Inktober 2022 du DDD

Ici sont regroupées les contributions des membres à l'Inktober (ou Octobencre), qui consiste à produire un dessin par jour pendant un mois sur la base d'un mot thématique par jour.
Avatar de l’utilisateur
FloP
Dracoliche
Messages : 1813
Inscription : Ven 31 Jan 2020 20:48
Localisation : Massy
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : ?
Race : Petites-gens
Classe : Voleur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : Sans foi ni loi

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par FloP »

Dernier message de la page précédente :

Et voici le nid : Image
@Erikdpx : "voyage" me fait penser au navire magique d'Outsider de l'an dernier (qu'on libère de sa bouteille et qui prend une taille normale). Et pour "correspondre", il faut chercher quelque chose sur ton dessin ou c'est la correspondance entre l'écriture et la planète ?
@Anthe : Aïe, mauvais choix de mettre une ceinture inconnue avec des MD joueurs ;)
@Feladen : Bon piège !
« Et maintenant, chef ?
— On… on se disperse, dit-il. Oui. On se disperse. Voilà ce qu’on fait. »
Ils se déplacèrent prudemment à travers les fougères. Le sergent se tapit derrière une bûche et souffla : « Bon. Très bien. Vous avez compris l’idée générale. Maintenant, on se disperse encore, et cette fois on le fait séparément. »
Terry Pratchett - Trois sœurcières
Avatar de l’utilisateur
anthe
Dracoliche
Messages : 1456
Inscription : Jeu 5 Sep 2013 10:11
Localisation : Toulon
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par anthe »

@Flop : d'où le à suivre... ;) Mais c'est loin dans le mois...
Avatar de l’utilisateur
Théodal
Dracoliche
Messages : 1191
Inscription : Lun 16 Mai 2016 13:34
Localisation : Angers
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Paladin
Alignement : Loyal Bon
Dieu : Torm

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par Théodal »

@FLoP : ah oui, c'était Outsider le bateau magique, tu as bonne mémoire ;)
(ton guerrier malchanceux va-t-il devenir un dragonnier ? :o )

@Feladen : excellent comme technique d'assassinat, dommage pour le duc qui a payé un goûteur pour rien :lol:

@anthe : ah bah bravo, maintenant j'ai envie de connaître la suite... C'est malin :D

Nid de fringale

Type : divers

Ce nid en fer de 20 cm de diamètre est semblable à une corne d'abondance. Il permet en effet de faire apparaître 2d6 œufs d'un diamètre proche de 5cm. Cependant, le moyen utilisé pour faire apparaître ces œufs est assez singulier : il faut pour cela qu'une créature intelligente s'assoie sur le nid pendant 2d10 rounds en pensant régulièrement à des œufs. De plus, il n'y a que 20% de chances que les œufs soient comestibles. Si ce n'est pas le cas, ils sont considérés comme pourris, ce qui rendra à coup sûr malade celui qui aurait l'audace de les manger. Il y a également 20% de chances que les oeufs apparaissant soient vidés et peinturlurés de motifs colorés (appelés dans certains plans "œdepack").
En termes de jeu, lancez 1d100, un résultat de 1 à 20 fournira des oeufs comestibles, de 21 à 80 des oeufs pourris et de 81 à 00 des "œdepack".
"Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même. Et quand ton regard pénètre longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, pénètre en toi."
Friedrich Nietzche
Membre honoraire de la S.P.C.A.D
Membre du C.C.C.C.C (Comité du Casque Contre les Commotions Cérébrales)
Avatar de l’utilisateur
GAYAL
Dracoliche
Messages : 407
Inscription : Dim 18 Sep 2022 16:19
Localisation : MAUREPAS (78)
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Gnome
Classe : Clerc
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : ?

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par GAYAL »

Jour 9- Nid
Le prince Jacques est en quête de sa bien aimée. Ses aventures l'emmènent des décors sombres et caverneux vers la nature et les cités. Le destin guide ses rencontres au périple de divers monstres, un garde bizarre et enfin un gnome qui le pousse à chercher l'aigle argenté de la montagne de l'oubli qui, selon la légende, a enlevé la princesse Gwendoline.

