La cinémathèque du donjon

Pour discuter de vos coups de cœur : Cinéma, Livres, BD, Musique...
Avatar de l’utilisateur
maudite
Dracoliche
Messages : 676
Inscription : Ven 6 Avr 2012 13:31
Localisation : Nord
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Moine
Alignement : Neutre
Dieu : le Monstre en spagh

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar maudite » Mar 14 Mai 2019 15:18

Dernier message de la page précédente :

C'est vrai que c'est un peu perché Neon Demon, mais pourquoi il est interdit au moins de 16 ans ? globalement j'ai été un peu déçu a cause du role de l'actrice principale a qui j'ai envie de donner des baffes pdt tout le film "tellement elle est bete". :/
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 1396
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar Zothike » Mar 14 Mai 2019 23:50

maudite a écrit :C'est vrai que c'est un peu perché Neon Demon, mais pourquoi il est interdit au moins de 16 ans ? globalement j'ai été un peu déçu a cause du role de l'actrice principale a qui j'ai envie de donner des baffes pdt tout le film "tellement elle est bete". :/


Ba entre la scène de nécrophilie lesbien, le cannibalisme et autre auto mutilation c'est pas un Wall Disney quand même

C'est vrai que l'actrice fait vraiment cruche :)

Mis la scène et la musique "gold paint shoot" est une de mes scène culte du cinéma

https://www.youtube.com/watch?v=LzRYTc_yCgA
Avatar de l’utilisateur
maudite
Dracoliche
Messages : 676
Inscription : Ven 6 Avr 2012 13:31
Localisation : Nord
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Moine
Alignement : Neutre
Dieu : le Monstre en spagh

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar maudite » Mer 15 Mai 2019 11:58

Ha je trouvais que ça montrait pas grand chose... ce qui me derange le plus c'est l'esthetique du film ; vouloir faire des scenes soit disant esthetique ou artistique avec des gens et des situations horrible, c'est un peu du foutage de gueule je trouve. Pour moi ce film c'est un peu le colonel kurtz perdu avec ses soldats au Laos qu'on aurait travesti en costume de licorne a paillette pour que ça ait l'air super choupinou =)
Avatar de l’utilisateur
Toko
Staff - Floodérateur
Messages : 15895
Inscription : Mer 4 Avr 2012 12:25
Localisation : 45
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Demi-Orques
Classe : Barde
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar Toko » Mer 15 Mai 2019 12:25

maudite a écrit :Pour moi ce film c'est un peu le colonel kurtz perdu avec ses soldats au Laos qu'on aurait travesti en costume de licorne a paillette pour que ça ait l'air super choupinou =)
:lol:

Tu nous vends du rêve là ! Ça pique ma curiosité !
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 1396
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar Zothike » Jeu 16 Mai 2019 11:11

maudite a écrit :Ha je trouvais que ça montrait pas grand chose... ce qui me derange le plus c'est l'esthetique du film ; vouloir faire des scenes soit disant esthetique ou artistique avec des gens et des situations horrible, c'est un peu du foutage de gueule je trouve. Pour moi ce film c'est un peu le colonel kurtz perdu avec ses soldats au Laos qu'on aurait travesti en costume de licorne a paillette pour que ça ait l'air super choupinou =)


Oui c'est vrai il y a des scènes "genre auteur/graphique" un peu gratuite et facile
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 1396
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar Zothike » Sam 25 Mai 2019 15:31

La série "into the badlands" Est pas mal, c'est un monde post-apocalyptique où les armes à feu ont été bannies (ok c'est wtf... mais ça a le merite de planter un context """médiéval"""") il y à un peu de low fantasy et les combats sont pas mal.
L'histoire est pas mal non plus et tout les combattants sont en gros des "moines" :) et la notion de niveau est comme tout les films de ce genre est prégnante (genre les héros sont des moines niveau 20 et ils se font attaquer par des charrettes de pauvre niveau 2-7 avec les résultats que l'ont imagine

C'est dispo sur Amazon prime pour ceux qui l'ont

C'est pas la série du siècle mais il y a des idées à piocher et des bons perso :)
Avatar de l’utilisateur
szass
Staff - Façonneur de Donjons
Messages : 10011
Inscription : Jeu 29 Mars 2012 15:28
Localisation : Oubliettes du Donjon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Githyanki
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Vlaakith CLVII
Mini Feuille de perso :

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar szass » Mer 26 Juin 2019 00:33

Je ne sais pas si on en a déjà causé, mais la série animée Castlevania sur Netflix (classée 18+) est vraiment très sympa pour tous donjonneux qui se respecte.
Il y a deux saisons pour le moment, de 4 et 8 épisodes de 20 mn chacun, et une troisième saison est apparemment en cours de production.

