S1 - La Tombe des horreurs

Avatar de l’utilisateur
Didyme
Dragon d'argent
Messages : 64
Inscription : Sam 16 Nov 2019 10:02
Localisation : Bourgogne
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Eris

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Didyme » Mer 27 Nov 2019 00:29

Dernier message de la page précédente :

Bon, on va se lancer dans un gros morceau, là. Notamment parce que je vais m'arrêter sur certains points de règle. La partie suivante sera donc séparée en plusieurs gros messages sur les prochains jours.

J'espère que les vieux grognards me pardonneront de rappeler certaines choses qui leur sembleront évidentes : j'écris en pensant notamment aux MJ que la TDH motiverait à s'essayer pour la première fois à AD&D.

Préparation des PJ

Vous l’aurez compris, je ne recommande pas de lancer dans la TDH des PJ auxquels les joueurs sont attachés. Le module propose vingt pré-tirés qui vont jusqu’au niveau 14. Bien sûr, les classes, races et objets magiques de ces PJ paraissent très limités aujourd’hui (le module est antérieur de dix ans aux Unearthed Arcana, je le rappelle). Mais si vous faites jouer le scénario en one-shot, ce pour quoi il est conçu, je pense que se cantonner aux options qui existaient à l’époque participe à l’authenticité de l’expérience. Si vous intégrez la TDH dans le cadre d’une campagne, c’est une toute autre histoire en revanche et vos PJ auront alors intérêt à avoir collecté des équipements et ressources à la hauteur des risques encourus. On a vu passer plus haut dans le fil quelques excellentes suggestions à cet égard !

Pour la suite de ce guide, sauf mention contraire, je partirai du principe qu’on joue avec les pré-tirés du module.

(Je me relis et sérieusement, est-ce que j’ai utilisé l’expression "authenticité de l’expérience" ? Je ne m’en remets pas d’avoir recours à ce langage de marketeux. Pardonnez-moi, car je ne sais pas comment exprimer l’idée autrement. Peut-être "intensité de l’immersion" ? …non plus, ça fait trop test de jeu vidéo. Par Eris, qu’est-ce que je peux détester le langage des médias et de la publicité : il finira par rendre tous les mots honteux !)

1. Check list

Avant de démarrer la partie avec les pré-tirés, il faudra penser à :

  • Tirer les PV (personnellement, je préfère gagner du temps en calculant à l’avance le résultat moyen des tirages : comme les persos sont de niveaux élevés, les probabilités suivent de toute manière une courbe en cloche bien serrée autour de la moyenne).
  • Faire les tests d’apprentissage pour les PJ ayant accès aux sorts de magicien ou d’illusionniste.
  • Choisir les armes maîtrisées par les PJ selon leurs niveaux et classes (pour gagner du temps, vous pouvez les définir à l’avance : cela n’a pas une énorme importance dans ce scénario et ce serait dommage que vos joueurs perdent de précieuses minutesheures à relire les règles sur les facteurs de rapidité avant de se décider entre un cimeterre ou une vouge).
  • Choisir les langues connues. En principe, celles-ci n’auront aucun impact dans le scénario, mais les joueurs n’ont pas à le savoir !
  • Choisir le dieu des prêtres (ce qui conditionnera ensuite leur alignement).
  • Choisir l’alignement (sauf pour le paladin, bien sûr). Outre les prêtres, qui ne peuvent être neutre absolu et doivent être compatibles avec leur dieu, les rangers et voleurs sont également limités dans leur choix d’alignement. Ne négligez pas cette étape : l’alignement pourra avoir des conséquences mécaniques dans le cadre de ce module.
  • Choisir le sexe. Comme l’alignement, cette caractéristique pourra avoir des conséquences mécaniques dans la TDH. Notez que certains pré-tirés seront automatiquement masculins, car leur Force dépasse le maximum autorisé pour les femmes de leur race (imaginez la polémique si un auteur de JDR osait écrire une règle de ce genre aujourd'hui...).
  • Acheter du matos : Gygax recommande à ce sujet de laisser les joueurs piocher à discrétion dans la liste des marchandises standards. Compte tenu du niveau élevé des PJ, il serait en effet mesquin de limiter leurs moyens à cet égard.