Jacques marche depuis déjà plusieurs heures vers le Sud. Face à lui la montagne de l'oubli se dresse d'une falaise infranchissable Il fait donc le tour du mont pour découvrir au sud est, un paysage beaucoup plus luxuriant, avec une végétation riche et abondante, en opposition totale avec la roche d l'autre versant. Il ne distingue pas de sentier mais la pente est ici est assez douce. Il s'enfonce dans la forêt, montant tantôt droit vers la cime de la montage, ou en faisant quelques lacets lorsque l'inclinaison est plus importante.
Ainsi il progresse quelques heures pour enfin sortir de la forêt. Une plaine de plus en plus abrupte permet de poursuivre la progression, mais plus haut sur la dernière centaine de mètres de l'ascension, il peut voir que toute la végétation disparait pour ne laisser la place qu'à un sol rocailleux.

Alors qu'il arrive à ce niveau où l'herbe disparait, il observe la longue crête de la montagne. Si un aigle a élu domicile sur cette montagne, son nid sera sans doute sur le point culminant. Il cherche le passage le plus aisé pour le guider vers le point qui lui parait le plus haut. il doit maintenant allonger les lacets de son parcours pour atténuer la pente qu'il faut gravir. Quelques mètres plus haut il aperçoit un point scintiller comme le reflet du soleil sur un miroir.

Alors qu'il doit être à une cinquantaine de mètres sous le point culminant de la montagne, il approche du reflet et il distingue à présent de manière quasiment certaine, que ce reflet provient d'une cotte de mailles. Il observe en s'avançant et il voit à présent que c'est un corps gisant qui est là à quelques mètres de lui. Le corps qu'il découvre est bien évidemment sans vie. C'est un homme pas très âgé si l'on en croit les traits encore visible de son visage partiellement déchiré, sans doute pendant une chute qui l'a fait tomber ici. Son corps entier semble désarticulé, le malheureux a du dévaler la pente, se fracasser sur quelques rochers avant d'atterrir ici. Son équipement est éparpillé ça et là à plusieurs dizaines de mètres autour.
L'homme est sans doute un des princes dont lui a parlé Stanley, le gnome de la boutique mystique d'Insmark. Est-ce l'aigle qui l'a poussé pour qu'il ne s'écrase ainsi ? Non, sans doute pas, l'aigle aurait sans doute profiter de sa proie pour s'en nourrir également. Jacques surveille la cime de la montagne et le ciel mais ne voit aucun signe d'un aigle. Il décide de récupérer quelques bien du malheureux. Il trouve notamment une épée longue. Elle est si légère et tellement brillante qu'elle semble imprégnée d'une puissante magie. Il essaie alors la cotte de maille qui semble doté des mêmes propriétés, confortable et légère elle est presque moins encombrante que le manteau de cuir qu'il portait. Il abandonne sa massue orque dont il n'aura pas eu à se servir et récupère enfin une corde et un grappin qui pourront être l'aider à franchir les derniers mètres qui semblent vraiment raides ainsi qu'un briquet et de l'amadou.
Il fait une sorte de signe de croix de la main en regardant une dernière fois ce prince déchu et reprend son chemin d'un pas décidé, mais non sans guetter régulièrement le haut de la montagne et le ciel.

Les derniers mètres présentent effectivement une pente tellement abrupte qu'en plusieurs points Jacques ne manque de glisser et de finir comme son prédécesseur qu'il peut encore distinguer cinquante mètres en contrebas.
Ce qui para ailleurs surprend notre prince et une odeur forte, un peu semblable à celle qu'il avait sentie en arrivant dans la caverne des chauve souris. C'est sûr il approche du repère de l'aigle qui a du laisser dans son aire, les vestiges de quelques proies.
Il se hisse sur un rocher. Il y est. C'est un nid gigantesque qui est construit sur le flanc de la montagne. Quatre ou cinq hommes pourraient s'y tenir sans s'y gêner. Il y a des gros humains sur l'arrière du nid, un bassin, un fémur et un crane qui semble fraichement séparé de la chair qui le recouvrait.
Ô mon dieu, si l'aigle d'argent a emmenée Gwendoline jusqu'ici !