Ce n'est pas trop mal dessiné, il y a de l'humour, de très bons dialogues loin des clichés pourris habituels et assez profonds sur la psychologie des personnages, et le background est vraiment très sympa.

Il s'agit donc d'une adaptation en série de la licence de jeu vidéo Castlevania, et plus particulièrement le troisième opus sur NES (ouais, ça rajeunit pas les amis :papy: ).
Et pour une fois qu'un jeu vidéo est bien adapté, ça fait plaisir à voir.

Nous sommes en Valachie, au XVème siècle et on y raconte l'histoire de Vlad Dracula Tepes qui croise la route d'une érudite mortelle et finit par la mettre enceinte, engendrant ainsi Adrien Tepes, plus connu sous le nom d'Alucard (Dracula en lettres inversées). Si vous connaissez cette formidable licence, Alucard est le perso principal de Symphony of the Night sur la toute première Playstation (PSX), et sur Saturn, mais il est aussi jouable dans Castlevania III.

Le temps passe, et suite à un affreux tournant dans la "vie" de Dracula, celui-ci réclame vengeance et souhaite anéantir l'espèce humaine toute entière, rien que ça. :viking:
Il rassemble alors ses généraux, des vampires pour la plupart, mais aussi deux humains littéralement misanthropes et accessoirement nécromanciens :momie:
Et on assiste ainsi à leurs préparatifs de guerre.

Parallèlement, on suit l'histoire de Trevor Belmont, dernier descendant et survivant de la famille Belmont (des chasseurs de vampires bien connus du jeu puisqu'à travers les Castlevania on incarne les différents membres de cette famille), de Sypha (une prêcheuse magicienne/scientifique) et d'Alucard donc, mi-vampire, mi-humain, qui souhaite mettre un terme à l'existence de son père.
Les trois biges s'associent donc bon gré mal gré et font route vers l'aventure. :youpi:

Ça me fait beaucoup penser à Ravenloft (le premier Castlevania est sorti 3 ans après le setting Ravenloft), et plus précisément à la Barovie. Tout est sombre, le désespoir rôde dans les villages et la nuit les monstres sortent des abîmes pour terroriser les habitants.
Ça me fait aussi un peu penser à Trevelian l'Empereur-Démon et son armée de sbires à sa solde, du moins tel que je le jouais à l'époque.
Niveau bestiaire, on a surtout affaire à des sortes de gargouilles ou de démons de type I ou II (ou approchant), un cyclope, des vampires, etc.
Les animations en combat sont bien entendu héroïques (mais on y découvre certaines tactiques sympatoches), violentes et assez gores (coup de fouet qui arrache l’œil par exemple), et les chutes de 30 mètres de haut égratignent à peine nos héros quand bien même un pan de mur entier s'écroule sur eux juste après.
Mais on pardonnera ce genre de détail, c'est un dessin animé après tout. :smoke2:

Les personnages sont attachants et quelques flashback bien placés viennent nous éclaircir sur le passé de certains d'entre eux.

L'église est de mise également et l'inquisition fait rage dans les villages dévastés. Les prêtres de Valachie ne sont pas des PNJ très sympas en tous cas.
Et que dire du château de Dracula, véritable donjon capable de se déplacer par téléportation, possédant une technologie steampunk, et des salles en veux-tu en voilà.

Quant aux musiques, même si elles ne sont pas déplaisantes, elles n'égalent en rien celles des jeux vidéos malheureusement.

Je n'en dit pas plus. J'adore cette licence de jeu vidéo pour les avoir quasiment tous finis à travers le temps et les différentes consoles, et cette série d'animation est vraiment réussie et se regarde assez vite (4h en tout).

Quant aux jeux vidéos, ceux en 2D sont tous des perles (ou presque), soit orientés action/plateforme, soit "metroidvania".
► Afficher le texte
Lolth tlu malla. Jal ultrinnan zhah xundus.
Avatar de l’utilisateur
Zothike
Dracoliche
Messages : 1396
Inscription : Mer 10 Fév 2016 20:29
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu : Indicible

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar Zothike » Mar 10 Sep 2019 10:25

Je vous recommande "Carnival Row" sur Amazon prime https://www.youtube.com/watch?v=XMB2PtQPTeA

Et bien sur "Dark Crystal" sur Netflix https://www.youtube.com/watch?v=a3_owZfYVR8
Avatar de l’utilisateur
orian
Dracoliche
Messages : 356
Inscription : Ven 1 Mars 2013 18:06
Localisation :
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Birthright
Race : Elfe gris
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar orian » Mar 10 Sep 2019 16:08

