alignement moyen de la congrégation tourne autour du Loyal Neutre/Neutre Bon. Certaines personnes ont appris dans le passé qu'essayer de corrompre le Glaive et la Balance revenait instinctivement à se retrouver devant un tribunal. On ne rigole pas avec la Justice dans cette organisation, le moindre membre (à quelque niveau que cela soit) prit à accepter des pots de vins ou un arrangements serait aussitôt démis de ses fonctions et amener devant un tribunal pour fautes graves envers l'Etat (c'est moins grave que Complot mais c'est tout de même un Délit grave).
On compte en tout est pour tout (novice inclus) un demi millier de membres de cette organisation, ceux qui est peu au regarde de la population globale d'Eterny, et ne leur permet pas toujours de s'acquitter de leur fonction pour des délits/crimes autres que graves ou Inexcusables.
L'organisation est supervisé par un collège élu par ses pairs et qui se contente de gérer au mieux le coté administratif et nourricier de l'organisation.

Une "succursale" est instituée dans chaque ville de bonne importance et son effectif dépend évidemment de la population de la ville et du besoin des juges. On trouve au minimum une maison du Glaive et de la Justice à moins de 2 jours dans des régions plus reculées.

Il existe encore des cas où le Glaive et la Balance n'ont pu trouver de solution, ils sont rares mais existe quand même. ils ne sont pas infaillibles ou omniscients.

Ils n'ont pas pour vocation non plus de faire le travail d'inspecteur ou de capitaine de la garde proprement dit. S'ils découvrent l'existence d'un complot, ils se contentent de le signaler à l'instance qui a fait appel à eux, mais ne vont pas essayer de remonter cette piste (sauf ordre particulier de leur organisation) ce n'est pas leur travail.
Eterny est une nation où il existe (comme dans toute les nations) une criminalité plus ou moins organisée. le rôle du Glaive et de la Balance n'est pas de la combattre mais de faire la lumière sur le manque de preuve et/ou l'innocence/culpabilité d'une personne dans une affaire précise.

Recrutement
Alignement : tous sauf Chaotique et/ou mauvais
Par demande (90% des prêtres, mages 40% des moines) ou par Adoption à l'enfance/adolescence (10% Prêtres et mages, 60% moines)
Obtiennent la compétence Fouille à la place d'une compétence de classe pour les Adoptés (Représentation pour les Moines)
Image
Avatar de l’utilisateur
LLyr
Staff - Chevalier aux Cygnes
Messages : 9246
Inscription : Ven 11 Sep 2015 10:49
Localisation : Paris
Activité : Traduction
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Nain
Classe : Barde
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

Re: [Terres de Leyt - AdJ] Le Glaive et la Balance

Message par LLyr »

Petite description du Monastère (résumé)

Le monastère du Glaive et de la Balance est un magnifique édifice d'art Eternien en pierre grise, orné de quelques tourelles élancées et de vitraux colorés situé sur une île au milieu d'un grand lac à 30 millepas au Sud d'Heaven .

Le monastère du Glaive et de la Balance est un vaste bâtiment en pierre, entouré de hautes murailles pour assurer la sécurité et la confidentialité des enquêteurs judiciaires en formation. Le monastère se compose de plusieurs ailes, chacune remplie d'alcôves et de salles d'étude, où les étudiants peuvent se retirer pour étudier et se concentrer sur leur travail. Les ailes sont reliées par des couloirs spacieux, éclairés par des lanternes suspendues au plafond.

Le monastère est entièrement dédié à la formation des investigateurs et des enquêteurs judiciaires. Les étudiants y apprennent les techniques les plus avancées d'investigation, les méthodes de collecte de preuves, ainsi que les aspects plus subtils de la psychologie criminelle. Ils ont également la possibilité d'assister à des cours de droit et de procédure pénale pour parfaire leur formation.

Les moines qui dirigent le monastère sont eux-mêmes des experts dans leur domaine, avec des années d'expérience dans l'application de la loi et l'investigation. Ils sont disponibles pour aider les étudiants en cas de besoin et sont toujours prêts à partager leur sagesse et leur expertise.

Dans l'ensemble, le monastère du Glaive et de la Balance est un lieu paisible et studieux, où les étudiants peuvent se concentrer sur leur formation en toute tranquillité. Les vastes bibliothèques, les salles d'études silencieuses et les alcôves intimes en font un endroit idéal pour ceux qui cherchent à se perfectionner dans l'art de l'investigation.

L'ensemble du monastère est un endroit de silence, de contemplation et de travail acharné pour les enquêteurs judiciaires en devenir, qui y trouvent un refuge pour développer leur savoir et leur sagesse.

La pièce maîtresse du monastère est la grande bibliothèque, située dans l'aile nord. Les étagères en bois sombre sont remplies de milliers de livres, manuscrits et parchemins, traitant d'une multitude de sujets tels que la science, la médecine, la politique et l'histoire. Les étudiants peuvent y passer des heures à chercher des informations, à se référer à des ouvrages de référence ou à se plonger dans des romans d'aventure pour se distraire de leurs études.

On y trouve aussi des salles d'études et des alcôves où les enquêteurs et apprentis enquêteurs peuvent étudier en toute tranquillité. Les salles d'études sont vastes et silencieuses, avec des bureaux en bois massif et des chaises confortables pour permettre aux étudiants de se concentrer sur leur travail. Les alcôves sont petites et intimes, avec des fauteuils moelleux et des lampes douces pour permettre aux étudiants de se reposer ou de réfléchir en toute tranquillité.

L'aile Est abrite les dortoirs, qui est composée de chambres simples mais confortables, chacune équipée d'un lit, d'un bureau et d'une petite bibliothèque personnelle pour que les étudiants puissent avoir accès à des livres pendant leurs temps libres. Les couloirs sont tapissés d'épais tapis, absorbant les bruits de pas pour assurer la tranquillité des étudiants.

Au cœur du monastère se trouve une grande cour intérieure, où les étudiants peuvent se retrouver pour discuter, jouer aux échecs ou pratiquer des exercices physiques pour se maintenir en forme. La cour est entourée d'un jardin soigneusement entretenu, avec des bancs en pierre pour s'asseoir et profiter du calme de la nature.

Les jardins et les cours intérieures sont des espaces de détente pour les étudiants et les enseignants. Les jardins contiennent des plantes médicinales et des herbes, ainsi que des arbres fruitiers et des fleurs pour créer un environnement paisible et agréable.

Le plan du monastère est le suivant :

Aile nord : Bibliothèque
Aile est : Dortoirs
Aile sud : Salles de classe et salles d'étude
Aile ouest : Réfectoire, cuisines et quartiers du personnel
Cour intérieure : Jardin et espace de détente

Des murs d'enceinte entourent le monastère, ainsi que les portes d'entrée et les guérites où les gardes contrôlent les entrées et sorties.
Image
Verrouillé

Revenir vers « Les Terres de Leyt »