Bonus pour les "maniaques" : demandez aux joueurs de définir si leur perso est droitier ou gaucher. C'est pour savoir de quel côté ils tiennent le bouclier ! En effet, le bonus d'armure de ce dernier n'est pas pris en compte pour les attaques venant du dos et du côté de la main directrice...
Dernière édition par Didyme le Lun 2 Déc 2019 11:08, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Osh-Kosh Bigosh
Dracoliche
Messages : 1354
Inscription : Mar 29 Juil 2014 22:24
Localisation : Cognin (près de Chambéry)
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Demi-elfe
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Par-delà les tombeaux - Hrani Æskilsson

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Osh-Kosh Bigosh » Mer 27 Nov 2019 06:58

Didyme a écrit :Bonus pour les "maniaques" : demandez aux joueurs de définir si leur perso est droitier ou gaucher. C'est pour savoir de quel côté ils tiennent le bouclier ! En effet, le bonus d'armure de ce dernier n'est pas pris en compte pour les attaques venant du dos et du côté de la main directrice...


Mais c'est important* ; cela peut déterminer l'issue d'une action... :twisted:


* : enfin, à mon sens. :roll:
« Feu, flamme, éclair ! »

Par-delà les tombeaux - Hrani Æskilsson
Avatar de l’utilisateur
Didyme
Dragon d'argent
Messages : 64
Inscription : Sam 16 Nov 2019 10:02
Localisation : Bourgogne
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Eris

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Didyme » Mer 27 Nov 2019 12:42

Préparation des PJ (suite)

2. Encombrement et vitesse

L’encombrement des PJ est un aspect à ne pas négliger : pour échapper à quelques pièges, la vitesse de déplacement des PJ sera en effet un facteur clé. Je vous recommande donc de rappeler en amont les règles d’encombrement et de déplacements aux joueurs, afin qu’ils choisissent leur équipement porté en connaissance de cause. Ceci dit, n’insistez pas trop non plus : il ne faut pas que votre groupe soupçonne à quel point la vitesse pourra être décisive dans certaines situations. Si un PJ décide de se traîner dans le donjon avec dans son sac à dos l’équivalent de la réserve du Bazar de l’aventurier après le réassort annuel, c’est son choix. Et cela s’avérera peut-être un bon choix, qui sait ?

Les règles d’encombrement étant particulièrement dispersées dans les manuels de base, pour ne pas dire contradictoires, en voici une tentative de synthèse (brace yourself, weight is coming !) :

D’après une remarque planquée dans l’appendice O du GDM, le poids maximum que peut porter un PJ, avant ajustement par la Force, est de 1500 pièces d’or (po). Pour mémoire, la po est une unité synthétique combinant la masse et le volume, qui exprime davantage l’encombrement du PJ que le poids de ce qu’il transporte. On considère qu’en moyenne un kilo représente 20 po en termes d’encombrement. En ce qui concerne les objets magiques, hors le cas particulier des armures, on considère que leur encombrement est équivalent à celui de l’objet commun le plus proche (un bâton de contrecoup a le même encombrement qu’on bâton normal, par exemple).

Au vu des indications fournies dans le MDJ (page 100), il faut considérer que pour un PJ sans modificateur de force, l’encombrement produit les effets suivants : [tableau= ,750][entete=20]Encombrement[/entete][entete=30]Vitesse[/entete][entete=50]Réaction et initiative[/entete]
[ligne][cellule]jusqu’à 360 po[/cellule][cellule]12[/cellule][cellule]normales, voire améliorées selon les circonstances[/cellule][/ligne]
[ligne][cellule]de 361 à 700 po[/cellule][cellule]9[/cellule][cellule]normales[/cellule][/ligne]
[ligne]d[cellule]de 701 à 1000 po[/cellule][cellule]6[/cellule][cellule]ralenties[/cellule][/ligne]
[ligne][cellule]à partir de 1001 po[/cellule][cellule]4, voire 3 selon les circonstances[/cellule][cellule]très ralenties[/cellule][/ligne][/tableau]

Cependant, le GDM (page 22) fournit une autre règle, basée uniquement sur le type d’armure portée (c’est celle qu’on retrouve dans l’écran) : en gros, on se déplace à 12 tout nu ou avec une armure de cuir, 9 avec une cotte de maille et 6 avec de la plate.

