Calibrer les soins en l'absence de prêtre

Vos trucs, astuces et conseils pour la masterisation.
Avatar de l’utilisateur
elendil
Dracoliche
Messages : 6469
Inscription : Dim 1 Avr 2012 17:45
Localisation : In the forever dark woods
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Ranger
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: Calibrer les soins

Messagepar elendil » Mar 27 Mars 2018 10:13

Dernier message de la page précédente :

Je trouve moi aussi Globo qu'un seul PV par jour, c'est trop poussif. Par contre, récupérer 75% de ses PVs en une seule nuit, c'est trop à mon goût. Il faut un juste milieu. Je houserule moi aussi la récup' des PVs à la hausse, mais pas à ce point ! Tu évoques DD5. Une chose que je déteste dans DD5, c'est la récup rapide des PVs.

Et d'ailleurs :
https://www.donjondudragon.fr/forum/zon ... l?start=10
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
LLyr
Staff - Chevalier aux Cygnes
Messages : 7315
Inscription : Ven 11 Sep 2015 10:49
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Barde
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

Re: Calibrer les soins

Messagepar LLyr » Mar 27 Mars 2018 11:28

Typiquement vous avez un jeu comme Pendragon, où à moins de trouver un expert, une prêtre (et pas un mauvais en prime) qui suivent des chevalier à l'aventure on est purement et simplement dans le cas d'un groupe sans soins avec un rythme de guérison Trèèèèès lent.

Bizarrement, "viande ou pas viande" ça ne pose pas de soucis en terme de gestion de vie du perso
A un moment donné il faut jouer avec les règles qu'on a et ne pas se poser de questions existentiels. ou alors les modifier pour être raccord avec sa philosophie de jeu (2d vie par perso pas plus et roulez jeunesse)
Image
Avatar de l’utilisateur
porphyre77
Dracoliche
Messages : 7738
Inscription : Lun 2 Avr 2012 14:11
Localisation : Compiègne, ville impériale (60)
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Humain
Classe : Illusionniste
Alignement : ?
Dieu :

Re: Calibrer les soins

Messagepar porphyre77 » Mer 28 Mars 2018 00:54

Doyan a écrit :En perfide que je suis parfois il m'arrive de leur "vendre" un PNJ dans un emballage clinquant qui se révèle un piètre compagnon (je me souviens qu'ils voulaient un pnj balaise pour faire le boulot et le mettre en avant). J'ai joué je coup avec un clerc de niveau 1 (sans sort à l'époque) qui vantait sa masse "de la nuit", blablablabla et ils ont cru qu'il avait un objet magique et donc qu'il était puissant... sur le terrain grosse rigolade...

Voire pire, un agent double comme dans le Chateau fort au Confins
S A T O R
A R E P O
T E N E T
O P E R A
R O T A S
Avatar de l’utilisateur
Père T.T.Kornhauer
Dracoliche
Messages : 525
Inscription : Lun 2 Avr 2012 15:34
Localisation : Sainte Marie-aux-Mines ( Alsace centrale )
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Calibrer les soins

Messagepar Père T.T.Kornhauer » Mer 28 Mars 2018 11:02

En règle générale , à moins que l'infirmité ou la mort d'un perso ne nuise gravement à la suite d'un scénario , je laisse les PJ se débrouiller avec ce qu'ils ont emporté en début d'aventure ; il ont appris qu'une bonne préparation avait son utilité . Il m'arrive , plus souvent selon le résultat des dés de détermination des trésors que volontairement selon les besoins de l'histoire , de mettre des potions ou objets de soins sur leur route . Aux PJ de les trouver et d'en faire bon usage ; à choisir pour eux quand ça se présente , une baguette de soins ou , hasard des dés ou générosité délirante , un anneau de régénération , valent souvent lieux que l'épée de la mort qui tue . Dans son repaire , le groupe a aussi installé à demeure un sage , ex-magicien-clerc , et un alchimiste qui leur fournissent un quota raisonnable de quelques potions diverses dont des potions de soin ; en fournitures , logement , entretien et salaire , ça leur coûte la peau des fesses mais ils estiment que ça vaut la dépense .
PTTK .
Dans un fauteuil avec un bouquin , une bière , un chat et une pipe LE BONHEUR !
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
tizun thane
Dracoliche
Messages : 1231
Inscription : Lun 2 Avr 2012 11:30
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Calibrer les soins

Messagepar tizun thane » Mer 28 Mars 2018 12:37

nastajii a écrit :Donc pas de règle de trois empirique entre les dés de vie des monstres qui peuplent un lieu et les soins à prévoir pour que cela soit jouable.


