Autour des traductions

Pour boire un verre et discuter de tout et de rien.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Dracoliche
Messages : 3293
Inscription : Lun 2 Avr 2012 20:20
Localisation : A l'affut sur le Web
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar Outsider » Mer 15 Avr 2020 18:25

Dernier message de la page précédente :

ORCUS POCUS a écrit :Le Fiend Folio n'est pas facile à traduire du tout. Je ne sais pas pourquoi tu crois cela...


Juste parce que ce fut mon premier livre ADD et donc longtemps mon livre de chevet. Je ne l'avais pas traduit comme nous l’avions fait collectivement pour le DMG à l'époque, mais j'ai toujours trouvé que des monstres avec un court textes étaient faciles à comprendre et utiliser.
Chaque créature étant indépendantes, elles peuvent être traduites séparément sans avoir besoin de s'adapter à une cohérence globale. Je vois le FF comme une suite de petites traductions sans lien les unes au autres.
Ce qui AMHA peut poser des problèmes à la traduction, ce sont les non dits faisant référence à la connaissance des joueurs en matière de règles et qui peuvent poser des problèmes de compréhension. Un autre problème, se sont des créatures écrites par un collectif, donc avec un niveau/style d'anglais différent d'une créature à l'autre.
On peut finir de traduite une créature et laisser tomber un mois sans devoir se remettre dans e bain comme si on devais continuer un chapitre entamé. D'où ma supposition de facilité pour un bestiaire.
Apprenez à penser par vous même, sinon d'autres le feront pour vous.
MD ADD2/2.5
Avatar de l’utilisateur
ORCUS POCUS
Dracoliche
Messages : 557
Inscription : Jeu 15 Août 2019 12:24
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Nain
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar ORCUS POCUS » Mer 15 Avr 2020 18:54

:D @ Outsider, c'est vrai que l'immense avantage de traduire des fiches monstres est qu'en 2 pages c'est plié ce qui donne un horizon facile à atteindre mais le texte n'en est pas plus simple pour autant.
Le dieu des petits riens
Avatar de l’utilisateur
ORCUS POCUS
Dracoliche
Messages : 557
Inscription : Jeu 15 Août 2019 12:24
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Nain
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar ORCUS POCUS » Mer 15 Avr 2020 18:59

Je me permet de profiter de ton sujet Outsider pour rendre hommage à Athanasius qui est un bourreau de travail à la forge pour son dévouement, son temps et la qualité de son travail qui est franchement incroyable.
Le dieu des petits riens
Avatar de l’utilisateur
squilnozor
Dracoliche
Messages : 5220
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:30
Localisation : Rueil-Malmaison
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar squilnozor » Mer 15 Avr 2020 19:05

Les différentes fiches d'un bestiaire non sont (malheureusement) pas complètement indépendantes, ce qui complique la tâche, mais c'est vrai que c'est agréable d'avoir un supplément très bien segmenté, ce qui est le cas d'un bestiaire.
traductions en ligne : boîte Master, Glantri, Age of Worms 1 à 6, etc.
En attente de MEP : AoW 7 et 8
En relecture : AoW 9
En cours de trad : WotI, la sociologie du flind
ABEANT FURES MURES LEMURES
Avatar de l’utilisateur
szass
Staff - Façonneur de Donjons
Messages : 10232
Inscription : Jeu 29 Mars 2012 15:28
Localisation : Oubliettes du Donjon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Githyanki
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Vlaakith CLVII
Mini Feuille de perso :

Re: Autour des traductions

Messagepar szass » Mer 15 Avr 2020 20:29

Je me trompe peut-être, mais je pense au contraire qu'un traducteur pro est sensé aller plus vite en besogne qu'un amateur qui débute en trad.
Et même un amateur avec un peu plus d'XP est sensé moins galérer qu'un débutant. :saispas:
Toutefois, plus on progresse en trad, et plus on attache d'importance à la qualité, et cette qualité recherchée peut en effet prendre beaucoup de temps, sans parfois jamais l'atteindre, mais en l'améliorant au moins ici et là, à chaque passage de relecture.

