La seriethèque du donjon

Pour discuter de vos coups de cœur : Cinéma, Livres, BD, Musique...
Avatar de l’utilisateur
Gaspard De La Nuit
Dracoliche
Messages : 5697
Inscription : Lun 24 Fév 2014 10:13
Localisation : Banon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : -
Dieu : Bill Murray
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

Re: La seriethèque du donjon

Message par Gaspard De La Nuit »

Dernier message de la page précédente :

Personnellement, je me fiche de la couleur des acteurs, ce qui m'intéresse c'est l'interprétation.
J'ai déjà vu un film où une actrice asiatique joue la mère d'un acteur africain dans un contexte indien. C'est un parti pris sans doute hérité du théâtre, mais qui me convient bien.
Après, je suis d'accord avec Orian.
"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard."
Stéphane Mallarmé

Qui suis-je ?

Terres de Leyt - Eterny : Sidi Sabah
Les sentiers de la gloire : Kial Guilby
Les chroniques du chaos : Hector Cuivrare
Avatar de l’utilisateur
Gobelure
Dracoliche
Messages : 345
Inscription : Mar 13 Août 2013 11:30
Localisation : Par-delà les montagnes hallucinées
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: La seriethèque du donjon

Message par Gobelure »

Ah, l'éternelle question du financement de l'art. Sans les mécènes autrefois, sans tous ces braves bourgeois qui se faisaient faire le portrait, combien de chefs d'oeuvre de peinture n'aurions nous eu ? Et plus la production de l'oeuvre est chère, plus l'empreinte de ses conditions de production risque d'être prégnante.

Puisqu'on en est sur le sujet des séries, il faut voir que l'écriture sérielle obéit fortement à une logique commerciale. Le principe de la série - par opposition au cinéma - est de fidéliser un public pour qu'il y revienne, autrefois pour l'épisode suivant, aujourd'hui pour consommer d'autres contenus "similaires" sur la même plateforme. La conséquence est de fournir un produit conforme à une attente, ou à des attentes présupposés par le marketing : la série doit se vendre, surtout sur une plateforme comme Amazon.

Ce qui me dérange, ce n'est pas la diversité. C'est sa mise en scène outrancière. Après tout, à partir du moment où un être humain reste un être humain quelle que soit sa couleur de peau, autant partir de ce postulat et rendre transparent cet aspect : elfes, nains, hobbits ou autres peuvent être joués indifféremment par des acteurs de toute pigmentation : ce sont juste... des gens ! Ce qui me dérange en fait, c'est quand j'ai l'impression que le.a représentant.e d'une minorité historiquement peu représentée dans les production américaines apparaît à l'écran juste pour être un alibi, comme pour se dédouaner d'un éventuelle accusation. Mais dans la culture américaine, faire, c'est aussi montrer qu'on fait, et au fond j'ai parfois un peu du mal avec cet aspect démonstratif culturel.

Et puis, ce qui me dérange aussi, et en fait plus, c'est l'uniformisation esthétique qui dérive de la production d'image à la chaîne. J'ai vraiment l'impression de voir, série après série, les mêmes plans formattés, les mêmes images (ah, ce plan aérien vu d'un drone), les mêmes étalonnages colorimétriques un peu poussés. Bref, la même esthétique globale, quelle que soit d'ailleurs l'histoire. Alors attention, hein : oui, c'est très pro, c'est beau, c'est léché, y'a rien qui dépasse... Mais c'est un peu chiant visuellement, du coup.
Avatar de l’utilisateur
ShannonMcLEOD
Dragon d'argent
Messages : 162
Inscription : Lun 20 Sep 2021 17:33
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: La seriethèque du donjon

Message par ShannonMcLEOD »

Je rejoins le fait qu’il ne faut pas réécrire une oeuvre. Si Gandalf a été créé avec une longue barbe et un chapeau je conçoit bien qu’il ne faille pas le voir avec une casquette et une grosse médaille en or autour du cou ! Yo !!! Quand je parlais de Golum c’est que je n’ai pas vu de description de lui étant jeune mais je ne suis pas une grande fan. Et voir dans un film un hobbit asiatique dans un film qui n’a rien à voir avec le seigneur des anneaux je vais dire OUI cool !
Avatar de l’utilisateur
szass
Staff - Façonneur de Donjons
Messages : 11172
Inscription : Jeu 29 Mars 2012 15:28
Localisation : Oubliettes du Donjon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Githyanki
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Vlaakith CLVII
Mini Feuille de perso :
Feuilles de personnage ► Afficher le texte

