• Résurrection possible : finie la mortalité ?
Page 1 sur 3

Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 18:59
par Marco Volo
On m'a posé une énième fois cette question déjà abordée sur l'ancien forum, il ne me semble pas que cela fut le cas ici :

"Pourquoi diable des gens meurent-ils dans un monde où la résurrection est possible et les soins magiques accessibles ?"

J'ai mes arguments, je voudrais entendre les vôtres ;)

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 19:05
par Brisbaal
On ne remet pas à la vie tout le monde , pour des personnages, les prêtres Pnj ne s'embêtent pas à faire leur sorts sur des Pj qui ont moins de 5 à 6 niveaux. Et encore, la dévotion rentre en compte, le prix est relativement élevé et une requête sera demandée, et cela peut dépendre du MD. Pour des Pnj , genre un roi ou autre personnalité importante, j'avoue que cela reste un dilemme.

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 20:11
par Ragnaroth
de toute façon, la question se pose aussi pour les amputés, les balafrés...
Personnellement, mon univers est, de ce coté, très low fantasy, une résurrection reste envisageable mais sous certaines conditions (argent, temps, ...), le sacrifice doit être égal à la chose demandée par le clerc, et dans ce cas là, peut sont ceux prêts à prendre le risque... les dieux sont capricieux. Donc ce genre de "soins majeurs" reste rares, difficile à obtenir et de surcroît peuvent échouer.

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 20:42
par RichardIV
.

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 20:52
par Troumad
Quoiqu'il en soit, les moyens de rajeunir restent rares et ne sont pas sans effets secondaires. Même si les résurrections se ferraient à la pelle avec des persos qui ont tous 18 de constitution, la limite d'âge serait fatidique.

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 20:53
par Rackhir
Avoir un prêtre niveau 14 disponible et ayant accès à la bonne sphère n'est pas forcément chose aisée. De plus, il y a le coût financier, la "quête" que demandera le temple sans oublier le bon vouloir de la divinité et la dévotion de la cible. Beaucoup de paramètres à prendre en compte avant que le MD permette la résurrection.

De plus les Dieux peuvent vouloir aider les PJ en sachant qu'ils accompliront de grandes choses dans le futur alors que le vieux roi bienveillant, ben, il ne peut plus faire grand chose... Il est aussi possible de penser que les Dieux ne veulent pas s'immiscer dans la politique des Hommes vu tout ce qui se trame chez eux déjà.

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 21:10
par elendil
Outre le fait que les conditions de la résurrection sont posées : trouver rapidement un prêtre de haut-niveau, coût très cher en PO (un lanceur de sorts vieillit de plusieurs années), pourcentage à réussir et 1 pt de CON en moins, je considère pour ma part la "résurrection" plutôt comme une sorte de coma profond, de "near death experience", plutôt que comme une véritable "résurrection" au sens judéo-chrétien. Si le sujet n'est pas exposé à un sort de résurrection rapidement, ou s'il rate son % de "résurrection", il sera véritablement mort pour de bon. Avant, il ne l'était pas "vraiment" :momie:
En fait, c'est le mot de "résurrection" qui ne va pas, il eut fallu en trouver un autre.

Donc, dans ma manière de jouer, cela n'est pas du tout la fin de la mortalité, ni le début de l'immortalité.

Sans compter qu'il y a beaucoup de cas où la tentative même de ressusciter est impossible. Je voulais faire un recensement de tous ces cas possibles, mais en voici déjà quelques uns :
1) tête coupée
2) cervelle absorbée (par un illithid, par exemple)
3) Corps brûlé vif et calciné (attention aux boules de feu mortelles :gueuserie: )
4) Corps empoisonné sur une longue durée : si le patient ressuscite en ayant encore une dose de poison dans le corps, il peut mourir à nouveau, et avoir fait sa résurrection pour rien.
5) complétez vous-même :)

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 22:08
par Rackhir
elendil a écrit :Outre le fait que les conditions de la résurrection sont posées : trouver rapidement un prêtre de haut-niveau, coût très cher en PO (un lanceur de sorts vieillit de plusieurs années), pourcentage à réussir et 1 pt de CON en moins, je considère pour ma part la "résurrection" plutôt comme une sorte de coma profond, de "near death experience", plutôt que comme une véritable "résurrection" au sens judéo-chrétien. Si le sujet n'est pas exposé à un sort de résurrection rapidement, ou s'il rate son % de "résurrection", il sera véritablement mort pour de bon. Avant, il ne l'était pas "vraiment" :momie:
En fait, c'est le mot de "résurrection" qui ne va pas, il eut fallu en trouver un autre.

Donc, dans ma manière de jouer, cela n'est pas du tout la fin de la mortalité, ni le début de l'immortalité.


Intéressante approche. Cependant, le fait de trouver rapidement un prêtre de haut niveau est tout relatif. En effet, dans la description, il est dit que la créature ne doit pas être morte depuis plus de 10 ans par niveau du prêtre. De ce fait, un prêtre capable de lancer le sort peut, dès le départ, le lancer sur une créature décédée depuis moins de 140 ans, rien que ça !

Pour la suite de ton post (j'ai bien lu que c'est ta façon de jouer le sort, hein ;) ), la description va complètement dans l'autre sens :

elendil a écrit :Sans compter qu'il y a beaucoup de cas où la tentative même de ressusciter est impossible. Je voulais faire un recensement de tous ces cas possibles, mais en voici déjà quelques uns :
1) tête coupée
2) cervelle absorbée (par un illithid, par exemple)
3) Corps brûlé vif et calciné (attention aux boules de feu mortelles :gueuserie: )
4) Corps empoisonné sur une longue durée : si le patient ressuscite en ayant encore une dose de poison dans le corps, il peut mourir à nouveau, et avoir fait sa résurrection pour rien.
5) complétez vous-même :)


MdJ AD&D2.5, p.298, dernière ligne de description du sort a écrit :Le MD peut réduire les chances de ressusciter une créature donnée s'il ne reste pas grand-chose du corps de celle-ci.


En effet, pour une Rez, il suffit d'une rognure d'ongle pour faire revenir quelqu'un...

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Lun 7 Jan 2013 22:32
par squilnozor
Troumad a écrit :Quoiqu'il en soit, les moyens de rajeunir restent rares et ne sont pas sans effets secondaires. Même si les résurrections se ferraient à la pelle avec des persos qui ont tous 18 de constitution, la limite d'âge serait fatidique.

Et même si Troumad saurrait conjuguer ? :roll:

Re: Résurrection possible : finie la mortalité ?

Publié : Mar 8 Jan 2013 00:18
par Toko
N'oublions pas qu'il peut y avoir "pire", ou en tout cas "aussi ch...", que la mort pour les PJ : désintégration, destruction totale du corps dans un bain d'acide, envoi dans un autre plan, métamorphose avec ratage du jet pour conserver sa conscience (sans parler des possibilités de ratage du jet de choc métabolique), etc.