Molosse satanique

Climat/Terrain
Terre ferme
Fréquence
Très rare
Organisation
Meute
Cycle actif
Tous
Régime
Carnivore
Intelligence
Faible (5-7)
Trésor
C
Alignement
Loyal Mauvais

Nombre
2-8
Classe d'Armure
4
Déplacement
12
Dés de Vie
4-7
TACO
4 DV : 17
5-6 DV : 15
7 DV : 13
Nb d'attaques
1
Dégâts/Attaque
1-10
Attaques spéciales
Souffle enflammé
Défenses spéciales
Voir ci-dessous
Résistance magique
Aucune
Taille
M
Moral
Élite (13)
Valeur en PX
4 DV : 420
5 DV : 650
6 DV : 975
7 DV : 1.400

Les molosses sataniques sont des chiens originaires d’un autre plan et capables de cracher des flammes. Ils ont été amenés dans le Plan Primaire pour servir les créatures maléfiques.

Un molosse satanique a l’apparence d’un gros chien au poil brun-roux. Ses yeux sont rouge écarlate, tandis que ses crocs et sa langue sont totalement noirs. Il fait entre 60 cm et 90 cm au garrot et sent en permanence la fumée et le soufre. Ses aboiements surnaturels donnent la chair de poule à quiconque les entend.

COMBAT : les molosses sataniques sont de bons chasseurs qui opèrent en meutes. Contrairement aux chiens normaux, ils n’aboient jamais lorsqu’ils sont sur une piste. Ils se déplacent également en silence, ce qui impose un malus de -5 au jet de surprise de leurs adversaires. Un ou deux d’entre eux s’approchent généralement de leur proie, tandis que les autres l’encerclent. Le premier molosse attaque alors par surprise, bondissant sur l’ennemi le plus proche tout en essayant de faire en sorte que les autres s’enfuient vers ses congénères. Si les autres proies ne s’enfuient pas, le reste de la meute se joint au combat en 3-6 rounds. Ils se mettent parfois à aboyer lorsqu’ils poursuivent leur gibier.

Ce monstre commence par attaquer en crachant des flammes dès qu’il se trouve à moins de 10 m de son adversaire. Cette attaque cause 1 point de dégâts par dé de vie du molosse (un jet de sauvegarde réussi contre les souffles réduit le total de moitié). Il se jette alors sur sa proie, qu’il tente de mordre. S’il obtient un 20 à son jet d’attaque, il referme sa mâchoire sur son adversaire et crache des flammes dans le même round.

Ces monstres sont immunisés contre le feu. Leur ouïe particulièrement fine leur permet de n’être surpris que sur un résultat de 1 ou 2 au d10, et ils sont capables de repérer les créatures cachées ou invisibles dans 50% des cas.

HABITAT/SOCIÉTÉ : les molosses sataniques sont originaires d’un plan extradimensionnel où le feu règne en maître. Dans cet environnement, ils se déplacent en meutes de 2-40 individus. Ceux que l’on rencontre dans le Plan Primaire ont été convoqués par un maître maléfique. Pour la plupart, ils se sont par la suite échappés loin de la civilisation.

Ils ont entre 4 et 7 dés de vie (1d4+3). C’est leur nombre de dés de vie qui détermine leur taille ainsi que le nombre de points de dégâts qu’inflige leur souffle. Une meute est toujours dirigée par un monstre à 7 DV, lequel a chassé tous ses rivaux qui sont partis constituer leur propre cour (il ne peut donc y avoir qu’un seul molosse à 7 DV au sein d’une meute donnée).

Ils se nourrissent comme des chiens normaux. Leur territoire, qui peut faire de 15 km2 à 40 km2, est toujours centré sur leur repaire. Les domaines de plusieurs meutes peuvent se chevaucher.

Ces créatures ont du mal à se reproduire dans le Plan Primaire et elles n’ont des petits avec elles que dans 5% des cas. Ces « chiots » naissent par portée de 2-8. Au moins 1 fois par jour, ils crachent des flammes sans le vouloir. Ces dernières sont inoffensives, si ce n’est qu’elles ont tendance à mettre le feu à tous les matériaux combustibles. Les nouveau-nés ne font que 10% de la taille des adultes. Ils grandissent de 5% chaque mois et atteignent leur taille adulte (4 DV) au bout d’un an et demi. Ils peuvent très vite attaquer à l’aide de leur souffle incendiaire : dès l’âge de 2 mois, cette attaque inflige 1 point de dégâts, plus 1 point supplémentaire par tranche de 6 mois.

Les molosses sataniques mangent souvent leur proie là où ils l’ont achevée, encore qu’ils leur arrivent parfois de la traîner jusqu’à leur repaire pour la dévorer plus tard. Tout comme de nombreux chiens, on peut les dresser à aller chercher certains objets. Ceux qui n’ont pas été formés à ramener les objets aiment bien s’amuser avec (ils apprécient tout particulièrement les sacs et bourses remplis de trésors monétaires car ils font du bruit). Mais leur souffle finit généralement par avoir raison du contenant et le contenu se retrouve alors éparpillé dans le repaire ou à proximité. Il est rare de trouver des parchemins dans un antre de molosses sataniques, à moins qu’ils n’aient été glissés dans un tube (ou autre récipient) ininflammable.

ÉCOLOGIE : les molosses sataniques n’ont pas leur place dans la chaîne écologique du Plan Primaire. Ce sont des créatures particulièrement dangereuses pouvant faire partir des incendies partout où elles chassent (les molosses sont d’ailleurs ceux qui allument le plus de feux de forêt après les humanoïdes). Mais ils peuvent également s’avérer utiles. Leur capacité à repérer les créatures invisibles en fait d’excellents chiens de garde, en particulier pour les monstres intelligents comme les géants du feu.

Les molosses sataniques peuvent être domestiqués si on les élève dès leur plus jeune âge, mais il y a tout de même 10% de chances par an qu’ils retournent à l’état sauvage.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.