[AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Trames, synopsis... Toutes vos idées d'intrigue pour créer des scénarios.
Avatar de l’utilisateur
porphyre77
Dracoliche
Messages : 7738
Inscription : Lun 2 Avr 2012 14:11
Localisation : Compiègne, ville impériale (60)
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Humain
Classe : Illusionniste
Alignement : ?
Dieu :

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par porphyre77 »

Dernier message de la page précédente :

OU bien ...

Les adorateurs initiaux ont disparu depuis bien longtemps, vaincus par les forces de la Loi et du Bien (qui ont cependant oublié les niveaux les plus profonds du temple), et les reptiliens humanoïdes ne sont qu'une bande de "squatteurs"

Autre possibilité, les reptiliens ont été massacrés et la "profanation" a été "permise" par le démon, qui s'était aperçu que ces primitifs hommes serpents (ou homme lézards peut-être) étaient finalement bien primitifs et pas assez subtils pour la malfaisance comme l'aiment les Princes infernaux.
Apres tout, les Hommes sont tellement plus faciles à corrompre et tellement plus riches de possibilités! Ces aventuriers, finalement, ne semblent pas non plus être de purs et preux paladins assoiffés de Bien de Justice. Et les corps empilés des Hommes reptiles sur l'autel font presque penser à une forme d'holocauste involontairement rendu au démon.
Certes, l'idole va être un peu abîmée, mais au moins le culte sera de nouveau connu. La nouvelle de trésors et l'appât du gain ne manquera pas d'attirer des visiteurs. Qui sait? Des adorateurs éparpillés en secret entendront parler de la découverte d'un ancien Temple , et s'y regrouperont à nouveau.
S A T O R
A R E P O
T E N E T
O P E R A
R O T A S
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Galliskinmaufrius »

porphyre77 a écrit :OU bien ...
Si le temple était déjà abandonné car vaincu par les forces LB, soit l’idole aurait été elle aussi désacralisée et elle n’aurait plus ses gemmes, soit elle aurait été oubliée, comme tu dis, car se trouvant dans les niveaux les plus profonds, ce qui expliquerait qu’elle aurait gardé « ses yeux ».

Mais les reptiliens « squatteurs » l’auraient peut-être alors à leur tour profanée. Comme il semble que ces reptiliens étaient de vrais cultistes, je penche plutôt du côté où le temple n’avaient encore jamais été vaincu. Ce qui repose plus radicalement la question de savoir comment ce temple a pu être razzié par les aventuriers.

A supposer qu’il s’agisse bien d’un temple de Baalzebul, il existe dans l’histoire de cet archi-diable un événement dont les répercussions peuvent tout à fait expliquer la chute d’un de ses temples sur le Plan Primaire. En effet, dans l’histoire politique des Enfers, on apprend que Baalzebul fut pendant un certain temps le Haut Seigneur des Enfers, ayant pris le trône à Satan.

Baalzebul, s’appelait alors Beelzebub (Belzébuth ?) mais, il fut à son tour détrôné par l’actuel Haut Seigneur : Asmodée. Ce dernier, pour assurer son usurpation, avait forcé Beelzebub à changer de nom et à prendre celui de Baalzebul. Le changement de nom a pour conséquence directe, on le sait, d’empêcher aux adorateurs de l’entité de pouvoir l’invoquer sur Terre.

C’est pourquoi, j’imagine très bien qu’au même moment sur Terre, ou peu après, le temple de Beelzebub soit attaqué par des aventuriers. Le grand prêtre homme-serpent, confiant, fait appel aux pouvoirs de son patron divin pour châtier les profanateurs dans leur sacrilège, et ne peut que constater que Beelzebub ne répond pas… (et pour cause). Ce fut donc un massacre. Et l’idole est délestée de ses yeux (au moins d’un œil, en tout cas).

La chute de Beelzebub a l’avantage également de pouvoir être assez précisément datée : elle a eu lieu il y a un peu plus d’un siècle. Dans le monde des personnages, on peut supposer aussi que c’est le cas, et la scène du pillage pourrait dépeindre un événement qui s’est déroulé cent ans plus tôt par rapport au temps présent de la campagne. Les auteurs du pillage pourraient être devenus des héros de légende dans le monde des joueurs.

Mais ta seconde hypothèse, Porphyre77, est également plus riche d’inspiration encore. En effet, ces aventuriers victorieux n’ont pas l’air d’être « de purs et preux paladins assoiffés de Bien et de Justice. » Autrement dit, leurs intentions ne sont sans doute pas forcément louables. Et le fait de s’attaquer à un temple qui vient juste d’être privé de ses liens avec sa divinité ressemble trop à un délit d’initié.

On peut donc supposer que les aventuriers savaient que Beelzebub était déchu de son rang et que son temple était sans défense. Qui d’autre aurait pu leur vendre la mèche si ce n’est celui à qui profite le crime ? C’est-à-dire Asmodée lui-même. Ouvertement ou non - je penche bien sûr pour la version incognito - Asmodée a fait savoir aux aventuriers que le moment était arrivé de piller le temple impunément. Et je crois que les aventuriers ont été les outils d’Asmodée (à l'insu de leur plein gré).

Ils n’auraient pas alors rétabli le culte de Baalzebul, mais Baalzebul aurait maintenant une revanche à prendre sur eux, ou sur leurs descendants, (devinez qui cela pourrait être un siècle plus tard ?). Le vieux temple de Beelzebub a peut-être aujourd’hui refait surface ; les adorateurs savent maintenant que leur patron s’appelle Baalzebul et ce dernier leur a demandé de retrouver les voleurs et de récupérer les gemmes perdues (ou la gemme, on ne sait pas s’ils ont pu décrocher les deux…).

Les questions que je me poserai maintenant seront : 1°) d’essayer d’identifier les aventuriers de la « scène primitive », 2°) d’essayer de savoir ce qu’est devenu la gemme (ou au moins une des deux gemmes).
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Les aventuriers qui ont pillé le temple

Message par Galliskinmaufrius »

trampier_players_cover.jpg
trampier_gm_shield.jpg
Comme on retrouve l'idole sur l'illustration de l'écran du MD par Dave Trampier, toujours lui, je m'en servirai pour essayer de dénombrer les aventuriers. Certes, me direz-vous, l'idole de l'écran du MD n'a pas de gemmes à la place des yeux...

Sur la couverture, ils sont onze - celui à l'extrême gauche étant clairement un hommage à Gary Gygax. Sur l'écran, on en trouve au moins huit, dont notamment une aventurière ! En supposant que certains individus sont des suivants PNJ, on peut au moins compter :

2 guerriers en armure complète (des chevaliers ?)
2 guerriers en cotte de mailles
1 guerrier en armure de cuir (un ranger ?)
1 magicien
1 nain
1 ou 2 voleur(s)
1 magicienne ?

Le combat contre les hommes-lézards est ici à son comble. Il peut s'agir des cultistes du temple. En revanche, le dragon rouge a l'air de souffler sur ces derniers et non pas sur les aventuriers !! Ce dragon serait-il un soutien que les aventuriers auraient obtenu pour attaquer le temple ?
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Avatar de l’utilisateur
Ragnaroth
Dracoliche
Messages : 4970
Inscription : Mar 2 Juin 2015 19:22
Localisation : ... dans le vent !
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Demi-elfe
Classe : Voleur
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Olidammara

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Ragnaroth »

... et que fais tu de ces formes spectrales survolant le cimetière ?
In Gygax we trust !
De la peinture de Figs !
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Galliskinmaufrius »

fantôme.JPG
Les formes spectrales flottant au-dessus du cimetière sont sûrement des fantômes, cet horrible mort-vivant (à 10 dés de vie !) qui a la capacité de métempsychose (possession) et qui attaque en vous faisant vieillir. De surcroît, ils sont loyaux-mauvais... comme les diables.

[Personnellement, ils me font penser à Une nuit sur le mont chauve dans le Fantasia de Disney.]

8 fantômes survolent le cimetière. Ils sont encore sous leur forme éthérée. Je ne sais pas ce qu'ils font là, mais ils n'ont pas l'air de vouloir se battre contre les aventuriers. Et si ces fantômes étaient de leur vivant des suppôts des Enfers ?

Sans vouloir faire de "mauvais esprit", pourquoi ne pas imaginer que ces fantômes ont pris possession des corps des aventuriers pour commettre le pillage du temple. Les aventuriers se seraient rendus coupables du méfait aux yeux de Baalzebul, mais n'en auraient jamais vraiment eu l'intention. Ce qui permettrait au vrai coupable (Asmodée ?) d'éloigner les soupçons sur son compte. C'est tout à fait la manière de penser et d'agir des diables...
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Avatar de l’utilisateur
Souricier
Dracoliche
Messages : 654
Inscription : Lun 2 Avr 2012 21:32
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Souricier »

Très intéressant, Gallis, une mine d'inspis!

Je suppose que ce temple devait avoir une importance toute particulière pour Beelzebul, du temps ou il était le premier des diables, pour que Asmodée prenne la peine de faire en sorte de désacraliser ce lieu. Est-ce que cette suprématie ne passait pas par un seuil spécial, lié au pouvoir de l'idole (et à ses yeux), qui permettait à Beelzebul de se rendre sur le plan primaire sans qu'on l'invoque? Cela justifierait à coup sûr un tel investissement d'Asmodée. Pendant que Beelzebul renonçait à son nom devant ses pairs, des aventuriers s'occupaient de désacraliser l'idole. Le temps de comprendre ce qui se passait, l'archi-diable n'a pu que faire bonne figure en ruminant sa vengeance, pas question d'affronter frontalement Asmodée maintenant soutenu par une majorité de diables. Un siècle plus tard, il reste certainement pas mal de questions en suspend.

1) Si Baalzebul voulait à nouveau pouvoir se rendre sur le prime via l'idole, il faudrait au préalable retrouver les gemmes, qu'elles soient remises en place, et que le sang de ceux qui ont désacralisé l'idole soit versé dessus. Quoi de plus sublime et ironique que d'embaucher les descendants des aventuriers pour qu'ils aillent récolter les gemmes, puis de faire en sorte qu'ils versent leur sang sur l'idole. Un long siècle pour peaufiner sa vengeance, le diable a dû envisager beaucoup de possibilités.

2) Asmodée n'aurait-il pas cherché à s'approprier le temple pour l'usage de ses propres serviteurs? Bien sûr cela revient à signer ses actes, mais cela a t-il vraiment de l'importance? Beelzebul ne pouvait être dupe.

3) Un sorte de "Retour au Temple de...", un siècle plus tard, avec une mission similaire pour le compte de Beelzebul contre les séides d'Asmodée, en employant les descendants des premiers aventuriers, voilà qui aurait de quoi séduire l'esprit retors d'un archi-diable. Un retour en prestige auprès de ses pairs, en somme, par serviteur interposés. En douceur, en prenant Asmodée à son jeu. De quoi sacrément redorer le blason de Baalzebul, si cela fonctionne. Une bien jolie tentation pour un archi-diable.
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Galliskinmaufrius »

Souricier a écrit :Je suppose que ce temple devait avoir une importance toute particulière pour Beelzebul, du temps ou il était le premier des diables, pour que Asmodée prenne la peine de faire en sorte de désacraliser ce lieu. Est-ce que cette suprématie ne passait pas par un seuil spécial, lié au pouvoir de l'idole (et à ses yeux), qui permettait à Beelzebul de se rendre sur le plan primaire sans qu'on l'invoque? Cela justifierait à coup sûr un tel investissement d'Asmodée. Pendant que Beelzebul renonçait à son nom devant ses pairs, des aventuriers s'occupaient de désacraliser l'idole. Le temps de comprendre ce qui se passait, l'archi-diable n'a pu que faire bonne figure en ruminant sa vengeance, pas question d'affronter frontalement Asmodée maintenant soutenu par une majorité de diables. Un siècle plus tard, il reste certainement pas mal de questions en suspend.
Excellent, j'adhère tout à fait à ta présentation des évènements, Souricier !

J'imagine tout à fait que le pouvoir de l'idole repose dans ses yeux et consiste en une sorte de seuil permettant le passage "libre" des Enfers au Plan Primaire. Ce qui est une façon de contourner les rituels d'invocation basés sur le nom et une raison suffisante pour Asmodée de vouloir la mettre hors d'usage.

Les questions qui demeurent sont en effet très intéressantes. Les pistes que tu suggères sont à développer, elles sont prometteuses.

Quant à l'idée d'une sorte de "Retour au Temple de...", on se retrouve aussi sur ce point. J'envisageais de réécrire de cette façon tout le module du Temple du Mal Elémentaire, mais ne brûlons pas trop les étapes... Il faut d'abord remettre la main sur ces satanées gemmes !
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Avatar de l’utilisateur
ronin
Dragon d'or
Messages : 968
Inscription : Dim 9 Juin 2013 12:30
Localisation : Derrière l’écran juste devant vous
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Guerrier
Alignement : ?
Dieu :

Re: Les aventuriers qui ont pillé le temple

Message par ronin »

Galliskinmaufrius a écrit :
trampier_players_cover.jpg
trampier_gm_shield.jpg
Comme on retrouve l'idole sur l'illustration de l'écran du MD par Dave Trampier, toujours lui, je m'en servirai pour essayer de dénombrer les aventuriers. Certes, me direz-vous, l'idole de l'écran du MD n'a pas de gemmes à la place des yeux...

Sur la couverture, ils sont onze - celui à l'extrême gauche étant clairement un hommage à Gary Gygax. Sur l'écran, on en trouve au moins huit, dont notamment une aventurière ! En supposant que certains individus sont des suivants PNJ, on peut au moins compter :

2 guerriers en armure complète (des chevaliers ?)
2 guerriers en cotte de mailles
1 guerrier en armure de cuir (un ranger ?)
1 magicien
1 nain
1 ou 2 voleur(s)
1 magicienne ?

Le combat contre les hommes-lézards est ici à son comble. Il peut s'agir des cultistes du temple. En revanche, le dragon rouge a l'air de souffler sur ces derniers et non pas sur les aventuriers !! Ce dragon serait-il un soutien que les aventuriers auraient obtenu pour attaquer le temple ?
Ou alors, ils ont réussi à faire que le dragon soit dérangé par le vacarme des hommes lézards et profite de cette diversion en faisant attention à ce que le dragon ne se retourne pas contre eux.
Relecture des Aventuriers de l'inconnu relecture terminée
Armes ad&d1 pour le DRS du site en cours
Relecture du phare d'Enon Tor en cours
Mise à jour d'une aide de jeu pour Darksun sur les fruits/potions en cours
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Re: Les aventuriers qui ont pillé le temple

Message par Galliskinmaufrius »

ronin a écrit :Ou alors, ils ont réussi à faire que le dragon soit dérangé par le vacarme des hommes lézards et profite de cette diversion en faisant attention à ce que le dragon ne se retourne pas contre eux.
Je me demandais aussi, s'il n'y aurait pas une histoire d'orbe des dragons derrière tout ça ? ;)
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Où l'on retrouve une des gemmes perdues

Message par Galliskinmaufrius »

Tout ça ressemble à un puzzle, mais c'est dans le Guide du Maître que l'on trouve une histoire qui pourrait nous instruire sur le sort d'une de ces gemmes. Dans le chapitre LA CAMPAGNE, voyez les entêtes : "Un exemple de donjon", "Les caves du monastère et les cryptes secrètes" et "La première aventure en donjon".
… une rumeur court dans le village concernant quelque chose d’étrange et de terrible qui rôde dans le monastère abandonné non loin de là. En fait, un des villageois les plus braves servira de guide s’ils désirent explorer les ruines (ce guide insignifiant pouvant n’être que ce qu’il paraît être, ou bien un agent d’une puissance bonne ou mauvaise, un voleur déguisé, ou tout autre chose. Dans ce cas, décidons qu’il s’agit d’un voleur, pour des raisons que vous découvrirez bientôt) ! … Le soi-disant guide, le voleur, est un PNJ du 3ème niveau. Vous l’avez placé dans le village pour la bonne et simple raison qu’il désire une énorme opale de feu que l’abbé, à ce que l’on raconte, a caché lors du siège du monastère. Selon la légende, il est mort sans avoir pu révéler l’endroit où se trouvait la pierre. Une fortune repose donc quelque part dans ces ruines. Mais ce voleur là manque de courage, aussi a-t-il mené une vie très frugale dans ce village en cherchant le moyen d’obtenir la gemme sans prendre de risques inconsidérés. Maintenant, il compte se servir du groupe pour arriver à ses fins.
De l’abbé qui a emporté son secret dans la tombe, il ne reste dans les caves du monastère qu’un squelette calcifié dans le cours d’eau souterrain où les moines puisaient leur eau.

Maintenant, voici comment les événements peuvent s'être déroulés : les pilleurs du temple se partagent le butin, la paire de gemmes est divisée entre deux personnages dans leur part de trésor. L'un d'eux appartient à un ordre religieux ou bien, supposant l'importance métaphysique de l'artefact, décide d'en confier la garde à ce fameux monastère pour l'étudier ou tout simplement pour éviter qu'elle ne retombe entre de mauvaises mains.

Hélas, par la suite, le monastère est assiégé puis rasé par des forces ennemies (qui peuvent être à la recherche de cette gemme). L'abbé se noie en voulant échapper à ses agresseurs : et ces derniers ne peuvent retrouver la gemme. Celle-ci se trouve peut-être encore dans le donjon sous les ruines, à moins que l'abbé n'en avait déjà réussi son transfert ailleurs.
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Avatar de l’utilisateur
Souricier
Dracoliche
Messages : 654
Inscription : Lun 2 Avr 2012 21:32
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Souricier »

Excellent, ça me rappelle le travail de ce bon maître Snorri. Continue ton exégèse! c'est carrément génial de reprendre ce monastère mythique! :youpi:
Répondre

Revenir vers « Idées d'intrigues »