Je ne fais plus de traduction, car j'y ai passé de très nombreuses heures à l'époque du Rat Crevé, avec un niveau très moyen au début, et un peu mieux vers la fin (enfin je pense :mrgreen: ).
Je trouve ce boulot fastidieux, chronophage et ça a fini par me lasser. Je félicite tous ceux de la Forge qui traduisent encore aujourd'hui après des années, et même les nouveaux.

Aujourd'hui, je m'accorde de relire le Faces of Evil, parce que c'est une trad que j'avais commencé il y a 10 ans environ (avec une grosse période de glandouille bien sûr) et c'est un bouquin que j'aime beaucoup. Merci d'ailleurs à Athanasius d'avoir repris le flambeau pour les nombreux chapitres que je n'avais pas faits ;)
A l'époque, j'avais relu au moins 30 fois mes textes, et ça n'était jamais parfait de mon point de vue, et ça ne le sera sans doute jamais. Mais entre ma première ébauche et ma trentième relecture, le texte a été nettement amélioré (enfin je pense (bis) :mrgreen: ). Et comme je relis encore ces mêmes textes aujourd'hui, il y a toujours des passages que je corrige.
Je pense donc que même si je devais le relire 150 fois ou 1000, il y aurait toujours des choses à corriger. :aïe:
Ceci-dit, je ne suis ni un pro ni un traducteur confirmé, ni même bilingue.
Lolth tlu malla. Jal ultrinnan zhah xundus.
Avatar de l’utilisateur
Mordraoi
Dracoliche
Messages : 494
Inscription : Jeu 21 Nov 2013 14:07
Localisation : Gaillac
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Druide
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar Mordraoi » Mar 28 Avr 2020 19:12

Si je calcule, j'ai étudié l'anglais quasiment 10 ans durant ma scolarité... tout ça pour être capable de traduire "just do it" par "juste fait le" (je sais ce n'est pas aussi simple) :mrgreen:

En terme de traduction, j'ai beaucoup appris en participant sur ce forum et notamment grâce à la relecture d'Athanasius et de Maître Poulpe (jusqu'ici, j'ai essentiellement travaillé avec eux), pour ne pas les citer, et surtout par un investissement personnel (comme beaucoup ici) pour lequel je ne compte pas les heures qui sont difficilement quantifiable.

Perso, je peux passer 20 minutes à chercher le mot ou l'expression qui correspondent le mieux au texte, et pour ça je jongle parfois avec 5 ou 6 traducteurs en ligne (Deepl et Glosbe le plus souvent), 2 dictionnaires français (Larousse et CNRTL) et un dictionnaire de champs lexicaux.
A ce propos, quels sont vos meilleurs sources?
"Be water my friend" Bruce Lee
L'Epopée - Galileo Picado - Guerrier/Psioniste
Traductions: articles Player's options Dragon Magazine; MC14 Fiend Folio; Ruins of Myth Drannor
Avatar de l’utilisateur
ORCUS POCUS
Dracoliche
Messages : 557
Inscription : Jeu 15 Août 2019 12:24
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Nain
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar ORCUS POCUS » Mar 28 Avr 2020 21:14

Mes outils indispensables pour traduire sont le dictionnaire "Robert et Collins" et une bouteille de pinard. A la fin de la bouteille, la traduction s'arrête parce-qu'il est temps d'aller faire dodo. Le lendemain, je me rend compte que les dernières lignes n'ont aucun sens mais ce n'est pas grave parce-que le début est plutôt correct.
Ce qui me gonfle le plus ce sont les parties non "littéraires"; c'est à dire tout ce qui concerne les règles mais SURTOUT le fait qu'il faille (et c'est bien normal) dans un soucis de cohérence tenir compte des traductions officielles antérieures. C'est pour cela que le travail minutieux et la patience des relecteurs est absolument indispensable. C'est franchement un autre boulot tout aussi indispensable que la traduction "brute".
Le dieu des petits riens
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Dracoliche
Messages : 3293
Inscription : Lun 2 Avr 2012 20:20
Localisation : A l'affut sur le Web
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar Outsider » Mar 28 Avr 2020 21:21

ORCUS POCUS a écrit :Mes outils indispensables pour traduire sont le dictionnaire "Robert et Collins" et une bouteille de pinard. A la fin de la bouteille, la traduction s'arrête parce-qu'il est temps d'aller faire dodo.

Façon très personnelle de mesurer le temps. A retenir.
"Hola voyageur! A quelle distance somme nous des mines de goldstar ?"
"Vous êtes presque arrivés, hips, encore trois bouteilles de ce vin de treille et 1/2 tonnelet de bière".
J'imagine bien la tête des joueurs.
Apprenez à penser par vous même, sinon d'autres le feront pour vous.
MD ADD2/2.5
Avatar de l’utilisateur
Romulf le blanc
Dracoliche
Messages : 2004
Inscription : Lun 2 Avr 2012 21:57
Localisation : Vaucluse
Activité : Relecture
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Paladin
Alignement : Neutre Bon
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar Romulf le blanc » Mar 28 Avr 2020 21:47

Outsider a écrit :
ORCUS POCUS a écrit :Mes outils indispensables pour traduire sont le dictionnaire "Robert et Collins" et une bouteille de pinard. A la fin de la bouteille, la traduction s'arrête parce-qu'il est temps d'aller faire dodo.

Façon très personnelle de mesurer le temps. A retenir.
"Hola voyageur! A quelle distance somme nous des mines de goldstar ?"
"Vous êtes presque arrivés, hips, encore trois bouteilles de ce vin de treille et 1/2 tonnelet de bière".
J'imagine bien la tête des joueurs.


Le pinard ou la bière permettent d'avoir une traduction plus "fluide". :mrgreen:
:palouf: Le fort protège le faible.
"A la chasse aux goules, goules, goules, je n'peux plus y aller maman.
Les gens de l'evil, evil evil, m'ont pris mon symbole maman."
Avatar de l’utilisateur
Bogdania
Dracoliche
Messages : 1570
Inscription : Mer 14 Août 2019 13:45
Localisation :
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Autour des traductions

Messagepar Bogdania » Mar 28 Avr 2020 22:06

Romulf le blanc a écrit :
Le pinard ou la bière permettent d'avoir une traduction plus "fluide". :mrgreen:


Et c'est moi qu'on traite de :smoke2: et :chin: NAMEHO !
Les origines des poneys Exmoor du Devonshire, dites vous ?
Oui bien sur j'ai plusieurs traités sur le sujet. Ses origines remontent il y a plus de 150 000 ans dans les bassins de l'hindus, mais de manière plus récente parmi les Equus Caballus il est directement issus de l'Equus Celticus .
Avatar de l’utilisateur
szass
Staff - Façonneur de Donjons
Messages : 10232
Inscription : Jeu 29 Mars 2012 15:28
Localisation : Oubliettes du Donjon
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Githyanki
Classe : Illusionniste
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Vlaakith CLVII
Mini Feuille de perso :

Re: Autour des traductions

Messagepar szass » Mar 28 Avr 2020 23:57

Google trad pour ma part. Mais juste pour des mots ou certaines expressions, pas des phrases entières ni des paragraphes (pas très au point).
Je trouve leur traducteur vraiment performant puisque évolutif et instantané. Et chaque mot anglais indiqué donne des tas de propositions classées en adjectifs, verbes, noms... contrairement aux autres qui n'en donnent qu'une ou deux.
Et s'il y a bien une interface informatique sur laquelle on peut faire confiance quant à l'évolutivité, c'est bien Google.
Lolth tlu malla. Jal ultrinnan zhah xundus.

Revenir vers « La Taverne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 22 invités