Chanteur de Sorts

Minimum requis : Dextérite 15 ; Intelligence 15 ; Sagesse 15.
Pré-requis : Dextérité, Intelligence, Sagesse.
Races autorisées : Humain, demi-elfe.
Dés de vie : 1d6.
Multi-classage et Jumelage : Interdit.
Écoles interdites : Invocation/Évocation, Nécromancie.
Alignement : NB, CB, N, NM, CN, CM.
Armes : Dagues ou poignards, fléchettes, frondes et bâtons
Armure : Aucune.
Objets magiques : Comme les magiciens.
Comp. requises : Chant, danse.
Comp. supplémentaires : Aucune.  

Chanteur de sortsValantra est le nom que se donnent les chanteurs de sorts, mais les Valantra sont en fait un peuple nomade qu’on peut rencontrer dans toutes les contrées du Mitan occidental et les régions voisines. En outre, un Valantra est susceptible d’adopter n’importe quelle classe de personnage d’AD&D. Par conséquent, nous utiliserons le terme «chanteurs de sorts» pour désigner spécifiquement les magiciens valantra qui sont discutés ici.

Les chanteurs de sorts sont une variante inhabituelle de la classe du magicien standard. En règle générale, cette sous-classe ne devrait pas être accessible aux joueurs inexpérimentés. La plupart du temps, elle devrait être employée par un MD pour ajouter de la diversité et un air de mystère à sa campagne des Royaumes oubliés. Les MD ne sont pas seulement encouragés à restreindre les PJ chanteurs de sorts aux joueurs expérimentés, mais devraient eux-mêmes en avoir une certaine expérience afin de pouvoir contrôler l’utilisation de ce personnage fascinant dans un groupe. Des chanteurs de sorts agressifs peuvent trouver de nombreux moyens de déséquilibrer une campagne si un MD expérimenté et averti n’est pas là pour les en empêcher. Ce profil est destiné à rajouter une personnalité familière des Royaume dans la campagne et à stimuler le jeu de rôle – utilisez-le en gardant cela à l’esprit.

 

Restrictions

Tout le monde ne possède pas le talent naturel nécessaire pour devenir chanteur de sorts. Seuls les individus les plus exceptionnels peuvent maîtriser ses rituels exotiques et sa magie passionnée.

Conditions requises

Pour devenir chanteur de sorts, il faut être doué d’une grâce et d’un intellect peu communs. Pour refléter ceci, de tels personnages doivent obligatoirement avoir un score de 15 ou plus en Dextérité, Intelligence et Sagesse. Cependant, quels que soient les scores de leurs caractéristiques, les chanteurs de sorts ne reçoivent jamais de bonus aux points d’expérience gagnés.

Races autorisées

Les chanteurs de sorts doivent être humains ou demi-elfes. Bien que nombreux soient ceux qui prétendent que la magie singulière qu’ils utilisent fut d’abord employée par les elfes dorés il y a bien longtemps, on ne connaît aujourd’hui aucun exemple de chanteur de sorts elfe.

Les personnages de ce type peuvent être de l’un ou l’autre sexe, mais les femmes semblent surpasser les hommes en nombre avec un rapport de dix contre un environ. Les raisons en sont inconnues, mais, selon les spéculations de beaucoup de sages, un élément de la psyché féminine les rendrait plus aptes à ce type de magie. Que cela soit vrai ou non, personne ne peut le confirmer. Les chanteurs de sorts eux-mêmes semblent peu disposés à faire des commentaires à ce sujet.

Restrictions d’alignement

Les chanteurs de sorts peuvent être mauvais, fait démontré par d’infâmes individus comme la Sorcière dansante du Bief de Vilhon et «Athla le Fou» de Tashluta. Fort heureusement, la majorité d’entre eux sont bons, car ils peuvent être terribles s’ils deviennent corrompus. Grâce à leurs pouvoirs, ils peuvent briser des cœurs aussi facilement que des têtes, détruisant un ennemi tout en le laissant vivant et en bonne santé, avec le reste de sa vie pour souffrir. Bien entendu, les joueurs chanteurs de sorts ne devraient pas choisir des alignements mauvais.

La nature passionnée et émotive des Valantra est confirmée par le fait que pratiquement aucun d’entre eux n’est d’alignement loyal. La plupart des personnages de cette classe sont neutres et environ 20% sont chaotiques.