Dans la vie, quand on est blessé, il est rare que l'ennemi retienne ses coups pour rester fair play.

En fait, on en revient toujours au même point. Le groupe a fait une erreur (grossière) en ne prenant pas de soigneur. Est-ce que tu dois te plier en 4 pour les faire survivre? La réponse me paraît non. Autrement, tu les infantilises comme une maman qui protège ses bébés.

C'est à eux de trouver des solutions face au problème posé. C'est l'essence du jdr. S'ils s'attendent à jouer comme dans les jeux vidéos, avec des points de respawn, ils risquent d'être déçus. Certains débutants se mettent à pleurer et à hurler quand leur perso meurt (véridique). Or, la possibilité d'une mort définitive fait partie de l'essence du jeu de rôle et de sa supériorité par rapport à tout ses concurrents.

Si les persos meurent, ils referont un groupe et à ce moment, ils seront probablement sensibilisés à l'importance des soins.
Également par intérim Luki le nain dans la campagne le sanctuaire de l'angoisse.
Avatar de l’utilisateur
Troumad
Dracoliche
Messages : 12794
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:38
Localisation : Genas (F-69)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Terres de Leyt - Eterny :
► Afficher le texte

Les Pierres du Destin :
► Afficher le texte

Mystarillia :
► Afficher le texte

Re: Calibrer les soins

Messagepar Troumad » Dim 1 Avr 2018 21:07

Pour ma part, j'essaie d'avoir un clerc dans mes groupes. Je peux donner un avantage à ce choix s'il n'arrive pas naturellement : une race particulière avec une multi-classe intéressante. Ça peut être le seul non humain du groupe. Sinon, je ne suis pas trop chaud pour les non humains qui auraient tendance à représenter plus de la moitié des PJ dans un monde où ils sont peu présents. C'était dans cet esprit que j'avais pris un nain guerrier-clerc dans la campagne de Llyr : il n'y avait ni clerc, ni guerrier au début de l'aventure. Quand tout est présent, j'essaie de me rabattre sur un humain.

Sinon un PNJ clerc sera dans le groupe. Mais, ce sera un PNJ qui doit être traité comme les PJ au niveau du partage, il a la même motivation qu'eux au départ et doit la garder, sinon, il s'en va.
Création de feuilles de perso ADD, ADD2
Terres de Leyt - Eterny Bondix
La pierre du Mal Alenthir
Aventures Orientales Chûzaemon, Héros d'un âge viking Björnulf Runison, le Sanctuaire de l'angoisse Feydarick, Terreur dans la Jungle Vanille, La dernière chance Go Gogne, Les mystères du Nyrond Lode, Mystarillia Vitavix
Novice

Re: Calibrer les soins

Messagepar Novice » Lun 2 Avr 2018 02:59

A donjon on ne part pas à l'aventure sans les 4 classes de base... c'est le jeu qui est comme cela! :batte:

Et un groupe sans mage confronté à la lecture d'un document magique indispensable à leur survie? on change le scénar pour les laisser vivre, et on change la récupération s'il ont pas de clerc et on change le crochetage s'il on pas de voleur... et plus de monstres si y a pas de lateurs !!! :woot:

Je masterise pas un groupe qui part sans clerc. Donc le problème ne se pose pas... pour qu'ils survive il faudrais bidonner le scénar ou tricher sur les règles sinon c'est frustration des joueurs saignés et incapable de finir le bousin... voir perdre une partie du groupe pour rien... soirée pourri assurée... quel intérêt?

Pour la question "viande". Il faut comprendre que les PV après les premier niveau sont plus une expérience à encaisser et esquiver les blessures graves... Une attrition lente du personnage qui est suffisamment aguerri pour éviter un coup mortel et définitif... Aucun DM n'a retiré de pv après une longue marche ou une nuit blanche... Mais des points de force et de constitution (temporairement) oui. Pour reprendre les images fortes: Les PV c'est pas de la viande mais du sang... et à haut niveau on esquive les coups entraînant une hémorragie.

Par contre si on à perdu la moitié de son sang c'est pas en une nuit qu'on est sur pied. L'intérêt du jeu repose avant tout sur le risque de mort. l'attrition est indispensable pour garder des situation crédibles (déjà, on crois faire de la magie :shock: ). Récupérer sans magie ses PV c'est à la fois supprimer la classe de clerc mais en plus dire au joueurs: Allez-y faite n'importe quoi... après un bon sommeil il y paraîtra plus!... la plus part des scénario seraient sans risque (suffit d'aller se coucher de bonne heure) donc sans intérêt...

