• Faire jouer ses enfants - Page 10
Page 10 sur 12

Faire jouer ses enfants

Publié : Mer 17 Août 2016 08:59
par Romulf le blanc

Dernier message de la page précédente :

Pour des tout petits, un scenario court de sauvetage pour une durée de 30mn à 1h maximum.
A l'âge de tes enfants, tu peux y aller sur un scenario court de 1h à 2h (de n'importe quel type), de préférence à la boîte de base car le système de jeu est plus simple.

Faire jouer ses enfants

Publié : Mer 17 Août 2016 09:36
par tom
Pour le système, c'est très variable. Quand j'ai initié mes enfants , ils étaient jeunes (- de 8 ans). J'ai bricolé plusieurs trucs avant de me fixer sur dd5 dont les basic rules sont disponibles en français là http://www.aidedd.org (tu trouveras des scénarios courts aussi)
Niveau scénario,faire simple et pas trop long pour qu'ils s'habituent, mais en même temps, il faut leur montrer les possibilités du jeu (en terme de progression ou de variété; au début, ils gagnait un niveau par partie).
Enfin, j'applique la stratégie du manque. Pas de rythme régulier et j'attends à qu'ils me le demandent.
Dernière précision : il faut vraiment faire en fonction de ses enfants et de leur culture ludique. Utiliser des concepts qu'ils connaissent et pas leur sortir notre charabia : cela viendra après. Par exemple, petit, j'utilisais leur playmobil pour créer le personnage. On peut aussi utiliser un univers de jeux vidéo. Minecraft est de ce que j'en ai compris assez proche de notre pratique. Un donjon s'appelle juste une map...
Bon jeu

Faire jouer ses enfants

Publié : Mer 17 Août 2016 13:48
par Troumad
Le système de jeu : celui que tu préfères ;)
Pour ma part, j'ai pris ADD²* et j'ai présenté les règles petit à petit avec des petites improvisations pour les amener une à une. Ils avaient 6, 10 et 12 ans. À l'époque leurs persos avaient peur des chèvres ;)

* : à cause de la présence des compétences qui permettent de créer un personnage cohérent si on ne les choisit pas pour optimiser un perso en jeu, mais une histoire personnelle.

Faire jouer ses enfants

Publié : Jeu 18 Août 2016 12:03
par Oniromancien
albator1969 a écrit :Je compte initier mes enfants également. j'ai pratiqué il y longtemps sur la boîte rouge de 1982.

Quelle est la version la plus simple et nécessitant le moins de temps pour se remettre à niveau ?

Quel module recommandez vous ?

Mes enfants ont 16 et 13 ans.

Merci pour vos contributions


Autant avec les petits il y a quelques précautions à prendre en termes de règles, de thèmes abordés ou de durée des parties, autant là à mon avis, à 16 et 13 ans tout est faisable - ou presque. Tu peux te lâcher et aller vers ce qui te tente vraiment je pense.
Une boite rouge (ou noire), un module bas niveau ou un scénar d'intro dans un magazine qui te plait, et roulez. ;)

Sinon, en plus moderne et en restant dans le med-fan les boites/jeu d'initiation me paraissent idéales aussi pour ça : Adventure Party (public un peu jeune ceci dit), Pathfinder ou Chroniques oubliées... si tu peux les dénicher elles sont vraiment dédiées à ça et font du très bon boulot. Elles fournissent la base, au moins un scénar d'intro parfait pour démarrer, un village de départ, des cartes, plans, etc. Et elles fourmillent de bons conseils.
S'il ne devait en rester qu'une je choisirais clairement la boite Pathfinder.
http://www.legrog.org/jeux/pathfinder/b ... tiation-fr
Autant les règles complètes de PF sont imbuvables, autant celles de la boite d'initiation sont taillées à la serpe et simple à mettre en œuvre, pour des persos sur 5 niveaux. Et au pire elles sont facilement adaptables/modifiables pour n'importe quelle version de donj à l'ancienne. Même si tu n'utilises pas les règles au final, le matériel fourni, pour le prix, est au top.

Faire jouer ses enfants

Publié : Ven 19 Août 2016 14:44
par Nyosema
Moi je suis un enfant et quelqu'un veut bien m'accepter pour une partie en ligne

Faire jouer ses enfants

Publié : Dim 21 Août 2016 13:54
par chal87
J'avoue que pour avoir joué à D&D et surtout à AD&D1 et 2, mais aussi à la 3éme édition, je pense sincèrement que le mieux pour de l'initiation de jeunes enfants c'est... Chroniques Oubliées. J'attends avec impatience Héros et Dragons car D&D5 est à mon très humble avis le meilleur D&D ever.
J'en profite pour poser une question : les joueurs actuels de D&D, AD&D et rétro clones sont-ils des vieux briscards ou avez-vous des petits jeunes dans vos équipes ?
Je trouve ça génial et complètement dingues que des passionnés comme vous entretiennent encore la flamme du plus vieux (et plus beau) des jeux de rôle, bravo à vous et félicitations à tous pour ce boulot de dingue. :chin:

Faire jouer ses enfants

Publié : Dim 21 Août 2016 14:03
par porphyre77
chal87 a écrit :J'en profite pour poser une question : les joueurs actuels de D&D, AD&D et rétro clones sont-ils des vieux briscards ou avez-vous des petits jeunes dans vos équipes ?

Cf. http://www.donjondudragon.fr/forum/zone ... us-26.html

Faire jouer ses enfants

Publié : Dim 21 Août 2016 14:14
par chal87
Merci Porphyre, ça répond parfaitement à ma question ! Mais ça ne me rajeuni pas... :roll:
Vu ton avatar tu as l'air de ressentir toi aussi le poids des années (siècles ? millénaires ? éons ?).

Faire jouer ses enfants

Publié : Dim 21 Août 2016 15:01
par Galliskinmaufrius
Souricier a écrit :La petite (8 ans) a reçu Ryuutama, et elle est MJ à ce jeu; le design pokemon-like avec des dragons-trognons a vraiment de quoi séduire les petites filles.


Comme mon nouvel avatar le montre : je suis un adepte également de Ryuutama. Ce jeu est excellent pour initier les enfants. Les miens ont très bien accroché : ils ont déjà une bonne culture manga. Ensuite, il y a des mécanismes dans ce jeu qui peuvent séduire même les plus anciens. [et oui, chal87, la majorité sont des liches sur ce forum...]. Par exemple mon fils adore tenir l'intendance du groupe et ma fille adore tenir le journal des aventures. Ryuutama, c'est vraiment bien pour stimuler la créativité !

Faire jouer ses enfants

Publié : Dim 28 Août 2016 10:45
par porphyre77
Arkhan a écrit :C'est vrai que ça dépend des enfants, ma fille est une guerrière Naine qui dessoude les Gobelins depuis l'âge de 7 ans (elle en a 9), elle joue à "Zombies" de Steve Jackson, elle adhère totalement au concept d'héroic-fantasy et s'amuse des monstres. Tiens, elle a suivi son grand-frère pour aller voir Warcraft au cinéma cette année.

Je rebondis ici sur un message dans un autre post de discussion, concernant le caractère trop "graphique" (comme disent les americains*) ou pas des monstres des D&D et du risque de cauchemars induits chez les plus petits.

Je pense qu'un des avantages du JDR , en tant qu'activité "orale" , en comparaison avec le cinéma, la TV ou les jeux vidéos, c'est précisément qu'il n'est pas graphique (si vous m'excusez cette lapalisasde), et que -à moins que le MD rentre dans des descriptions spécialement détaillées et complaisantes, les petits n'imagineront rien de plus terrible que ce qu'ils imaginent déjà.
Porphyrion , 7 ans, est parfaitement OK avec la mort sur les champs de bataille (nous faisons parfois des mini-wargames), mais ceci reste pour lui limité à une figurine que l'on retire du plateau, pas à des plaies sanglantes et autres mutilations.
Je n’aurais pas de problème à lui évoquer des "zombis" au cours d'une partie, dans la mesure ou sa conception des zombies ressemble plus à ceci :
zombie.gif


qu'à cela : Image

Autrement dit, l'évocation de morts vivants et de cadavres rampants au cours d'un JDR n'est -pas forcement- un problème avec les enfants. Cela ne veut pas dire que je les laisserais regarder The Walking Dead avec leurs parents.

Les monstres sont avant tout des antagonistes et des ressorts narratifs. Leur présence (voire leur description) ne sont pas forcément traumatisants pour les enfants, dans la mesure où ils sont avant tout un obstacle a surmonter (et tant pis si les premieres parties seront un peu trop "tranchons et taillons"). IL faudra par contre veiller à ne pas rentrer trop en détail dans les ramifications que l’existence d'un monstre peut avoir.
Un monstre avec des grandes dents et un tuxedo noir qui se dresse devant les PJ de son cercueil au coin d'un donjon en clamant "Che veux boirre votrre saaaang!" ne sera pas forcement cause de cauchemars ce soir là.
Si par contre votre scenario est entierement construit sur la menace constante que le vampire constitue pour le village , sur sa capacité à s'introduire dans les maisons la nuit pour boire le sang des victimes endormies dans leur lit , alors là ...

Comme le disait Chesterton (paraphrasé par Neil Gaiman) :
“Fairy tales do not tell children the dragons exist. Children already know that dragons exist. Fairy tales tell children the dragons can be killed.”
"Les contes de fée ne disent pas aux enfants que les dragons existent. Cela, les enfants le savent déjà. Les contes de fée disent aux enfants que les dragons peuvent être tués."

_______________________________________________________________
*En anglais : "graphic violence", "graphic sex" et par raccourci "graphic" tout court désigne une description réaliste et détaillée de la violence ou autre dans une oeuvre

Faire jouer ses enfants

Publié : Lun 29 Août 2016 00:42
par Arkhan
C'est exactement ça, bien vu.