Personnages multi-classés ou à classes jumelées

La capacité d’un chanteur de sorts à ouvrir son esprit au cosmos et à puiser dans les vastes puissances magiques qu’il contient est très rare. À la différence de toutes les autres classes de personnages, qui exigent beaucoup de dévotion à un apprentissage structuré et organisé, l’art du chanteur de sorts est un talent naturel. Une fois que quelqu’un adopte le mode de pensée et le comportement émotionnel des magiciens valantra, toutes les autres méthodes d’apprentissage et d’action sont impossibles à suivre. L’inverse est également vrai. En conséquence, il n’existe aucun chanteur de sorts multi-classé ou à classes jumelées sur Toril.

Progression en Niveaux

Les chanteurs de sorts progressent au même rythme que les autres magiciens spécialistes. Ils ne reçoivent aucun bonus d’expérience pour des scores de caractéristiques exceptionnels.

Dés de vie et points de vie

Les chanteurs de sorts utilisent 1d6 pour déterminer leurs points de vie, et non 1d4 comme c’est habituellement le cas pour les autres magiciens, en raison de l’exercice physique vigoureux que de tels personnages pratiquent en dansant régulièrement.

Les chanteurs de sorts sont limités au même bonus maximum à leurs points de vie, pour les scores élevés de Constitution, que les autres magiciens : +2.

Compétences

Les chanteurs de sorts commencent le jeu avec le même nombre de compétences (martiales et diverses) que les autres magiciens, mais reçoivent ensuite des unités de compétences supplémentaires à la même cadence que les roublards.

Tous les chanteurs de sorts doivent être, comme leur nom l’indique, des chanteurs talentueux. Si les règles optionnelles de compétences diverses sont utilisées, le joueur doit dépenser des points pour apprendre les compétences Chant et Danse. Beaucoup de chanteurs de sorts dépensent des points de compétence supplémentaires pour apprendre également à pratiquer un instrument de musique, bien que ce ne soit pas exigé.

Combat

Pour effectuer leurs jets d’attaque, les chanteurs de sorts utilisent la même table que les magiciens classiques. De même, ils effectuent leurs jets de sauvegarde comme des mages normaux dans toutes les situations. À moins qu’un MD n’en décide autrement dans une situation spécifique, les chanteurs de sorts sont toujours considérés comme des magiciens spécialistes.

Les chanteurs de sorts ne peuvent porter aucune armure, ni utiliser de bouclier. Comme les autres magiciens, l’entraînement pour utiliser efficacement de telles défenses leur fait défaut. Les chanteurs de sorts peuvent utiliser les mêmes sortes de défenses magiques que les autres magiciens, tels que les anneaux de protection.

Puisque leur puissance principale se situe dans les chansons magiques qu’ils interprètent et les danses complexes qu’ils exécutent, ces personnages sont peu disposés à recourir au combat physique. Quand ils sont contraints à de telles confrontations, leur choix d’armes est extrêmement limité. Ainsi, les chanteurs de sorts ne peuvent utiliser que les armes suivantes : dagues ou poignards, fléchettes, frondes et bâtons.

 

Capacités magiques

Lancement de sorts

La magie utilisée par les chanteurs de sorts est différente de celle utilisée par n’importe quel autre type de magicien connu sur Toril. Tandis que les autres magiciens doivent soigneusement focaliser leurs esprits et ne peuvent déployer leur puissance que par des rituels et des gestes précis, le chanteur de sorts trouve sa puissance exactement à l’opposé. La danse sauvage d’un chanteur de sorts sert à libérer son esprit et à ouvrir son âme à la puissance infinie du cosmos. Ce n’est que lorsque un état de liberté mentale et de relâchement de la conscience absolu est atteint que cette énergie mystique peut être transformée en l’effet désiré par le magicien.

Choix d’un sort

Les chanteurs de sorts ne sont pas limités par le niveau du sort qu’ils souhaitent lancer comme le sont les autres magiciens. Un chanteur de sorts du 1er niveau peut théoriquement essayer de lancer un sort de 9ème niveau à tout moment. Dans la pratique, le joueur qui interprète un chanteur de sorts informe simplement le MD que son personnage essaie de lancer un sort du Manuel des joueurs durant le jeu. En réalité cependant, les chances d’échec et les risques associés à la manipulation d’une magie au-delà de son propre niveau rendent cela assez rare. Bien que l’éventail de sorts qui s’offre à eux soit considérable, les chanteurs de sorts n’ont pas un accès illimité aux écoles de magie. Aucun chanteur de sorts ne peut lancer de sorts des écoles de Nécromancie ou d’Invocation/Évocation.

Tout comme les règles normales régissant les niveaux des sorts ne s’appliquent pas à ces magiciens singuliers, ils ne sont pas non plus concernés par les limitations habituelles sur le nombre de sorts qui peuvent être mémorisés et lancés en un seul jour. La seule restriction au nombre de sorts qu’un de ces personnages peut lancer est la période de repos exigée entre chaque danse. Les chanteurs de sorts de bas niveau peuvent typiquement lancer plus de sorts en un jour que leurs homologues classiques. À des niveaux plus élevés cependant, cette différence tend à s’équilibrer, voire à s’inverser.

La danse magique

Le chant et la danse singuliers du chanteur de sorts permettent au personnage de glisser dans un état de conscience altérée. Quand il est plongé dans cette transe magique, les pouvoirs mystiques du cosmos affluent à travers le magicien et répondent à ses souhaits.

Le nombre maximum de rounds qu’un chanteur de sorts peut danser est égal à ses points de Constitution. C’est un point important à considérer, car les danses plus longues auront plus de chances de produire des effets magiques utiles.

Tous les sorts lancés par un chanteur de sorts exigent des composantes verbales (la chanson) et somatiques (la danse). Les sorts qui exigent normalement une composante matérielle sont généralement un peu plus faciles à utiliser pour un chanteur de sorts. Cependant, les sorts qui n’exigent normalement qu’une composante verbale ou somatique sont légèrement plus difficiles pour un chanteur de sorts que pour un mage normal.

Lorsqu’il danse, un chanteur de sorts ignore tout ce qui peut se produire autour de lui. Ce qui peut rendre le personnage vulnérable aux attaques, car les ennemis peuvent avancer jusqu’à lui sans être vus. Quiconque attaquant un chanteur de sorts en pleine danse le surprend automatiquement.

Cependant, les mouvements frénétiques de la danse rendent le chanteur de sorts plus difficile à toucher. En dansant, la Classe d’armure de base du chanteur de sorts est réduite d’1 point pour deux niveaux d’expérience que le personnage a atteint ; ainsi, un chanteur de sorts de 6ème niveau aurait un bonus de -3 sur sa Classe d’armure lorsqu’il danse.

En plus du bonus physique sur la Classe d’armure d’un danseur, l’état modifié de son esprit pendant le rituel lui assure une protection contre les intrusions psioniques. Quiconque essaie d’établir un contact mental avec un chanteur de sorts dansant constatera qu’il a une défense psychique équivalente à la redoutable tour de la volonté de fer. Cette défense demeure active tant que le chanteur de sorts continue sa danse magique, mais disparaît au moment où son sort est lancé et où son esprit revient à la réalité.

Chances d’échec de sort

Cette méthode peu orthodoxe de lancement de sorts rend la magie de ces personnages moins fiable. Quel que soit le talent du chanteur de sorts, il y a toujours une chance que sa magie lui fasse défaut quand la note finale est chantée.

Chaque fois qu’un chanteur de sorts désire lancer un sort, il doit effectuer un test avec sa compétence «Danse». Plusieurs modificateurs sont cependant appliqués à ce jet, en raison de la nature peu ordinaire de la magie du chanteur de sorts :

Un malus de -4 est appliqué à ce jet pour chaque niveau par lequel le sort est supérieur au niveau du lanceur de sorts. Par exemple, un chanteur de sorts de 3ème niveau essayant de lancer un sort du 5ème niveau subirait un malus de -8 à son test de compétence.

Le nombre minimum de rounds pendant lesquels un chanteur de sorts doit danser pour utiliser la magie est égal au niveau du sort. Pour chaque tranche de deux rounds supplémentaires de danse, un bonus de +1 est appliqué au jet. Ainsi, un chanteur de sorts essayant de lancer un sort de 5ème niveau doit danser au moins cinq rounds avant de faire son test de compétence. S’il danse sept rounds, il gagne un bonus de +1 à son test de compétence.

Interruption de la danse

Rompre la concentration d’un chanteur de sorts en pleine danse, en l’attaquant ou simplement en interrompant sa danse, est chose dangereuse. Au moment où le chanteur de sorts cesse de danser, il doit effectuer son test de compétence pour voir si le sort qu’il essayait de lancer a fonctionné ou échoué. En raison de l’arrêt soudain de la danse, un malus automatique de -4 est appliqué à ce jet.

Si le chanteur de sorts n’a pas encore dansé un nombre de rounds égal au niveau du sort, un malus supplémentaire de -4 s’applique pour chaque round qui n’a pas été dansé. Si, par exemple, un chanteur de sorts est interrompu au 4ème round de sa tentative pour lancer un sort du 6ème niveau, il subira un malus total de -12 sur son test de compétence (-4 pour l’interruption et -8 pour les deux rounds où il n’a pas dansé).

Résultats d’un échec au lancement de sort

Habituellement, la seule chose qui se produit quand le test de danse d’un personnage chanteur de sorts échoue est simplement que la magie n’entre pas en action. Bien que cela puisse être quelque peu gênant au niveau de l’action, ce n’est pas dangereux.

Si, cependant, le résultat du jet modifié est de 0 ou moins, le personnage subit un échec critique. Quand cela se produit, les conséquences exactes de l’échec sont laissées au choix du MD. Le résultat du jet de dé devrait déterminer la gravité de l’échec. Un résultat de jet modifié de 0 ou -1 ne devrait pas causer un échec excessivement dangereux, alors qu’un résultat de -9 ou -10 devrait indiquer un désastre.

Si le sort était utilisé comme attaque, l’échec indique qu’il a frappé le lanceur ou un de ses alliés. Si le sort était de nature défensive, le MD peut supposer qu’il a eu l’effet opposé (et donc qu’il a rendu le lanceur plus vulnérable aux attaques) ou a servi à protéger les ennemis du mage. Les résultats exacts d’autres sorts devront être appréciés en se basant sur les conditions au moment de l’échec et les besoins de l’aventure.

Repos et fatigue

Après une tentative de lancement de sort (qu’elle soit réussie ou non), le chanteur de sorts doit se reposer un nombre de rounds égal au niveau du sort qu’il essayait de lancer avant de pouvoir danser à nouveau. Un chanteur de sorts qui a essayé de lancer un sort de 3ème niveau doit se reposer trois rounds avant de pouvoir lancer un autre sort. Si le chanteur de sorts souhaite lancer un sort de 9ème niveau, il devra ensuite se reposer neuf rounds complets.

Pendant ce repos, le chanteur de sorts est considéré comme fatigué. S’il est forcé de se défendre dans ces conditions, il souffre d’un malus de -2 sur tous ses jets d’attaque et de sauvegarde. Sa classe d’armure est inchangée.

Danseurs multiples

De temps en temps, les chanteurs de sorts essaient de mettre leurs efforts en commun et de canaliser leurs énergies pour lancer un sort unique. En tentant ce dangereux et difficile exercice, les chanteurs de sorts peuvent souvent utiliser une magie au-delà de leurs compétences individuelles.

La vue de ces danseurs cabriolant dans un brouillard de mouvements apparemment désordonnés est absolument hypnotique. À première vue, il ne semble y avoir aucun élément commun aux mouvements des divers danseurs. Mais si on prend le temps d’observer pendant quelques minutes, une configuration subtile de répétitions et d’échos apparaît cependant dans leurs mouvements.

Quand les chanteurs de sorts choisissent de danser ensemble, ils doivent être au moins trois et pas plus de huit. Le niveau et la maîtrise de la compétence des chanteurs de sorts pris en compte sont les plus faibles du groupe. C’est pour cette raison que les chanteurs de sorts qui dansent ensemble sont presque toujours de niveaux et de compétences à peu près équivalents.

Naturellement, tous les danseurs doivent s’accorder sur le sort à lancer, sa cible ou l’effet désiré, ainsi que tous autres éléments importants. Avant de danser, ils doivent passer un tour (10 minutes) pour chaque niveau du sort à préparer leur danse. Dès qu’ils commenceront à danser, toutes les règles normales régissant le fonctionnement de leur magie singulière s’appliquent. Cela inclut la fatigue et les résultats possibles d’un échec à la tentative de lancer.