Re: La seriethèque du donjon

Message par szass »

Peut-être devrai-je me considérer comme un "puriste" (ce que je ne suis pas je pense), mais selon moi l'univers de Tolkien est suffisamment riche et détaillé (et c'est peu de le dire) pour que des marketeux d'Amazon ou d'ailleurs s'amusent à dénaturer cette œuvre comme bon leur semble. Et pire encore : pourquoi inventer des choses qui n'existent pas dans l’œuvre originale. Qu'on omette de mentionner Tom Bombadil, je m'en fiche, il faut bien faire des coupes dans le scénario, mais pourquoi dans le Hobbit, pour ne citer qu'un exemple, Peter Jackson a inventé une histoire d'amour entre une elfe et un nain ? A quoi ça rime bon sang ? C'est pour satisfaire madame Michu qui n'a jamais lu le livre ?
Perso, je trouve ça scandaleux et je crie à l'infamie, tout nu et le poing levé, devant l'autel d'Ilúvatar.

Aujourd'hui, on récupère une des époques des Terres du Milieu, et on y invente des histoires pour en faire une série de 72000 épisodes étalés sur 29 saisons, sans se soucier si monsieur Tolkien se retournerait ou non dans sa tombe. :momie:

Notre époque est faite de cela : des adaptations en pagaille d’œuvres majeures. Nous ne savons plus créer de nous-mêmes, ou très rarement. Il est plus profitable financièrement de récupérer les droits d'une œuvre et de l'adapter en série ou en film de trois volets plutôt que d'en créer une toute neuve et originale.
Que ce soit le SdA, Game of Thrones, Dune, Fondation et j'en passe : tout y passe et cela ne risque pas de s'arrêter.
Je ne dis pas que ces adaptations sont forcément mauvaises, mais cela reflète notre monde de consommation et notre fainéantise intellectuelle. Le filon vient d'être découvert grâce aux technologies cinématographiques actuelles qui permettent de réaliser tout ça en images, et nous n'en sommes qu'au début.
Et tous les 10 ou 15 ans (voire moins), nous aurons même droit à des reboot de chacune de ces œuvres. Puis des reboot de reboot façon Marvel. :roll:
Mais pire encore, dans quelques temps nous aurons aussi droit à des crossovers de telle œuvre avec telle autre (Hobbit Vs Ninja, Sauron contre les lapins crétins, etc.)

Alors oui, nous sommes tout de même chanceux de vivre une époque où l'on peut voir au cinéma ces œuvres littéraires, mais à quel prix parfois. Est-ce si difficile de s'en tenir aux écrits et uniquement aux écrits ? Adapter, oui. Dénaturer, non.

Quant à la mixité culturelle, cela dépend selon moi. Voir Gimli massacré dans le SdA (et tous les autres nains dans le Hobbit) ne m'a pas forcément réjouit. Ça peut certainement faire rire madame Michu (toujours elle en plus :batte: ) mais je trouve ça scandaleux de dénaturer à ce point une race si noble dans le seul intérêt de placer des archétypes éculés et caricaturaux au possible.

Aujourd'hui, les standards aseptisés d'Hollywood imposent qu'il y ait des acteurs de toutes couleurs de peau et de toutes orientations sexuelles, alimentaires et religieuses, et on crie au scandale si ces carcans ne sont pas respectés. Triste époque selon moi. :|
Lolth tlu malla. Jal ultrinnan zhah xundus.
Avatar de l’utilisateur
Hallacar
Dracoliche
Messages : 9705
Inscription : Ven 4 Déc 2015 09:34
Localisation : Yvelines
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Laelith
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Terres de Leyt - Eterny : Galdras
Mystarillia : Vasiliev Alsenko
Les sentiers de la gloire : MJ
L'appel de étoiles : Kyriel
Les Pierres du Destin : Elendhel
Terres de Leyt - Nejshra : Nubio Radjaka
Les Chroniques du Chaos: Enguerrand de Branaur

Re: La seriethèque du donjon

Message par Hallacar »

:+1:
Avatar de l’utilisateur
Ashnariel de Silth
Dracoliche
Messages : 470
Inscription : Sam 2 Avr 2016 10:43
Localisation : Bordeaux
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La seriethèque du donjon