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
LLyr
Staff - Chevalier aux Cygnes
Messages : 9089
Inscription : Ven 11 Sep 2015 10:49
Localisation : Paris
Activité : Traduction
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Nain
Classe : Barde
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par LLyr »

Correspondre
A chaque Symbole sa section dans la Foi des 7
Image
Par contre je vais faire l'impasse sur
9. Nid
10. Grincheux
11. Aigle
12. Oubli
13. Gentil
14. Vide
15. Tatou

Aucune idée si ce n'est du classique et ça ne collera pas avec mon thème.
On se revoie pour la "Volaille"
Image
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Dracoliche
Messages : 5770
Inscription : Lun 2 Avr 2012 20:20
Localisation : A l'affut sur le Web
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par Outsider »

Akriss, Blemart et Altis sont des aventuriers débutants qui voient l'occasion de s'enrichir facilement.
Depuis quelques temps, un dragon rouge commet des exactions de plus en plus fréquentes et non content de dérober du cheptel s'en prend maintenant à des humains. Le bourg est en effervescence et des aventuriers chevronnés parcourent les environs à la recherche de sa tanière.

Ce soir là, à l'auberge du village, Akriss légèrement aviné s'adresse à ses compère au sujet d'un rescapé qui lui a communiqué la position de l'entrée de la caverne du dragon avant de mourir de ses blessures. Conversation qui ne tombe pas dans les oreilles d'un sourd puisque qu'à la table d'à côté des aventuriers confirmés tendent l'oreille.
Akriss a remarqué l’intérêt de la tablée voisine et ne lésine pas sur les détails permettant d'identifier le pic à seulement deux jours de marche. Sur d'avoir ferré le poissons, ces jeunes gens se retirent et regagnent leur domiciles avec un départ prévu à l'aube. Le rescapé du dragon n'a pas que désigné l'entrée du repère, mais aussi une cheminée naturelle lui ayant permis de fuir cette caverne. Heureusement qu'Akriss manque de sens moral et a aidé ce pauvre hère en abrégeant sa souffrance et surtout en évitant qu'il ne raconte son histoire à d'autres.

Akriss sait que son équipe ne fait pas le poids face à un dragon, mais si des professionnels l'occupent un certain temps, il leur sera possible en passant par cette aération naturelle de ramener chacun un sac d'or. Et ce plan se déroule sans accros. Départ à l'aube pour le pic aride afin de conserver un peu d'avance sur les aventuriers alléchés par le trésor du dragon.
Comme prévu, ils surplombe d'une centaine de mètre l'accès à ce gouffre béant à flanc de falaise et peuvent observer sans être vu des professionnels se préparer à l'assaut de la caverne. Ils assistent aux préparatifs physiques et magiques. Tant par la mise en place d'échelles de cordes pour atteindre la grotte, de palans pour remonter le trésor ainsi qu'au dernier moment les incantations pour des protections contre le feu et autre agrandissement ou sorts de force pour les guerriers.

Nos jeunes aventuriers n'attendent pas le départ de leurs aînés car ils savent qu'une fois ceux-ci lancés, le dragon sera défait rapidement. C'est pourquoi ils se glissent, sans armure dans l'étroit passage qui permet de descendre furtivement dans la caverne, ayant par précaution déroulé une solide corde au fur et à mesure de leur descente à la lueur de leur unique lanterne. La grotte dépasse de loin la portée de leur éclairage et ils sont subjugués par le tas d'or faisant panser au flanc d'un volcan. Prudent ils réduisent la luminosité de la lanterne et attendent le début du combat qui ne tarde pas.
Ils n'avaient jamais entendu le crépitement d'un souffle de dragon et ne furent pas déçus de ce bruit terrible amplifié par l'écho. C'était le signal. Alors que Blemart ravive la flamme, Alkriss rempli son sac de pièces d'or tandis qu'altis escalade cette pente glissante composés d'une multitude de pièces et de pierres précieuses. Geste imprudent ou envie de dire par la suite qu'il a marché sur le trésor du dragon, nul ne le saura.

Atteignant le haut de la pente, c'est bien l'idée d'un volcan avec son cratère qui s'impose à lui. Et dans le reflet de la lanterne sur les pièces il distingue à peine des formes s'agitant au centre du trésor. De petites créatures à la démarche incertaine et dont la tête se tourne vers lui avec de petit cris. Altis, venant de comprendre qu'il s'agissait d'un nid, se retourne alors pour prévenir ses camarades et se retrouve face à un dragon rouge, resplendissant dans la lueur de la lanterne toujours au sol et tenant empalé sur une griffe Blemart tandis qu'Altiss gît, écrasés sous le pied du monstre. En un instant il comprend pourquoi le dragon avait besoin de tant de bovins les mois précédent et pourquoi il lui fallait maintenant une nourriture plus tendre et plus diversifiée. Il comprend aussi que le combat a pris fin, entendant la lourde démarche d'un second dragon dans son dos. Altiss, sut alors qu'il allait mourir.