L’effort des danseurs supplémentaires donne au groupe un bonus de +1 par danseur au-delà du premier au test pour la réussite du sort. Par exemple, un groupe de cinq danseurs reçoit un bonus de +4 au moment de déterminer le succès ou l’échec du sort.

Objets magiques

Les chanteurs de sorts peuvent utiliser n’importe quel objet magique normalement accessible aux magiciens, mais ils sont eux-mêmes incapables de créer de telles merveilles. Même les parchemins magiques, les plus simples des créations mystiques, dépassent leur savoir, car l’étude de la sorcellerie des chanteurs de sorts est très différente de celle de leurs cousins magiciens.

 

Capacités spéciales

Comme beaucoup d’autres types de personnages, les chanteurs de sorts ont plusieurs capacités spéciales qui reflètent les avantages uniques que leur donne leur talent singulier. Plus un chanteur de sorts progresse en niveau, plus ces capacités deviennent puissantes.

Esquive

Même lorsqu’un chanteur de sorts n’essaie pas de lancer un sort, ses talents de danse exotique peuvent être utiles. Un danseur peut devenir une cible presque impossible à atteindre quand il focalise son attention pour éviter les coups au lieu de lancer des sorts. Pour utiliser cette capacité, le chanteur de sorts doit être conscient de l’attaque et disposer d’une zone d’au moins 3 mètres de rayon pour danser.

Quand il essaie d’esquiver une attaque, un chanteur de sorts peut réduire sa Classe d’armure de 1 point par niveau d’expérience. Par exemple, un chanteur de sorts de niveau 4 peut réduire sa Classe d’armure de base de 10 à 6 en utilisant sa capacité d’esquive.

Cette danse est encore plus prenante que lors du lancer de sorts. Comme le chanteur de sorts ne peut pas s’abandonner dans la danse, il ressent la fatigue de sa frénésie encore plus que lorsqu’il utilise la magie. Par conséquent, le nombre maximum de rounds durant lesquels un chanteur de sorts peut esquiver les attaques est égal à la moitié de son score de Constitution, arrondi à l’entier inférieur. Ainsi, un chanteur de sorts avec une Constitution de 11 ne peut esquiver que durant 5 rounds consécutifs.

Après l’esquive, le personnage doit se reposer durent un nombre de rounds égal au nombre de rounds qu’il a dansés, exactement comme après avoir lancé un sort. Pendant ce temps, le chanteur de sorts est considéré comme fatigué. S’il est forcé de se défendre dans ces conditions, il souffre d’un malus de -2 sur tous ses jets d’attaque et de sauvegarde.

Captiver

Lorsqu’il atteint le 6ème niveau d’expérience, un chanteur de sorts peut utiliser sa danse exotique et son chant séducteur pour captiver des spectateurs. Cet effet est semblable à celui du sort de prêtre de 2ème niveau du même nom (discours captivant). Le chanteur de sorts ne peut pas utiliser ce pouvoir tout en essayant de lancer un sort ou en utilisant d’autres capacités spéciales telles que l’esquive.

Quiconque observe le chanteur de sorts dansant quand il essaie de captiver son assistance doit réussir un jet de sauvegarde contre les sorts ou être obligé de regarder le danseur pendant toute la durée de sa performance. Cette transe continue pendant un nombre de rounds égal à la moitié du niveau du chanteur de sorts, arrondi à l’inférieur, après la fin de la danse.

En raison de la nature envoûtante des mouvements et de la mélopée du chanteur de sorts, le public n’a pas besoin de comprendre la langue du chant pour tomber sous le charme. Cependant, si la victime peut comprendre les mots, elle subit une pénalité de -4 à son jet de sauvegarde.

D’autres modificateurs s’appliquent également au test. Si le personnage qui tente de résister à ce pouvoir est du même sexe que le danseur, il a droit à un bonus de +2. Si le spectateur est du sexe opposé, il subit un malus de -2. Si le sujet connaît le chanteur de sorts et le déteste ou s’il est averti que celui-ci essaie de le captiver, il bénéficie d’un bonus (non cumulatif) de +4 à la sauvegarde.

Après avoir essayé de captiver un public, le chanteur de sorts doit se reposer durant un nombre de rounds égal à la durée de sa danse. Pendant ce temps, le chanteur de sorts est fatigué et, s’il est forcé de se défendre, subit un malus de -2 sur tous ses jets d’attaque et de sauvegarde.

Sommeil

Un chanteur de sorts qui a atteint le 10ème niveau d’expérience peut utiliser ses danses et chansons pour calmer son assistance, tissant efficacement au-dessus d’elle un sort de sommeil. Pour être victime de cet enchantement, un personnage doit pouvoir entendre clairement la chanson et voir la danse du chanteur de sorts. De plus, la victime doit avoir moins de dés de vie que le chanteur de sorts. Ceux d’un niveau d’expérience égal ou supérieur sont immunisés contre cet effet. Si les conditions sont remplies, un spectateur doit réussir un jet de sauvegarde contre les sorts ou tomber endormi pour un nombre de tours (10 minutes) égal au niveau du chanteur de sorts. Ce sommeil n’est pas magique et les victimes peuvent être réveillées normalement.

La durée de cette danse peut changer selon la situation. Cependant, le chanteur de sorts ne peut soutenir cette danse que durant un nombre maximum de rounds égal à son niveau. Le premier round de danse, tous les spectateurs avec 1 dé de vie doivent effectuer leurs jets de sauvegarde. Au deuxième round, les spectateurs avec 2 dés de vie effectuent leurs jets de protection. Cela continue jusqu’à ce que chacun dans l’assistance ait fait un jet de sauvegarde, réussi ou non, ou que le chanteur de sorts interrompe sa danse.

Les spectateurs qui sont en danger ou incommodés (par exemple, souffrants à cause d’une blessure) effectuent leurs jets de sauvegarde avec un bonus de +4. Ceux qui comprennent les mots de la chanson du chanteur de sorts subissent un malus de -2.

Après utilisation de cette capacité, le personnage doit se reposer pendant un nombre de rounds égal à la durée de sa danse. Le chanteur de sorts est considéré comme fatigué pendant son repos. S’il est contraint de se défendre pendant cette période, il subit un malus de -2 sur tous ses jets d’attaque et de sauvegarde.

 

Un mot d’avertissement

Une fois de plus, certains joueurs essaieront sans doute d’abuser des pouvoirs du profil de chanteur de sorts. Par exemple, un PJ pourrait passer des heures et des heures de temps hors combat à essayer de lancer un souhait ou autre sort puissant. Le MD doit déterminer les limites de telles libertés avec le profil, et créer des circonstances appropriées pour punir ceux qui auraient l’ambition d’outrepasser les limites d’un jeu de rôle raisonnable. (Bien sûr, des «accidents de fin de carrière» ont forcé beaucoup de danseurs à poursuivre d’autres vocations).

 

TACO PAR NIVEAU


Niveau 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
TACO 20 20 20 19 19 19 18 18 18 17 17 17 16 16 16 15 15 15 14 14

 

JETS DE SAUVEGARDE


Niveau Paralysie, poison, mort magique Bâtons, sceptres, baguettes Pétrif. métamorph. * Souffle ** Sorts ***
1-5 14 11 13 15 12
6-10 13 9 11 13 10
11-15 11 7 9 11 8
16-20 10 5 7 9 6
21+ 8 3 5 7 4

 * A l'exclusion des attaques de baguette de métamorphose.
** A l'exclusion de ceux qui provoquent la pétrification ou la métamorphose.
*** A l'exclusion de ceux pour lesquels un autre type de jet de sauvegarde est spécifié, comme la mort, la pétrification ou la métamorphose.

 

COMPETENCES


Martiales   Diverses
Initiales Nb. de niveaux Pénalité   Initiales Nb. de niveaux
1 4 -5   4 4

 

NIVEAUX D'EXPERIENCE


Niveau Expérience Dès de vie (d6)
1 0 1
2 2 500 2
3 5 000 3
4 10 000 4
5 20 000 5
6 40 000 6
7 60 000 7
8 90 000 8
9 135 000 9
10 250 000 10
11 375 000 10+1
12 750 000 10+2
13 1 125 000 10+3
14 1 500 000 10+4
15 1 875 000 10+5
16 2 250 000 10+6
17 2 625 000 10+7
18 3 000 000 10+8
19 3 375 000 10+9
20 3 750 000 10+10

 

 

Source(s) :
Wizards and Rogues of the Realms

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.