Le spectre du vautour

MD : Snorri
Règles : D&D (Moldvay)
Niveau : 1-3
Avatar de l’utilisateur
snorri
Dracoliche
Messages : 2643
Inscription : Lun 2 Avr 2012 13:26
Localisation : Lille
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Le spectre du vautour

Messagepar snorri » Mar 11 Nov 2014 16:54

Les héros de Castelpérégrin s’étaient extirpés par la sortie improvisée des souterrains infernaux de Cathartès. Ils débouchaient dans la cour arrière d’un brave artisan, qui ignorait les horreurs que recelait son sous-sol. Il se souvenait avoir entendu son père parler de travaux dans la cour, à cause d’un éboulement, mais ce devait être avant sa naissance. sans doute les récents tremblement de terre avaient ils déstabilisé ce rebouchage patient mais précaire.

Le retour à la lumière était brutal, mais l’air frais changeait de l’odeur des torches et des brasiers dans le confinement du dédale souterrain. Un peu de repos ne ferait pas de mal, pour les survivants. Cela laisserait à Luki le temps de planquer son butin en lieu sûr, de bander les blessures et de retrouver le courage de descendre affronter la mort une nouvelle fois.

Sire Guilhem, rapidement prévenu de la situation, avait pris des dispositions pour faire surveiller le trou béant dans le sol, inquiet de ce qui pourrait en sortir la nuit. Même s’il ne le disait pas, il semblait clair désormais qu’il espérait le salut des chevaliers qui ne tarderaient plus à venir d’une autre cité – et pour l’honneur des vaillants héros, cet air de lassitude sonnait comme une offense...
Avatar de l’utilisateur
Toko
Staff - Floodérateur
Messages : 15889
Inscription : Mer 4 Avr 2012 12:25
Localisation : 45
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Demi-Orques
Classe : Barde
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar Toko » Mar 11 Nov 2014 17:42

Anselme se rendit sans tarder au prieuré afin de faire au père Milès un compte-rendu des événements survenus dans le souterrain. Il s'enquit au passage de la santé de la mère supérieure et parla en faveur de sa soeur.
Ensuite, après une légère collation il alla dans la chapelle et passa la fin de la journée à prier et méditer.
Avatar de l’utilisateur
Troumad
Dracoliche
Messages : 12426
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:38
Localisation : Genas (F-69)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Terres de Leyt - Eterny :
► Afficher le texte

Les Pierres du Destin :
► Afficher le texte

Mystarillia :
► Afficher le texte

Re: Le spectre du vautour

Messagepar Troumad » Mar 11 Nov 2014 17:46

Feydarick laisse à son maître un plan des lieux en lui décrivant les monstres croisés.
Il essaie de lui parler du Cobra de fer : ça ne pouvait que être magique. Et surtout, il aimerai savoir s'il peut communiquer avec le prisonnier. Lui, ayant échoué dans cette ces tentatives, son maître, lui devrait réussir.

Le savoir de son maître va sûrement aider le groupe et le village en expliquant un peu tout ce qu'ils ont croisé sous terre.

Après, il se dit qu'il aimerai bien profiter d'un bon repas, de soleil et de sommeil.
Création de feuilles de perso ADD, ADD2
Les mystères du Nyrond Lode
Terres de Leyt - Eterny Bondix
Mystarillia Vitavix
La pierre du Mal Alenthir
Aventures Orientales Chûzaemon, Héros d'un âge viking Björnulf Runison, le Sanctuaire de l'angoisse Feydarick, Terreur dans la Jungle Vanille, La dernière chance Go Gogne
Avatar de l’utilisateur
porphyre77
Dracoliche
Messages : 7738
Inscription : Lun 2 Avr 2012 14:11
Localisation : Compiègne, ville impériale (60)
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Humain
Classe : Illusionniste
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar porphyre77 » Mar 11 Nov 2014 21:04

Kullervo s'épousseta en contemplant distraitement le vaste trou apparu dans l'arrière cour d'un brave castelpérégrinois, tandis que les plantons se positionnaient, hallebarde au poing, tout autour du gouffre.

Où tout le monde était il parti? Les prêtres s'en retournaient manifestement à leur chapelle, le jeune mage à son vieux maître.
Le capitaine Eloi allait probablement aller se plaindre à son seigneur de l'équipe de pleutres qu'on lui avait encore refilée (Bah! Ca lui permettra de prendre le beau rôle et de faire le rodomont devant l'accorte fille de son suzerain! ).

Qu'allait faire Luki le nain? Il avait l'air plus chargé qu'à l'entrée. Et il était peu probable qu'on lui laissât la garde du grouillot capturé dans les profondeurs.

Et moi, alors? Que vais je faire dans cette cité des hommes?songea-t-il. Au moins , l'envie de le brûler ou l'exorciser leur semblait bien passée, mais, en contrepartie, ils l'avaient manifestement oublié. Il avait soif. Un des hommes d'armes avait parlé de la taverne. Un peu de vin serait le bienvenu, mais il ne possédait pas d'or sur lui.