Je n’ai trouvé aucune explication sur la manière de coordonner ces deux règles. Si on part du principe que le GDM prévaut, un aventurier à la Force moyenne peut en théorie se trimballer avec 75 kilos de matos, tout en conservant la vitesse maximum de 12 et en restant sexy avec un joli petit cuir moulant. Cela me gêne un peu (les 75 kilos, pas le cuir, j’aime bien le cuir).

Mais cela ne s’arrête pas là et il faut qu’on parle des exceptions. Le MDJ (page 36) indique que les armures magiques ne pèsent rien et ne ralentissent donc pas les PJ, mais il ne dit rien sur les boucliers. Le GDM (page 24) précise quant à lui que les armures magiques permettent "de passer à la base du mouvement supérieur" (une formulation bancale qui signifie telle que je la comprends qu’une plate magique limitera par exemple le mouvement à 9 au lieu de 6 pour une plate standard), et que les boucliers magiques ne sont pas encombrants. Enfin, l’appendice O du GDM exclut également de l’encombrement :
  • les composants matériels des sorts, sauf quand ils sont grands et volumineux (si vous emportez une chèvre dans votre sac à dos au cas où vous ayez besoin de faire un petit sacrifice rituel, par exemple) ;
  • les casques associés à une armure (sauf les grands heaumes) ;
  • les vêtements portés ;
  • les outils de voleur (on risque de vous poser la question, alors soyons clairs : non, un bélier ne compte pas comme un outil de voleur pour cette règle).

Enfin, ni le MDJ ni le GDM ne prévoient à ma connaissance d’ajustement en fonction de la race, alors que le MM indique les vitesses de déplacements de base suivantes : 12 pour les humains et elfes (et donc les demi-elfes), 9 pour les petites gens et les orques (soit logiquement entre 9 et 12 pour un demi-orque) et 6 pour les nains et les gnomes.

C’est un beau bordel, si je peux me permettre.

Personnellement, je résous le problème ainsi :
  1. On calcule l’encombrement en additionnant les po de tout le matos, à l’exception des éléments suivants : armures magiques, boucliers magiques, composants de sorts, casques associés à une armure (sauf grands heaumes), vêtements portés et outils de voleur (il s’agit d’une consolidation des exclusions prévues par le MDJ et le GDM). On applique la règle prévue par le MDJ et il en ressort une vitesse A.
  2. On prend la vitesse qui résulte de l’armure portée selon la règle du GDM. Si l’armure est magique, on l’augmente de 3. Cela nous donne une vitesse B.
  3. On vérifie la vitesse prévue par le MM pour la race du PJ. C’est la vitesse C.
  4. La vitesse du PJ est la valeur la plus petite entre A, B et C.

Je suis bien sûr preneur des avis de MJ plus chevronnés que moi sur ce sujet épineux.

(Je prends aussi les conseils pour l'utilisation des balises, parce que je ne comprends pas pourquoi j'ai un tel saut de ligne et un "d" qui se baladent avant mon tableau.)
Dernière édition par Didyme le Lun 2 Déc 2019 11:10, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Osh-Kosh Bigosh
Dracoliche
Messages : 1354
Inscription : Mar 29 Juil 2014 22:24
Localisation : Cognin (près de Chambéry)
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Demi-elfe
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Par-delà les tombeaux - Hrani Æskilsson

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Osh-Kosh Bigosh » Mer 27 Nov 2019 18:43

Didyme a écrit :Cependant, le GDM (page 22) fournit une autre règle, basée uniquement sur le type d’armure portée (c’est celle qu’on retrouve dans l’écran) : en gros, on se déplace à 12 tout nu ou avec une armure de cuir, 9 avec une cotte de maille et 6 avec de la plate.