Maintenant le DM fait comme il veut... son seul risque est que ses joueurs n'ait pas aimé la partie :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Doyan
Dracoliche
Messages : 2369
Inscription : Sam 26 Juil 2014 17:33
Localisation : Belgique
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Elfe
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Bon
Dieu : ?

Re: Calibrer les soins

Messagepar Doyan » Lun 2 Avr 2018 09:53

Moi je suis d'accord avec Novice: l'idée c'est de s'amuser. Eloignez de vos têtes l'idée que le groupe de joueurs joue contre le scenario ou le MD. Il s'agit d'un jeu de "collaboration" et pas de compétition. Si on verse dans le jeu de compétition, vous aurez UN gagnat et des PERDANTS frustrés... et pour refaire un groupe qui appréciera de jouer c'est pas gagné.
Et surtout le MD peut "gagner" à tous les coups sans difficulté.

Donc je crois que l'idée c'est de garder une tension entre réaliser le scénario et risquer la peau des personnages... "A vaincre sans péril on triomphe sans gloire"... et ça ne laisse de bons souvenir que si le MD a pu doser l'impression de réussite épique et distrayante

Donc qu'il y ait ou pas de Clerc n'est pour moi pas la question du tout. Après tout pourquoi un groupe devrait-il se composer d'un soigneur d(un guerrirer... ça ce sont des considération de JOUEUR, pas de PERSONNAGE (c'est une stratégie de la réalité pour optimiser les compétences et ressources), ça n'a rien à voir avec la vie des personnages... Puis jouer un personnage que le joueur aime est primordial pour moi...
De l'Ombre naît la Lumière.
Visita interiorem terrae rectificando invenies operae lapidem
Avatar de l’utilisateur
Losuf
Dragon d'or
Messages : 188
Inscription : Lun 19 Mars 2018 07:03
Localisation : Marseille
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Calibrer les soins

Messagepar Losuf » Sam 7 Avr 2018 06:01

Doyan a écrit :Donc je crois que l'idée c'est de garder une tension entre réaliser le scénario et risquer la peau des personnages... "A vaincre sans péril on triomphe sans gloire"... et ça ne laisse de bons souvenir que si le MD a pu doser l'impression de réussite épique et distrayante

Donc qu'il y ait ou pas de Clerc n'est pour moi pas la question du tout. Après tout pourquoi un groupe devrait-il se composer d'un soigneur d(un guerrirer... ça ce sont des considération de JOUEUR, pas de PERSONNAGE (c'est une stratégie de la réalité pour optimiser les compétences et ressources), ça n'a rien à voir avec la vie des personnages... Puis jouer un personnage que le joueur aime est primordial pour moi...


Tout a fait d'accord. Ce n'est pas au MD de choisir la composition du groupe. On peu conseiller les joueurs lors de la création des personnages, mais imposer une équipe, c'est contre productif (évidemment un groupe de 5 voleurs ou 5 bardes ça peut se discuter.... et c'est assez improbable).

Qu'il y ait un soigneur ou pas, le groupe doit se préparer, et éventuellement savoir courir. Jouer dans un groupe ou on peut mourir est finalement plus excitant que de se promener dans un parc d'attractions ou les monstres et les pièges ne sont la que pour la décoration.

Pour ce qui est du système de points de vies, les posts sur ce sujet sont super intéressants. J'ai toujours vu les PDV comme de la viande, avec une récupération assez lente (très, trop lente?) pendant l'aventure. Au final, tant qu'on est pas à moyen niveau (7 ou 8+), le jeu en est ralenti.... Je pense donc tester sur mon prochain scénar, après en avoir parlé aux joueurs, un système mêlant viande et fatigue ou moral... Choses que je gérai avant avec es jets sous la constit ou sous la sagesse par exemple. On passerai alors d'un système full viande, ou le ou les guerriers peuvent devenir des fardeaux plusieurs jours après un mauvais coup (surtout avec mon système de critique....), à un système plus fluide.
Avatar de l’utilisateur
Losuf
Dragon d'or
Messages : 188
Inscription : Lun 19 Mars 2018 07:03
Localisation : Marseille
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Calibrer les soins

Messagepar Losuf » Sam 7 Avr 2018 17:21

(Je me pose une question, vous pensez que c'est la peine d'ouvrir un sujet dédié au système de PDV pour ne pas polluer ce sujet? J'ai plein d'idées du coup...)

Revenir vers « Trucs et astuces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités