Progression d’XP des classes de magiciens en ADD1 et 2

Avatar de l’utilisateur
globo
Dracoliche
Messages : 488
Inscription : Ven 18 Jan 2013 00:57
Localisation : La Haudelinière
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Demi-Géant
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : ?

Progression d’XP des classes de magiciens en ADD1 et 2

Message par globo »

Vous avez remarqué que la progression en XP des classes de magiciens (et illusionnistes) est déconnantes pour les niveaux 6, 7, 8 et qu’elles ne suivent pas la logique de « doublement » appliqués à toutes autres classes ?

Cela à pour effet que le magicien « rattrape » le guerrier pour arriver au niveau des clerc et des voleurs ????

Donc, à bas niveau quand la classe est « pénible » à jouer, la progression est « lente » mais une fois à niveau moyen quand elle est devenue puissante, la progression en XP est rapide !

Pour info les tables d’XP de BECMI restent cohérentes.
Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dracoliche
Messages : 261
Inscription : Lun 21 Avr 2014 11:49
Localisation : London
Version de D&D préférée : D&D5
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Clerc
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?

Re: Progression d’XP des classes de magiciens en ADD1 et 2

Message par Orlov »

Bonne question... Je fais l'hypothèse qu'il s'agit d'un héritage de OD&D qui, comme beaucoup de bizarreries de ce jeu, n'ont pas été corrigées par la suite.
Et ne pas oublier que Gary adorait les magos.
Edit : J'ai lu aussi que la progression était plus lente au départ pour que les joueurs aient le temps de se familiariser avec la classe pour pouvoir ensuite la jouer au mieux...
Pictos Victus, Hostis Deleta, Ludite Securi !
Avatar de l’utilisateur
squilnozor
Dracoliche
Messages : 6874
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:30
Localisation : Rueil-Malmaison
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Progression d’XP des classes de magiciens en ADD1 et 2

Message par squilnozor »

La progression à BECMI est cohérente, mais pas pour les voleurs, qui se retrouvent désavantagés à partir du niveau 9, injustement à mon avis.
traductions en ligne : boîte Master, Glantri, Age of Worms 1 à 8, etc.
En relecture / illustration / MEP : AoW 9 & 10
En cours de trad : WotI, AoW 11
ABEANT FURES MURES LEMURES
Avatar de l’utilisateur
orian
Dracoliche
Messages : 507
Inscription : Ven 1 Mars 2013 18:06
Localisation :
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Birthright
Race : Elfe gris
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Progression d’XP des classes de magiciens en ADD1 et 2

Message par orian »

Un petit indice : les niveaux nominaux des classes (le niveau du dernier dé de vie).

Le nombre d'XP à acquérir pour chaque niveau au-delà est égal au total d'XP pour atteindre le niveau nominal.

Avec des classes comme le magicien à 11DV vs 9DV pour les guerriers et clercs, ça donne des rattrapages bizarres. Il me semble que pour le rôdeur/ranger à 11d8 de AD&D il y a une entourloupe dans le même style.
Avatar de l’utilisateur
Losuf
Dragon d'or
Messages : 225
Inscription : Lun 19 Mars 2018 07:03
Localisation : Marseille
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Progression d’XP des classes de magiciens en ADD1 et 2

Message par Losuf »

Les premiers niveaux offrent déjà un panel de sorts puissants aux mages, qui leur permet (en tenant compte du faible nombre de sorts par jour bien sûr) d'être potentiellement un moyen de retourner des situations dangereuses plus efficacement que les autres classes (sommeil, ou vapeur colorée, par exemple, au niveau 1, c'est tout simplement un groupe de monstres entier qui disparait)

Le mage monte plus lentement au début pour "équilibrer les choses", par exemple un guerrier aura un niveau d'avance sur le mage sur les niveaux "moyen bas", lui permettant d'accéder plus vite à la spécialisation martiale ou à posséder plus de points de vie.

Par la suite, le trou dans les XP du mage (niveaux 7 à 12 finalement) lui permet d'avancer plus vite que les autres classes (sauf le voleur), et pour moi ça s'explique par sa fragilité. A partir des niveau 6 à 7, les monstres en face du groupe sont plus mortels, peuvent proposer des réponses plus agressives et plus rapides, que les classes peuvent gérer en partie grâce à leur stock de points de vie et à leur classe d'armure qui à déjà bien baissé. Le mage n'a rien de tout ça, et doit pouvoir compter sur des sorts pour se protéger (en plus de rester souvent derrière la mêlée). Dans le groupe que je fais jouer en ce moment, on est autour du niveau 7, et je peux vous assurer que les deux nains guerriers énervés sont bien plus violents que le mage. Un peu d'xp en plus n'est pas un mal pour les "calmer"...

Quand le groupe passe sur les niveaux "moyens hauts", après les 10 ou 11ieme, le mage dispose d'un arsenal de sorts lui offrant des protections très efficaces et des attaques encore plus efficaces. Il lui faut bien plus d'xp pour prendre un niveau, pour éviter qu'il ne largue trop rapidement le reste du groupe.

Et à haut niveau, soit à partir du 15ieme, le mage dépasse tout le monde, parceque les sorts de niveau 7 et plus sont capables de déséquilibrer complètement un scénario ou une campagne, et que le mage devient un groupe à lui tout seul.

(Les seuls qui sont encore plus chers en xp sont le rôdeur et le paladin, ce qui pour moi est encore plus difficile à expliquer...)
Répondre

Revenir vers « AD&D / Unearthed Arcana »