Cette règle prévaut uniquement pour les D.M. qui ne souhaitent pas trop se perdre dans des calculs laborieux et s'appuyant d'abord sur l'objet qui encombre (et tu as bien fait de préciser que l'unité de mesure - la p.o. - vaut pour le poids et l'encombrement) le plus : l'armure. Après, bien entendu, il est facile de rajouter la monnaie récupérée dans un coffre et de faire varier la vitesse...
Cela relève surtout du bon sens : un personnage qui se trimbale avec cinq épées, trois haches etc. etc. se retrouvera pénalisé. :twisted:
« Feu, flamme, éclair ! »

Par-delà les tombeaux - Hrani Æskilsson
Avatar de l’utilisateur
ORCUS POCUS
Dracoliche
Messages : 542
Inscription : Jeu 15 Août 2019 12:24
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Nain
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar ORCUS POCUS » Mer 27 Nov 2019 18:52

Phénoménal!
Le dieu des petits riens
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Dracoliche
Messages : 3199
Inscription : Lun 2 Avr 2012 20:20
Localisation : A l'affut sur le Web
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : ?
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Outsider » Mer 27 Nov 2019 19:56

Si un nains en braies se déplace normalement à 6 et un humain en plates à 6, que dire d'un nain en plates. 3 en mouvement me parais logique.
Je ne me rappelais pas ces règles ADD1 sur les vitesse. J'avais naturellement homeruler sur cette mécanique.
Apprenez à penser par vous même, sinon d'autres le feront pour vous.
MD ADD2/2.5
Avatar de l’utilisateur
Didyme
Dragon d'argent
Messages : 64
Inscription : Sam 16 Nov 2019 10:02
Localisation : Bourgogne
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Eris

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Didyme » Mer 27 Nov 2019 20:30

Osh-Kosh Bigosh a écrit :
Didyme a écrit :Cependant, le GDM (page 22) fournit une autre règle, basée uniquement sur le type d’armure portée (c’est celle qu’on retrouve dans l’écran) : en gros, on se déplace à 12 tout nu ou avec une armure de cuir, 9 avec une cotte de maille et 6 avec de la plate.


Cette règle prévaut uniquement pour les D.M. qui ne souhaitent pas trop se perdre dans des calculs laborieux et s'appuyant d'abord sur l'objet qui encombre (et tu as bien fait de préciser que l'unité de mesure - la p.o. - vaut pour le poids et l'encombrement) le plus : l'armure. Après, bien entendu, il est facile de rajouter la monnaie récupérée dans un coffre et de faire varier la vitesse...
Cela relève surtout du bon sens : un personnage qui se trimbale avec cinq épées, trois haches etc. etc. se retrouvera pénalisé. :twisted:


En tout cas, j'espère que tous les MJ se mettaient d'accord à l'avance sur la méthode quand c'était un tournoi ! :D
Avatar de l’utilisateur
Didyme
Dragon d'argent
Messages : 64
Inscription : Sam 16 Nov 2019 10:02
Localisation : Bourgogne
Version de D&D préférée : ?
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Neutre
Dieu : Eris

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Didyme » Mer 27 Nov 2019 23:31

Préparation des PJ (suite)

3. Sorts

Une utilisation judicieuse de la magie peut mener un groupe très loin dans la TDH sans trop d’incidents. Un groupe expérimenté usera et abusera des sorts de clercs, notamment de divination (détections en tout genre, augures, localisation d’objet, orientation, vision réelle…) mais aussi de gestion du poison et des malédictions et — bien entendu — de soins et de résurrection. En-dehors de ses propres sorts de divination, le magicien pourra quant à lui trouver beaucoup d’utilité à un simple serviteur invisible et les chutes de plume, escalade d’araignée, lévitation, saut et autres sorts du même genre permettront de se sortir de biens des mauvais pas, ou de les éviter. Télékinésie devrait également vite faire partie des sorts préparés en premier par les magiciens. Il y a aussi des usages potentiellement intéressants pour les sorts de transmutation. Et j’en passe bien d’autres… Dans tous les cas, soyez assurés que vos joueurs tenteront quelque chose auquel vous n’aurez pas pensé.