Tant qu’on est sur les nouveautés, je vous conseille The Boys, une série humoristique, cynique et irrévérencieuse qui traite de super-héros… mais traités comme des stars du sport / show-biz avec leurs travers, caprices et perversités et qui sont sous contrat d’une multinationale avec conseillers en communication / plans de communication, produits dérivés et suivi des like auprès des différents segments de la population. En face d’eux une équipe de barbouzes bien déjantée qui a décidé de se les faire…

https://www.youtube.com/watch?v=IOnietDmHvo
Avatar de l’utilisateur
Bogdania
Dragon d'or
Messages : 1239
Inscription : Mer 14 Août 2019 13:45
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar Bogdania » Lun 14 Oct 2019 19:07

J'ai tellement aimée "The Boys" que je vais surement m'acheter le comics et j'attends la saison 2 avec impatience.

Dans les séries qui sont excellentes il y a aussi American Gods (tirée du roman de Gaiman) avec un Ian McShane mémorable en Voyageur/Odin et toute une ribambelle d'autres excellents acteurs. (j'attends avec la aussi impatience la saison 3)

Dans les adptations de comics j'attends aussi la saison 4 de Preacher et la saison deux de Chilling adventure of Sabrina ( la première saison en deux parties était très sympa, et puis on est loin de l'ambiance de Sabrina l'apprentis sorcière) ça reste pour un jeune public mais la S. et ses tantes vénèrent ouvertement Satan etc.

Par contre hier soir je savais pas quoi mater bilan GROSSE déception pour Hellboy (le dernier sortis pas ceux de Guillermo del Toro, qui sont excellents). Un scénario pourrave, Ian Mac Shane en "Broom" archi décevant, une Mila Jovovich qui surjoue et des effets spéciaux kitsch à souhait (le CGI est a pleurer, on se croirait 5 ou 10 ans en arrière).

Visiblement ( selon la dernière scène du film et la scène PG) une suite est prévue avec au moins "Abe" mais si c'est pour une même merde je sais pas si je vais ne serait-ce que prendre la peine de le regarder...
Les origines des poneys Exmoor du Devonshire, dites vous ?
Oui bien sur j'ai plusieurs traités sur le sujet. Ses origines remontent il y a plus de 150 000 ans dans les bassins de l'hindus, mais de manière plus récente parmi les Equus Caballus il est directement issus de l'Equus Celticus .
Avatar de l’utilisateur
Bogdania
Dragon d'or
Messages : 1239
Inscription : Mer 14 Août 2019 13:45
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La cinémathèque du donjon

Messagepar Bogdania » Mar 15 Oct 2019 00:27

Bon après ma déception d'hier, j'en remet une couche avec Hitman Agent 47. Je n'ai jamais jouée à Hitman donc pourquoi pas ?
Je ne me base donc pas du tout sur le jeux mais uniquement sur le film.

Pas génial c'est vrai mais les scènes d'actions sont très bien filmées et en plus il y a Zachary Quinto (découvert dans Heroes mais surtout inoubliable Spock dans le reboot de la franchise Star Trek, avec Karl Urban et Simon Peg à eux trois ils valent le coup d’œil, même si en vrai grande fan de ST je suis peu objective, mais je m'égare).
Bien revenons à nos moutons Quinto est excellent et à lui seul sauve un film qui sinon serait un simple mais agréable divertissement. Enfin bon un soir d’ennuis matez le (hem... je dirais pas comment ce le procurer) et vous passerez un moment sympa.

C'est loin de films angoissants avec des créatures cthuluesque et une sale ambiance mais ça se laisse regarder.

Ceci dit je me remate l'anime Shinsekai Yori ( qui est un peu long a se mettre en place, mais est une véritable merveille) et en parallèle vais attaquer Santa Carlita Diet, je sais pas trop ce que ça vaut mais ça semble être une série sur le thème de la comédie horrifique avec Drew Barrymore qui vivra verra ) ?
Dernière édition par Toko le Mar 15 Oct 2019 11:12, édité 1 fois.
Raison : Lien vers site de streaming supprimé.
Les origines des poneys Exmoor du Devonshire, dites vous ?
Oui bien sur j'ai plusieurs traités sur le sujet. Ses origines remontent il y a plus de 150 000 ans dans les bassins de l'hindus, mais de manière plus récente parmi les Equus Caballus il est directement issus de l'Equus Celticus .

Revenir vers « Sur l'étagère du Donjon »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité