• La cinémathèque du donjon
Page 1 sur 99

La cinémathèque du donjon

Publié : Sam 21 Avr 2012 11:21
par elendil
ça pète ! :P :o

http://www.youtube.com/watch?v=odCQgCVk ... re=related


Sinon, je viens de voir que John Carter a fait un flop, au point que le patron de Walt Disney a donné sa démission.
Dommage ! (pour le film, pas pour le big boss).

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Sam 21 Avr 2012 11:29
par Patate
le trailer:

http://www.youtube.com/watch?v=nOGsB9dO ... ure=fvwrel

c'est vrai que ça donne envie...

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Sam 21 Avr 2012 12:38
par elendil
John Carter, oui je l'ai vu, c'est bien sympa. Rien de transcendant non plus, mais c'est bien sympa, avec un petit côté pulp et old school.
Dommage pour le film :(

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Lun 23 Avr 2012 16:38
par RichardIV
.

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Lun 23 Avr 2012 16:48
par porphyre77
Je ne suis pas allé voir JC (of Mars), pas eu le temps.
Cela dit j'avoue que cette critique ne m'a pas donné envie de le prendre.

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Lun 23 Avr 2012 19:10
par Ungoliant
Pareil que le monsieur au-dessus. Quand on va voir un film spoilé par OC, on risque l'infarctus, vieux que nous sommes !

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Mar 24 Avr 2012 15:28
par RichardIV
.

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Mar 24 Avr 2012 16:08
par porphyre77
Autre tendance passablement agaçante des "adaptations" cinématographiques modernes, c'est leur obsession -est-ce l'influence des histoires de super-héros?- à vouloir toujours donner une copieuse backstory (de préférence tragique!) à des personnages qui n'en avaient pas, et n'en necessitaient pas (ceci rejoint un peu une récente discussion sur les backgrounds des PJ).
Je n'ai pas (encore) lu le cycle deBorroughs, mais d'apres ce que j'en ai compris, son histoire se résume à : "Mon oncle John Carter était un officier de l'armé confédérée, grand, agile et cavalier émérite. Il s'est retrouvé soudainement transporté sur la planète Mars , et voilà ce qui lui arriva." Au lieu de celà, ils lui inventent une femme et enfants décédés.
Solomon Kane avait subi en son temps un tel relooking . Au lieu du justicier impitoyable qui surgit de nulle part pour châtier les malfaisants, à la façon d'un personnage de Clint Eastwood, nous avons droit a de longs flashbacks pour nous expliquer comment James Purfoy, ancien mercenaire sans scrupules , a été piqué par un puritain radioactif avant de comprendre qu'avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités et blah, blah, blah...

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Mar 24 Avr 2012 23:18
par [ALT+R] Fred
Je me suis bien bidonné à la lecture de la critique : je pense que dés qu'il va sortir en DVD, je me procurerai John Carter de Mars : ze mouvie ^^

Le pire,c'est qu'un pote, cinéphile, m'avait dit avoir apprécié : je pensais que c'était moyen sans plus. Si l'odieux connard est dans le vrai, mon pote s'est bien planté. J'avais eu un doute quand il m'avait recommandé le film Donjons et Dragon... :D

Cela dit, sa remarque la plus importante était que ces romans avaient été fondateur pour la SF et que depuis, tous les films s'étaient inspirés des idées vieilles d'un siècle de l'auteur d'où une impression de déjà-vu.

En tous cas je pense me procurer les romans, pour voir, après avoir découvert pas mal d'adaptation sur le net (dont une avec les règles pour D&D sobrement appelée Barsoom, que vous devez connaître).

Ah et mon pote m'a parlé d'un super putain de bon film, Eragon. Je vais allez voir ça... :lol:

Re: La cinémathèque du donjon

Publié : Mer 25 Avr 2012 08:59
par odyssee
Nous sommes de plus en plus influencés par les images, mêmes les irréductibles..., les scénarios moins, surtout si les images défilent devant nos yeux. C'est un constat !!! Ce film, Carter, fait désuet. Il est lent. Les costumes sortent des placards de films Z.