Les pré-tirés offrent l’accès aux sorts de clerc jusqu'au niveau 6, aux sorts de magicien jusqu'au niveau 7, aux sorts d'illusionnistes jusqu'au niveau 3 et aux sorts de druide jusqu'au niveau 2. Si vos joueurs ne sont pas familiers avec le grimoire de AD&D, je vous recommande de leur transmettre bien à l’avance les descriptions de ces sorts afin qu’ils puissent se familiariser avec eux. Et ce même s’ils n’ont pas envie de prendre un PJ utilisateurs de magie. Car dans la TDH, ce ne seront pas forcément le magicien ou le prêtre qui auront les meilleures idées sur la façon d’utiliser la magie. En effet…

4. …ce sont les joueurs qui réfléchissent, pas leur PJ

Que le guerrier nain avec 9 d’Intelligence suggère au Grand prêtre une question subtile à poser aux puissances supérieures grâce à un sort de communion n’est pas du tout contraire à l’esprit du jeu dans la TDH. Ce sont les joueurs qui doivent résoudre les énigmes, pas leurs PJ, et on se souciera globalement peu de roleplay, à part pour détendre l’ambiance entre deux jets de sauvegarde à quitte ou double contre le poison (ces moments de roleplay ne seront certes pas nécessaires au succès des PJ mais ils peuvent être tout à fait indispensable pour préserver la SAN de nombreux joueurs !).

Si votre groupe n’est pas familier de ce style de jeu, la simple consultation de leur fiche de perso devrait les troubler :
  • Où sont mes compétences ?
  • L’elfe a une chance sur six de détecter les portes secrètes : ça veut dire qu’on n’a aucune chance de trouver un passage secret s’il n’y a pas d’elfe dans le groupe ?!
  • Si le voleur du groupe meurt, comment on fait pour détecter les pièges ?...
  • Etc.

Il faudra donc leur apprendre les bases :
  • Tu ne fais pas un jet de perception : tu me dis ce que tu veux regarder.
  • Tu ne fais pas un jet de fouille : tu me dis où tu cherches et comment.
  • Tu ne fais pas un jet d’intelligence : tu réfléchis.
  • Etc.

En bref, expliquez aux joueurs que les jets de dés sont là pour trancher quand l’issue d’une situation ne peut pas être déterminée logiquement par un échange verbal avec le MJ, ou quand elle dépend tout simplement du hasard. Grâce à leur entraînement professionnel ou à leurs aptitudes raciales, certains PJ auront simplement plus de réussite que d’autres dans certains domaines quand on s’en remet aux dés.
Dernière édition par Didyme le Lun 2 Déc 2019 11:11, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Osh-Kosh Bigosh
Dracoliche
Messages : 1354
Inscription : Mar 29 Juil 2014 22:24
Localisation : Cognin (près de Chambéry)
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Demi-elfe
Classe : Mage
Alignement : Chaotique Bon
Dieu : ?
Mini Feuille de perso : Par-delà les tombeaux - Hrani Æskilsson

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Osh-Kosh Bigosh » Mer 27 Nov 2019 23:46

Didyme a écrit :Il faudra donc leur apprendre les bases :
  • Tu ne fais pas un jet de perception : tu me dis ce que tu veux regarder.
  • Tu ne fais pas un jet de fouille : tu me dis où tu cherches et comment.
  • Tu ne fais pas un jet d’intelligence : tu réfléchis.
  • Etc.


Old-School !!! :viking:

En prime, une petite illustration bien à propos... ;)
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
« Feu, flamme, éclair ! »

Par-delà les tombeaux - Hrani Æskilsson
Avatar de l’utilisateur
Toko
Staff - Floodérateur
Messages : 15889
Inscription : Mer 4 Avr 2012 12:25
Localisation : 45
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Demi-Orques
Classe : Barde
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Toko » Jeu 28 Nov 2019 08:16

:+1:
Avatar de l’utilisateur
Hallacar
Dracoliche
Messages : 7498
Inscription : Ven 4 Déc 2015 09:34
Localisation : Yvelines
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Laelith
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Loyal Neutre
Dieu :

Re: S1 - La Tombe des horreurs

Messagepar Hallacar » Jeu 28 Nov 2019 09:37

Il faudra donc leur apprendre les bases :

Tu ne fais pas un jet de perception : tu me dis ce que tu veux regarder.
Tu ne fais pas un jet de fouille : tu me dis où tu cherches et comment.
Tu ne fais pas un jet d’intelligence : tu réfléchis.
Etc.

en effet ceci est et doit rester la base

Revenir vers « AD&D1: Modules »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité