[AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Trames, synopsis... Toutes vos idées d'intrigue pour créer des scénarios.
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Créatures animées, avez-vous donc une âme ?

Message par Galliskinmaufrius »

Dernier message de la page précédente :

Dans le manuel des Divinités et Demi-dieux, il est expliqué que les créatures douées d’intelligence ont une anima. L’anima (ou psyché) est le siège de l’individualité et de la conscience de la créature. Les créatures non intelligentes n’ont pas d’anima. Les animaux avec 1 ou 2 points d’intelligence non plus. Il faut avoir au moins 3 en intelligence pour avoir une anima.

Les anima sont de deux sortes : les âmes et les esprits. Dans les règles AD&D, ce qui distingue les âmes et les esprits est le fait que les âmes peuvent bénéficier des sorts cléricaux rappel à la vie et résurrection tandis que les esprits ne le peuvent pas, mais on apprend qu’ils peuvent se réincarner.

Les règles indiquent les races qui ont une âme (les humains, notamment) et celles qui ont un esprit (les elfes). Mais, je propose de faire dépendre la qualité d’âme ou d’esprit non pas de la race mais du choix de l’individu, de sa croyance, de sa religion, et surtout de son alignement. En effet, les règles indiquent aussi :
Ce qui précède n’est qu’une méthode suggérée pour gérer la vie des personnages après leur mort. Le MD peut, bien sûr, utiliser n’importe quel système plus adapté à sa campagne.
Les créatures loyales (la majorité des humains) ont une âme. Les créatures chaotiques (dont les elfes) ont un esprit. Les religions loyales promettent la résurrection à leurs fidèles. Les religions chaotiques promettent la réincarnation à leurs adeptes. C’est dans les deux cas la promesse de l’immortalité de l’anima. Les croyants croient en l’immortalité de leur âme ou de leur esprit. Pour les uns, la mort conduit leur âme auprès de leur dieu dans un séjour éternel en attendant la résurrection ; pour les autres, leur esprit rejoint aussi leur dieu, mais ce dernier les renverra sur Terre dans un autre corps dans un cycle infini de réincarnations.

Les rites funéraires divergent également : pour permettre la résurrection, le corps du défunt doit être préservé le plus possible, c’est pourquoi les religions loyales professent l’inhumation, l’embaumement ou la momification, afin que le ressuscité revienne dans son corps régénéré. Les religions chaotiques pratiquent la crémation ou l’exposition car l’esprit quitte définitivement son corps et il se réincarnera dans un corps absolument nouveau.(*)

Les individus adhèrent à leur croyance par tradition ou par choix (on peut se convertir), mais leur alignement déterminera si leur anima est une âme ou un esprit. En changeant d’alignement, on change également de sorte d’anima. Mais, le plus important c’est ce à quoi croit l’individu : s’il croit en une religion loyale, il croit en la résurrection, il a donc une âme.(**)

Les diables étant loyaux, ce qui les intéresse, ce sont les âmes. En fait, les esprits chaotiques n’intéressent absolument pas les diables, voire même, ils les dégoûtent : on comprend mieux, en l’occurrence, la guerre entre la Loi et le Chaos. Les diables veulent posséder les âmes des croyants loyaux, pour ce faire, ils utiliseront la tentation pour les damner ou bien ils proposeront de les acheter : tout adepte de la Loi peut vendre son âme au diable.(***)

Une âme damnée ira en Enfer, elle appartiendra au diable qui préside au péché le plus grave qu’elle a commis. Une âme vendue appartiendra également au diable qui a passé le pacte. La seule différence est que celui qui a vendu son âme aura pu bénéficier des services du diable pendant sa vie terrestre (et cela peut faire une différence) mais le résultat est le même dans la vie dans l’au-delà.(****)

La possession des âmes est ce qui fait la puissance d’un diable. Plus il en possède, plus il est puissant. Mais la différence entre les âmes damnées et les âmes achetées à son importance pour le diable, ces dernières ont plus de valeur. Pour faire simple, les âmes damnées sont attachées au nom « public » du diable ou à son titre de noblesse, tandis que les âmes achetées le sont à son « vrai » nom.

Ainsi, par exemple, Mammon, archiduc de l’avarice, possède les âmes des avaricieux. Mais si Mammon est déchu de son titre, il perdra ces âmes-là. En revanche, il ne perdra pas les âmes qu’il a achetées. C’est pourquoi, tous les diables accepteront de négocier pour une âme : cela constitue pour eux, en quelque sorte, une assurance-vie.

En outre, les âmes damnées sont principalement constituées de la masse des individus ordinaires, c’est-à-dire, des personnages de niveau 0. Ces âmes sont marquées du signe de l’archidiable auquel elles sont destinées, mais cette marque n’est pas le vrai nom. Les diables ne sont pas intéressés par l’achat de ces âmes. Ils chercheront à acheter celle de personnages avec des niveaux et plus le niveau est élevé, mieux c’est. Ainsi sont particulièrement visés les rois, les reines, les mages, les prêtres, les maîtres de guilde, etc. ainsi que tous les personnages-joueurs. Le diable signera le pacte de son « vrai » nom.
(*) Pour les croyants loyaux, la peine la plus lourde est le bûcher parce que le corps est réduit en cendres et que l’on compromet ainsi les chances de résurrection. De même, le refus de sépulture pour laisser le corps se faire dévorer par les bêtes sauvages est la condamnation échue à celui que l’on veut priver de sa vie future.
(**) Qu’en est-il des personnages neutres ? Cela dépendra de leurs dieux ou du MD : les religions neutres auront à décider entre âme ou esprit, entre résurrection ou réincarnation. Mais cela ne concernera pas les neutres absolus du druidisme, ce sujet sera traité dans un autre chapitre. Je vous rappelle juste que les clercs ne peuvent pas être neutres absolus, ils appartiennent donc à une religion qui professe l’un ou l’autre dogme.
(***) Un adepte du chaos ne peut pas vendre son « esprit » à un diable, c’est une contradiction dans les termes. D’ailleurs la notion de pacte ou de contrat est totalement étrangère à un esprit chaotique, et encore plus l’obligation de respecter un tel engagement. La philosophie du chaos, c’est de n’avoir aucun lien ni attache.
(****) Comme on a vu qu’il faut au moins un score de 3 en intelligence pour pactiser avec un diable, que se passe-t-il quand le personnage perd des points d’intelligence et qu’il passe à 2, 1 ou 0 ? Le pacte est-il annulé ? Non, il ne l’est pas mais le diable se retrouve avec une âme qui n’a pour ainsi dire plus aucune valeur. Le personnage, quant à lui, est devenu comme un animal (1-2) ou un légume (0).
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Avatar de l’utilisateur
Toko
Dracoliche
Messages : 15864
Inscription : Mer 4 Avr 2012 12:25
Localisation : 45
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Demi-Orques
Classe : Barde
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Toko »

Intéressante hypothèse !
Avatar de l’utilisateur
Anne-Claire Driet
Dracoliche
Messages : 1820
Inscription : Dim 7 Mai 2017 23:58
Localisation : Maine et Loire
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : Neutre Bon
Dieu :

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Anne-Claire Driet »

J'adôôôre ce genre de post!
Le monde des rêves est le plus merveilleux de tous les pays... Le JdR nous permet d'explorer cette incroyable contrée tout en restant éveillés.
Avatar de l’utilisateur
Maître Poulpe
Dracoliche
Messages : 394
Inscription : Sam 22 Sep 2018 11:33
Localisation : Duché de Bourgogne
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Humain
Classe : Paladin
Alignement : Loyal Bon
Dieu : Osiris

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Maître Poulpe »

" que se passe-t-il quand le personnage perd des points d’intelligence et qu’il passe à 2, 1 ou 0 ? "
Heureux les simples d'esprit car le Royaume des Cieux leur appartient !
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Dracoliche
Messages : 4023
Inscription : Lun 2 Avr 2012 20:20
Localisation : A l'affut sur le Web
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: [AD&D1] Idées pour une campagne aux Enfers

Message par Outsider »

Ben, il a l'esprit d'un nouveau né. Il a oublié qu'il savait parler et peut être comprend il ce qu'on lui dit simplement. Il satisfait ses besoin naturels, c'est à dire manger, dormir, avoir chaud, s'abriter de la pluie, ... (pyramide de Maslow). Il pourrait aussi entre deux besoins simplement suivre une libellule ou s’accroupir devant une grenouille pour croasser en cœur.
En bref, il devient un PNJ.
Apprenez à penser par vous même, sinon d'autres le feront pour vous.
MD ADD2/2.5
Avatar de l’utilisateur
Galliskinmaufrius
Dracoliche
Messages : 272
Inscription : Dim 1 Avr 2012 19:39
Localisation : Blackmoor
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Neutre Bon
Dieu : Thorin

Où l'on retrouve le temple de Baal-Moloch

Message par Galliskinmaufrius »

Je sais, je sais c'est pour DD 5ème édition, mais on peut quand même se tenir informé...

Alors voilà, on a retrouvé le temple de Moloch et on sait désormais où se trouve l’idole de la couverture du Players Handbook et ce n'est pas autre part que dans le donjon du monastère de l'opale de feu.
d29molochmap.jpg
Ne vous privez pas d'aller voir les illustrations dans le Dragon+ n°29 :

https://dnd.dragonmag.com/2019/11/19/maps-of-the-month-extra-life-2019-baldurs-gate-avernus-and-eberron/content.html

https://dnd.dragonmag.com/2019/11/19/comic-jason-thompsons-temple-of-moloch/content.html
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Clerc de Thorin, dieu de la traduction et de l'amour du travail bien fait
LE DONJON D'EZAEL
Répondre

Revenir vers « Idées d'intrigues »