Les professionnels sont tombés eux sur un imprévu. L'entrée béante de la caverne a été empierrée avec des rochers pour compliquer le passage et mettre en difficulté des visiteurs alors qu'au dessus de l'entrée il est possible au dragon d'attendre. Le temps que ces aventuriers trop surs d'eux se concertent, un souffle de feu provenant de l'arrière les engloutit. Surpris, ils ont subis l'assaut des flammes, qui sans la protection magique aurait été fatale. La fuite fut la meilleur option, ayant perdu leur mage, du moins en partie car un bras a été conservé pour une résurrection ultérieure. Les gamins avaient raison pour le dragon, mais pourquoi avait il pris le soin de protéger sa caverne difficile d'accès et surtout pourquoi ne dort il pas avec toute la nourriture ingérée ces dernier temps ? Des questions qui resteront sans réponses pour eux, car pas pressés de se vanter d'une telle défaite et encore moins d'offrir le trésor à un autre groupe.
Apprenez à penser par vous même, sinon d'autres le feront pour vous.
MD ADD2/2.5
Avatar de l’utilisateur
Zedafty
Dracoliche
Messages : 1585
Inscription : Mar 29 Sep 2020 15:31
Localisation : Berdusk
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Petites-gens
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Cyrrollalee

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par Zedafty »

Oh ! Encore un dragonet qui va tomber du nid ! Bientôt de nouvelles écailles :mrgreen:

Image

@Mangor : Superbe ton dernier dessin !
@Llyr : Excellents les blasons :applause:
« Les Dieux ne jouent pas aux dés. » Elminster
Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dracoliche
Messages : 321
Inscription : Lun 21 Avr 2014 11:49
Localisation : London
Version de D&D préférée : D&D5
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par Orlov »

09 Octobre: Nid Les Plumes de l'Ogre-mage

Une petite inspi : Les Plumes de l'Ogre-mage, un scénario impiquant des Aarakocra, des hommes-oiseaux qui apparaissent pour la première fois dans le Fiend Folio (p. 8 de la traduction du DDD, page 8 de l'original).

Situation:
Jusque-là, la vallée de Perdval, une vallée de montagne où sont installées de petites communautés humaines et gnomes des monts Lortmills était un endroit plutôt paisible où les communautés coopéraient entre elles et veillaient farouchement à leur indépendance collective, ne voulant pas s’encombrer d’un seigneur ou d’un roi qui voudrait les taxer. Dominée par le mont Cuthbert, la vallée a la particularité d’abriter également un clan Aarakocra. Ces créatures vivent au sommet du mont Cuthbert et n’ont d’ordinaire pas de mauvais rapports avec les communautés locales. Tout au plus, il arrivait que ces curieuses créatures s’emparent quelque temps d’un objet de métal avant de le reposer quelques jours plus tard près du village où l’objet avait disparu. La discrétion et la timidité des hommes-oiseaux faisaient le reste et les contacts étaient donc rares mais jamais hostiles.
Mais depuis quelques semaines, la tranquillité de la vallée a été rompue. Des bandes d’orques et d’ogres ont commencé à attaquer les communautés, dévastant les fermes isolées. De tels raids n’étaient pas inconnus et les Hommes et les Gnomes avaient depuis longtemps préparé des défenses. Mais lors de leurs raids, les humanoïdes semblent agir comme s’ils avaient connaissance des plans de défense et des embuscades tendues pour les arrêter. La paranoïa s’est vite emparée de la vallée et Humains et Gnomes s’accusent mutuellement de trahison et chaque village se défend désormais seul. Pire, certains villages sont prêts à se trouver un seigneur pour peu qu’on les débarrasse des Humanoïdes.
La situation ne cesse de se dégrader car les communautés ont perdu l’initiative. L’ogre-mage a la tête des bandes Humanoïdes entretient savamment la pression, mais s’apprête à se montrer plus offensif en adjoignant à ses troupes des Aarakocra. Jusque-là, ceux-ci n’ont servi que d’éclaireurs (ce qui explique la facilité avec laquelle les bandes ont su contourner les défenses des communautés de la Vallée). Désormais, le chef des Bandes Humanoïdes entend les utiliser pour lancer des javelots enflammés et attaquer directement les villages. L’ogre-mage s’est en effet assuré de la loyauté des Aarakocra en les soumettant à un odieux chantage. Il s’est emparé des femelles et des œufs du clan et les a installés dans son repère souterrain (il sait que les Aarakocra ne rentrent jamais dans une caverne). Il a ensuite forcé les mâles à coopérer avec lui, sans quoi il menace de tuer et faire tuer les femelles et leurs œufs.

Implication des pj :
Les PJ peuvent être de passage ou au contraire mandatés pour savoir pourquoi la communauté ne donne plus signe de vie. Leur objectif devrait être d’aider les communautés à se défendre, notamment en détachant les Aarakocra de l’emprise de l’ogre mage, par exemple en libérant les femelles et leurs œufs. L’ogre-mage garde cependant le nid sous bonne garde.

Twist possible :
Dans ma campagne, l’ogre-mage était en fait le complice d’un Seigneur sans terre qui souhaitait devenir le suzerain de la vallée de Perdval. Il avait donc embauché les PJ pour l’accompagner dans la libération de la vallée. Le problème était que son complice, l’ogre-mage, s’estimait devoir être un bien meilleur souverain et qu’il comptait donc se débarrasser de l’aspirant souverain et de son escorte. Un autre twist possible est de faire de l’ogre-mage un disciple de Yan-C-bin, le prince des créatures élémentaires mauvaises de l’Air, un prince du mal élémentaire totalement hostile aux Aarakocra. Dans ce cas, il entend de toutes façons détruire le nid des Aarakocra une fois qu’ils lui auront permis de conquérir la vallée.
Dernière édition par Orlov le Lun 10 Oct 2022 17:46, édité 3 fois.
Pictos Victus, Hostis Deleta, Ludite Securi !
Avatar de l’utilisateur
Feladen
Dracoliche
Messages : 457
Inscription : Mer 8 Juil 2020 18:51
Localisation : Guyancourt
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Elfe gris
Classe : Voleur
Alignement : Loyal Neutre
Dieu :

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par Feladen »

10. Grincheux
Ça n’allait pas ! Ce n’était pas encore assez bien mais il n’avait plus le temps de recommencer. Il allait bien falloir convaincre le Roi qu’il avait fabriqué le plus beau bijou possible pour sa fille. Le Nain renifla d’un air dédaigneux en observant les réalisations de ses concurrents. Ce n’était pas beaucoup mieux. Atchoum n’avait pas résisté aux épreuves et était mort du Covid. Prof s’était suicidé. Dormeur s’était assoupi sur sa paillasse et s’était brûlé mortellement. Simplet avait fabriqué une bague en bois et avait été jeté du haut du donjon. Ils n’étaient plus que trois. Joyeux s’était reposé trop vite sur ses lauriers et son bijou n’était pas tout à fait abouti. Restait Timide qui avait conçu un anneau magnifique mais n’avait pas su en vanter les qualités. Et lui. Le Nain aimait bien donner des surnoms aux autres mais il n’aimait pas le sien qu’il ne prononçait jamais. Le Roi s’approcha du Nain et saisit dans ses doigts la bague sertie de diamants et de pierres précieuses qu'il avait conçue. C’était fastueux mais le Nain trouvait que ça faisait un peu tape-à-l’oeil. Il soupira d’insatisfaction. Quand il entendit son nom, il n’en crut pas ses oreilles. Il avait gagné ! Soulagé, il reçut la récompense des mains mêmes du Roi. C’était un marteau magique +2. Il soupira. Il en avait déjà un.
Avatar de l’utilisateur
anthe
Dracoliche
Messages : 1456
Inscription : Jeu 5 Sep 2013 10:11
Localisation : Toulon
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par anthe »

J10 - Grincheux

Perte et fracas

Samedi soir, c’est le jour du Prince Noir. Chaque fin de semaine, il sort de son château avec quelques amis pour affronter des hordes souvent maléfiques et quelques fois ramasser des petits trésors.

Mais ce jour-là, il faisait grise mine, toute la compagnie aussi, d’ailleurs. Pour le nain renfrogné et taciturne ou le magicien sombre et lunaire, c’était une habitude. Seul l’elfe restait comme toujours, volubile et optimiste.

Obstinément depuis près d’une heure, le Prince Noir défonçait portes et murs et piétinait sauvagement ses adversaires. Les pièges sautaient au rythme effréné de la marche forcée qu’il imposait à ses camarades. Seules quelques bribes de phrases incompréhensibles sortaient de sa bouche masquée par son heaume étincelant. Ses trois compagnons s’échangeaient des regards complices, le fou rire était au bord des lèvres. Même les monstres allaient au combat arborant un discret rictus sur leurs faces austères. Grognon, le Prince Noir voulait avancer coûte que coûte pour « défoncer la gueule à ce mage de merde ». Il répétait en boucle : « Putain, cinq pour cent de cinq pour cent ça fait combien ça ! ».

Les trois autres connaissaient la réponse mais ne voulait pas jeter de l’huile sur le feu déjà bien fourni. Depuis que le propriétaire du donjon avait ouvert les hostilités en les plongeant dans une tempête de glace, le guerrier était devenu plus chatouilleux qu’un barbare des steppes. Il sautait sur tout ce qui bougeait sans demander de l’aide aux autres. Toute sa puissance se déchaînait. Habituellement calculateur et prudent, aujourd’hui, il dépensait sans compter ses pouvoirs magiques. Le donjon brûlait de toute part mettant même en danger ses compagnons. Ils le regardaient de loin massacrer à lui tout seul ses opposants et lançaient pour le principe deux ou trois sorts ou quelques flèches.

A part « en garde », les seuls mots intelligibles qu’il articulait, étaient : « Ce pouvait être tous les autres sauf celle-là. En plus pourquoi je n’avais pas Flambeuse en main ? Je l’ai toujours en main. »

Le complexe fut nettoyé fissa, et les monstres fuirent plus pour ne pas ajouter de drame au drame que par réelle perte de moral. Face au dernier encore debout, le Prince Noir n’avait qu’une seule idée fixe. L’attraper et lui faire avaler de force sa baguette de givre. L’elfe, le nain et le magicien l'observaient amusés, courir après maître du froid qui une fois acculé agitait sa badine ornée d’une gemme taillée en forme de flocon de neige. La vue de l’objet fit disjoncter plus encore le Prince Noir.

Il attrapa le magicien par le cou interrompant l’incantation alambiquée qui commençait à produire de la condensation autour de la pierre blanche. Sa rage atteint son paroxysme et il secoua haineusement le vieil homme. Les secousses étaient d’une telle violence que le pauvre homme sombra rapidement dans un profond coma.

Le guerrier se saisit de la baguette et rancunier la brisa en deux. Elle se mit à crépiter et des flocons de neige qui se transformèrent en grésil puis en grêlons de plus en plus gros, balayèrent la pièce. Les trois spectateurs se jetèrent au sol, lui, épée en main, regardait le corps inanimé se congeler. Une légère lueur verdâtre nimbait son armure. Il hurlait à la tempête qui se calmait.

— Y a-t-il quelqu’un d’autre ? Y a-t-il quelqu’un d’autre ?

Seul l’elfe eut le courage se rapprocher. Taquin, il lança au chevalier :

— Dans l’antre du dragon bicéphale, tu n’avais pas trouvé un anneau de souhaits ?

Après un instant de stupeur, le guerrier déballa son trou portable et fouilla avec frénésie pour en sortir une bague magnifique. Il hésita un instant pour savoir lequel de ses anneaux il allait ôter. Puis se concentra. L’énorme rubis qui ornait le bijou se mit à luire puis peu à peu l’éclat s’estompa et la pierre précieuse tomba en poussière. Une dague apparut dans sa main. Il se retourna vers ses compagnons, satisfait, il venait de retrouver son tout premier objet magique, son porte-bonheur. De nouveau souriant, il se retourna vers le cadavre givré et lança :

— Bon, il avait quoi cet enfoiré.

— Une dague fissurée par le froid, des potions glacées et une baguette cassée, répondit l’elfe.

Les quatre éclatèrent de rire, et même à bien y regarder on put distinguer un léger sourire sur le cadavre figé du sorcier.
► Afficher le texte
Edit : balise spoil
Dernière édition par anthe le Lun 10 Oct 2022 05:53, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
anthe
Dracoliche
Messages : 1456
Inscription : Jeu 5 Sep 2013 10:11
Localisation : Toulon
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?

Re: Inktober 2022 du DDD

Message par anthe »

@anthe : ah bah bravo, maintenant j'ai envie de connaître la suite... C'est malin :D
@ Theodal, désolé pour ce teaser, il te faudra attendre quelques jours.
Répondre

Revenir vers « Inktober »