Message par Ashnariel de Silth »

Merci à vous, je me sens moins vieux con :chin:
Vivement la huitième saison de Bilbo Contre Les Yamakasi Mutants Zombis, tiens ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
ShannonMcLEOD
Dragon d'argent
Messages : 162
Inscription : Lun 20 Sep 2021 17:33
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: La seriethèque du donjon

Message par ShannonMcLEOD »

Et oui tout ça n’est qu’une question d’argent 💵 ! Et malheureusement Szass :liche: le monde n’est pas prêt de changer car nous sommes tous des consommateurs abrutis par un société qui nous dit ce qui est bon pour nous. Bien sûr certains d’entre vous vont me dire mais bien sûr que non, pas moi…
Il est vrai que je me suis toujours demandée pourquoi dans certains films ils ridiculisaient certains avec de l’humour à deux balles. Peut-être est-ce une question d’âge tout simplement… 👵
Avatar de l’utilisateur
orian
Dracoliche
Messages : 453
Inscription : Ven 1 Mars 2013 18:06
Localisation :
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Birthright
Race : Elfe gris
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La seriethèque du donjon

Message par orian »

squilnozor a écrit :
Jeu 14 Oct 2021 18:19
Voui mais les tableaux de la Renaissance italienne, pour une bonne partie d'entre eux, c'était des commandes de l'église catho.
Mais je suis peut-être hors-sujet.
Quand on regarde comment s’est déroulée la réalisation de la fresque du plafond de la Chapelle Sixtine, et les rapports entre le commanditaire, le pape Jules II, et le maître d’œuvre de la fresque Michel-Ange. On peut dire que Michel-Ange a été choisi pour son talent et pas parce que c’était un « yes-man ». Et quand Jules II lui a donner des conseils sur ce qu’il devrait y avoir dans la fresque. Il a gentiment fait comprendre au pape que ses idées c’était de la merde et que c’était lui le patron de la fresque.

Mais le but de Jules II c’était de bénéficier du talent artistique de Michel-Ange et du prestige associé, lui Jules II pouvait convaincre le talentueux Michel-Ange de travailler pour lui.

Le pape a choisi l’artiste qui ferait cette fresque pour son talent (et sa renommée/prestige) et pas pour sa malléabilité.
Avatar de l’utilisateur
Gaspard De La Nuit
Dracoliche
Messages : 5697
Inscription : Lun 24 Fév 2014 10:13
Localisation : Banon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : -
Dieu : Bill Murray
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

Re: La seriethèque du donjon

Message par Gaspard De La Nuit »

On mélange support et contenu.
Pour moi, n'importe quel acteur peut jouer n'importe quel rôle. On s'en fiche que l'acteur qui joue Robin des Bois soit noir, ça n'a pas besoin d'impacter l'histoire. Robin reste de petite noblesse saxonne. Il devrait se cantonner aux rôles de personnage noir ? C'est nul. Un acteur peut tout jouer.
On s'en fout qu'un acteur asiatique joue un hobbit, puisque dans l'histoire ce n'est qu'un hobbit comme les autres.

Inventer une histoire d'amour entre un elfe et un nain, ca c'est du contenu. Ca n'est certainement pas canon. Mais comme tout contenu, ça se discute.
"Un coup de dés jamais n'abolira le hasard."
Stéphane Mallarmé

Qui suis-je ?

Terres de Leyt - Eterny : Sidi Sabah
Les sentiers de la gloire : Kial Guilby
Les chroniques du chaos : Hector Cuivrare
Avatar de l’utilisateur
Bogdania
Dracoliche
Messages : 1915
Inscription : Mer 14 Août 2019 13:45
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La seriethèque du donjon

Message par Bogdania »

Rah bla la un vrai pavé écrit pour donner le fond de ma pensée et hop fausse manip disparu y'avais tout dedans accord et désaccords avec vos dires je suis dégoutée. Pas le courage de le retaper etc.
Les origines des poneys Exmoor du Devonshire, dites vous ?
Oui bien sur j'ai plusieurs traités sur le sujet. Ses origines remontent il y a plus de 150 000 ans dans les bassins de l'hindus, mais de manière plus récente parmi les Equus Caballus il est directement issus de l'Equus Celticus .
Avatar de l’utilisateur
Bogdania
Dracoliche
Messages : 1915
Inscription : Mer 14 Août 2019 13:45
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La seriethèque du donjon

Message par Bogdania »

Bon j'ai mangée et retrouvée l’énergie d'essayer d'exprimer le fond de ma pensée. Purée ntout ce pavé effacé j'en ai vraiment mal bon foin de regrets et reprenons le tout sur un fond musical de ska-core espagnol (du ska hardcore).

Bon alors que disais-je ? oui pour la discrimination positive américaine je ne suis ni pour ni contre comme je l'ai déjà dit je suis méritocrate si un acteur ou une actrice fait le taff peux m'importe ses tendances sexuelles ou son ethnie. On est plus dans les années 50 ou les natives ( indiens) étaient joués par de blancs péruqués et maquillés ou des arabes car les amérindiens étaient considérés comme trop fainéant pour jouer dans des western.

Donc comme ça se passe visiblement au deuxième age et suis l'histoire de Numénor je ne vois rien de choquant a trouver des hobbits sauvages et pourquoi pas asiatique c'est antérieur a la grande marche de Blanco et son frêre dont j'ai plus le nom en tête qui aboutira a la création de la comté (shire) donc oui on est très loin de la fin du troisième age en plus on a quoi sur Numénor ? Un recit dans les contes et légendes inachevées second age et quelues trucs dans le silmarilion rien d'aussi précis que lord of the ring ou the Hobbit mais des notes rassemblées par christopher Tolkien après la mort de son père donc rien d'aussi précis il y a des bases ( sauron etc. la jalousie des elfes le passage des noms des rois de Tar a Ar l'engloutissement de l'ile par la folie d'ar Pharazon et la fuite des derniers amis des elfes. Mais pas grand chose de plus mis a part superposer ça avec le mythe de l’Atlantide.

Il y a donc beaucoup plus de liberté d'écriture que LOR ou The Hobbit

J'ai détestée la trilogie the Hobbit car Jackson a étiré en longueur sur trois volets (9h00) un film qui aurait pus se déroulé en trois ou quatre heure et je ne reproche pas le rôle immense de Bard l'histoire d'amour entre fili (ou kili je sais plus lequel des deux) et l'elfe c'est juste qu'il a étiré inventé et compagnie un roman court en Trois volet et même si Radagast me fais sourire c'est la non plus pas dans le roman. La je vous rejoints mais pour les couleurs et les tendances sexuelles l'homosexualité a toujours et de tous temps existé a l'époque de Tolkien c'était tabou et il ne faut pas oublier que comme nombre de personnes de son époque Tolkien était réac, colonialiste et raciste les temps ont évolués on est bientôt en 2022 et sans encourager la discrimination positive je trouve normal si l'acteur (trice) est bon bonne de trouver des hobbits aux yeux bridés, des nains noirs, ou encore des numénoréens Gay ou des elfes lesbiennes ca a toujours existé ce de tout temps que ce soit réalité ou fantasy n'oubliez pas le scandale qui a résulté du secret de Brockeback Mountain parce que c'etait une histoire homosexuelle entre deux cow boy symbole pourtant de virilité absolue.

Donc oui sans faire partis des partisans de LGBTQ+ ou de la discrimination positive et ce malgré mon homosexualité Je ne vois aucun inconvénient a avoir des ethnies différentes au deuxième age avant que Sauron ne se réfugie en Mordor et n’assujettisse les harradrim et les Easterlings (qui sont largement calqués sur les arabes et sur les celtes de l'europe de l'Est)

On a craché sur le film Ghost in the shell car l'actrice n'était pas asiatique alors que le film n'était pas sortis (film que j'ai appréciée) on a craché de même sur le dernier Ghostbuster car l'équipe était composée de femmes pourtant sans être un chef d’œuvre le film était sympa et j'ai encore des tonnes d'exemple.


Pour cette série le budget est monstrueux et vous la condamnez déja avant de l'avcoir vue mais vous êtes absurde quand on mange un plat on goute avant de detester ou d'aimer, on crache pas dans la soupe avant de l'avoir goutée c'est débile, non constructif et non productif.

Donc moi je dis attendons de voir.
Les origines des poneys Exmoor du Devonshire, dites vous ?
Oui bien sur j'ai plusieurs traités sur le sujet. Ses origines remontent il y a plus de 150 000 ans dans les bassins de l'hindus, mais de manière plus récente parmi les Equus Caballus il est directement issus de l'Equus Celticus .
Répondre

Revenir vers « Sur l'étagère du Donjon »