En haussant les épaules, il emboita le pas au jeune Feydarick. Avec un peu de chances, le vieux magicien humain aurait autre chose que du thé à proposer...
S A T O R
A R E P O
T E N E T
O P E R A
R O T A S
Avatar de l’utilisateur
elendil
Dracoliche
Messages : 6430
Inscription : Dim 1 Avr 2012 17:45
Localisation : In the forever dark woods
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Ranger
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: Le spectre du vautour

Messagepar elendil » Mer 12 Nov 2014 23:43

Souillé par le chaos, Ebbon se rendit au bain se purifier. Il nota qu'aucun de ses compagnons n'avait pris soin de faire leurs ablutions. Or, cela était un manquement très grave à la règle. Ebbon les avait pourtant déjà prévenus, à chaque sortie des expéditions précédentes. Cette fois-ci, il était un peu las de la mécréance générale. Mais le problème était que leur seule présence parmi les habitants risquait de contaminer le village.
Ebbon alla faire part de ses inquiétudes à ce sujet, auprès du Père Milès. Il croisa en chemin, dans le cloître, Anselme, qui venait sans doute de faire un compte-rendu de leur expédition au bon Père. Ebbon fit les gros yeux à Anselme, et lui récita le psaume 43 du Codex Corporesano, sur les rites de purification. Puis il demanda à aller voir Mère Ombreline, afin de prendre de ses nouvelles. Il voulait savoir notamment si elle avait repris ses esprits, ou si elle était toujours possédée. Et si elle avait repris ses esprits, peut-être pourrait-elle fournir des indications sur comment cela lui est arrivé.
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
tizun thane
Dracoliche
Messages : 1231
Inscription : Lun 2 Avr 2012 11:30
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar tizun thane » Jeu 13 Nov 2014 10:21

Luki touchait au but. Tout le monde l'ignorait, lui le nain. Il essaya d'attirer discrètement l'attention de Jochi pour l'aider à tirer son lourd fardeau. Luki avait enveloppé son colis dans un sac de jute. Il rabroua son prisonnier:
« Du nerf cousin! Pousse! »

Son but: parvenir le plus discrètement possible à la forge de feu maître Boren. Il était herbergé par sa veuve contre quelques menus travaux de forge. Il connaissait donc bien les lieux. Entrant par la porte arrière, Il dissimule le sac de jute bien rempli sous un établi. Il reviendrait l'examiner plus tard à tête reposée.

Il attaque son prisonnier à un coin à l'aide d'une chaîne qui traînait là. « T'inquiète cousin, je te forgerai un beau collier pour que tu sois tout beau. »
Il en profite pour se désaltérer et se nettoyer le visage, et faire ses ablutions rituelles pour se purifier, invoquant ses ancêtres, saint Fredrik et sainte Morgane. Ebbon serait si fier Ceci fait, il tendit l'outre d'eau à son prisonnier pour lui rincer le gosier.

Une fois présentable, Luki va présenter ses respects à la veuve Boren.[hrp : Elle est présentable? Le corps de son mari lui a été rendu? Quelle est la durée de deuil chez les nains?] Luki lui présente le "cousin"', au cas où son dialecte évoquerait quelque chose à la naine. « Rassure toi, cousine. On va pas garder le pouilleux ici. On va l'emmener au seigneur ou au mage gâteux. »

Dans le cas contraire, Luki reprendra son prisonnier pour l'emmener à la tour du mage. Comment s'appelait-il déjà? En tout cas, peut être pourrait-il faire parler le prisonnier.

Dès qu'il aura une minute de libre, Luki examinera son trésor à la lumière du jour. Il avait souvenir de billes de platine. Luki a l'intention de dessosser le cobra pour en séparer les composants, et les faire fondre. Riche, je vais devenir riche!
Également par intérim Luki le nain dans la campagne le sanctuaire de l'angoisse.
Avatar de l’utilisateur
Helowyn
Dracoliche
Messages : 4079
Inscription : Lun 13 Août 2012 18:23
Localisation : In the SQY (78)
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Demi-elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar Helowyn » Sam 15 Nov 2014 21:19

Jochi, une fois extirpé de l'enfer souterrain, était soulagé de pouvoir de nouveau sentir l'air frais et contempler les étoiles, cela lui permit de renouer avec ses racines et de se débarrasser du malaise permanent qu'il avait éprouvé tout au long de leur périple dans ces tunnels étouffants. Et son chien s'en était bien sorti, ce qui était, s'avoua-t-il, plus important à ses yeux que la perte de quelques miliciens de la ville.
Il aida ses compagnons à sortir de l'effondrement, et il fût pour le moins intrigué du temps que mit Luki à se décider à revenir. Lorsqu'il l'aida à sa demande, Jochi remarqua que le nain avait de toute évidence trouvé quelque chose à remonter des profondeurs, mais ce que cela lui inspira, il le garda pour lui.
Une fois tous ses compagnons remontés, Jochi s'empressa de s'éloigner de la foule pour retrouver un peu de liberté à l’extérieur de la ville, sans oublier toutefois son ennemi juré à qui il promettait un coup de hache bien placé le moment venu.
Une fois revenu en ville, il ne manqua pas de rendre visite à la vieille Églantine, dont certainement personne d'autre que lui ne se préoccupait désormais
Délires sur le forum:
Ici et et puis aussi et ici
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
snorri
Dracoliche
Messages : 2643
Inscription : Lun 2 Avr 2012 13:26
Localisation : Lille
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar snorri » Lun 17 Nov 2014 23:23

Le père Milès avait écouté le récit d’Anselme avec des yeux inquiets, mais il avait semblé au jeune initié déceler quelque chose d’autre – peut-être une absence de surprise ? Le prêtre, avec bonté, lui avait recommandé de prendre du repos, de se purifier selon les rites et de prier intensément ? Voulait-il annoncer par là qu’il serait temps de recevoir la prêtrise ? C’est plein d’émotion et de questionnement qu’Anselme, dîment admonesté par Ebbon, avait vu la mère supérieure, alitée et visiblement affaiblie mais visiblement délivrée du démon – pour combien de temps ? Sortant de la chambre, il croisa de nouveau le regard ténébreux d’Ebbon, qui lui rendait visite à son tour. Dans la cour de l’hospice passait également Jochi, à la recherche d’Églantine qu’on avait hébergé la, dans l’infirmerie, le temps qu’elle se remette. Mais son esprit semblait égaré, lointain, confus...

Rosemonde, elle, était partie méditer dans la chapelle. Elle semblait avoir pris de l’assurance, mais en même temps, son regard doux exprimait une terreur ineffable qu’elle ne semblait contrôler que dans la prière.

Feydarick avait trouvé maître Théodorus fort contrit et silencieux, plus que jamais plongé dans ses rêveries. La nouvelle de la disparition de son disciple Arneaud dans le fracas de l’effondrement l’avait atteint profondément, même s’il l’avait commenté d’un laconique : « c’est bien triste ». En grignotant ses gâteaux, sans même toucher à son thé, il sortait parfois de son silence mélancolique en évoquant des souvenirs confus et lointains de son enfance, là bas en Belgalide, de l’autre côte de l’océan – que Feydarick avait peine à se représenter. Il était en train de parler de la douceur du vin blanc qu’on trouvait là-bas, quand Kullervo fit son apparition....

Luki contemplait son trésor, son précieux trésor... Son infortuné cousin des profondeurs avait visiblement le plus grand mal à s’adapter à al lumière du soleil, amis ne paraissait pas plus surpris de se trouver à la surface... Il avait accepté l’eau avec un gémissement plaintif, suivi d’un large sourire édenté. La veuve Boren, elle, avait regardé arrivé cet être contrefait avec mépris, mais s’était comporté dignement devant lui. Tout de noir vêtue, elle paraissait comme le fantôme d’elle-même, prête à affronter les deux ans de deuil sans desserrer les dents.
Avatar de l’utilisateur
Troumad
Dracoliche
Messages : 12426
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:38
Localisation : Genas (F-69)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Terres de Leyt - Eterny :
► Afficher le texte

Les Pierres du Destin :
► Afficher le texte

Mystarillia :
► Afficher le texte

Re: Le spectre du vautour

Messagepar Troumad » Mar 18 Nov 2014 07:27

Feydarick demande à Théodorus : « Maître ? pourriez vous communiquer avec les nains qui sont en dessous ? Peut-être que Père Milès pourrait vous aider ?
Ils ne sont pas méchants, juste affamés. C'est comme s'ils étaient victimes du démon. »
Création de feuilles de perso ADD, ADD2
Les mystères du Nyrond Lode
Terres de Leyt - Eterny Bondix
Mystarillia Vitavix
La pierre du Mal Alenthir
Aventures Orientales Chûzaemon, Héros d'un âge viking Björnulf Runison, le Sanctuaire de l'angoisse Feydarick, Terreur dans la Jungle Vanille, La dernière chance Go Gogne
Avatar de l’utilisateur
elendil
Dracoliche
Messages : 6430
Inscription : Dim 1 Avr 2012 17:45
Localisation : In the forever dark woods
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Ranger
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: Le spectre du vautour

Messagepar elendil » Mar 18 Nov 2014 11:32

Ebbon entra dans la chambre de Mère Ombeline. Il la salua respectueusement, et prit une chaise à côté de son lit, sans mot dire. Il pensa réciter à voix basse un hymne à la Déesse-Loi, mais se ravisa, et préféra laisser faire le silence, propice aux confidences.
Dernière édition par elendil le Mar 18 Nov 2014 23:01, édité 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage

Revenir vers « Le sanctuaire de l'angoisse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité