La force... du charisme

Pour boire un verre et discuter de tout et de rien.
Avatar de l’utilisateur
Iuz
Monstre Errant
Messages : 23
Inscription : Dim 17 Fév 2019 19:36
Localisation : Reims
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu : ?

La force... du charisme

Messagepar Iuz » Jeu 14 Mars 2019 14:03

Encore 72H et cela va fritter dans les Yeomanry (région sud-ouest de Greyhawk). En me remémorant de mes pratiques, je vois mes joueurs qui tirent leur score de charisme sans passion.

Qui tire fréquemment des jets de charisme ? Moi de mémoire très peu, dans un lointain passé où j'étais davantage joueur que DM.

On voit très bien l'influence directe et fréquente dans le jeu de la force, de la dext... Mais le charisme ? Pourtant, il est facile d'observer autour d'une table l'influence du charisme des joueurs et ses effets, alors que la force du gringalet qui lance le dé 20 pour son paladin, n'a aucune influence sur la partie. Imaginons, un joueur X charismatique qui joue un un personnage Y peu charismatique. X discute avec le DM et le séduit par sa prestance, son discours (n'oublions pas que si la spiritualité du DM est d'essence divine, si la pizza qu'il a englouti avait été décongelée dix fois, il passera qd même au wc en cours de partie). Au même moment, Y discute avec un NPC. Le DM ne doit-il pas lancer un jet de charisme, indépendamment de sa relation-discussion avec X, pour savoir comment réagit le NPC à la tentative de Y ?

Finalement la caractéristique du joueur du personnage le plus charismatique, ne serait-elle pas l'une des plus importantes du jeu pour le groupe d'aventuriers Y, Z... ?

Rajout-complément : (pour envisager complètement le problème au vu des premiers commentaires)
Maintenant X est un joueur plus taiseux mais qui joue quand même, et dont le personnage Y essaye d'extirper des infos à un NPC, négocie un échange d'objets magiques avec un NPC, mais sans grâce ou théâtralité... X trouverait du plaisir à voir ses tentatives récompensées avec l'aide du charisme de Y (un simple tirage de réaction d00), au même titre qu'un joueur tire du plaisir à ajouter +6 à ses dégâts (avec les effets importants que cela peut avoir sur la partie) grâce à la force du dé cent qu'il s'est employé à retourner sur 00 au moment de la panne d'électricité (force de 18-00 à ad&d).
Dernière édition par Iuz le Ven 15 Mars 2019 11:25, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
squilnozor
Dracoliche
Messages : 4363
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:30
Localisation : Rueil-Malmaison
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: La force... du charisme

Messagepar squilnozor » Jeu 14 Mars 2019 15:13

Bin oui, en principe ça pourrait marcher comme ça, mais c'est pas oldschool. Dans les versions récentes du jeu le baratin des joueurs ne sert à rien ; il y a des tas de tests de diplomacy ou je ne sais pas quoi. D'une certaine manière c'est plus juste et ça réhabilite la caractéristique charisme, mais ça n'est pas trop notre manière de jouer. Moi en tout cas je n'aime pas.
En pratique dans le jeu oldschool le charisme intervient (un peu) dans les tables de réaction des monstres, mais il ne prend tout son intérêt que si on joue avec des suivants. À ma table il ne servait quasiment à rien.
traductions en ligne : boîte Master, Glantri, Age of Worms 1 à 3, etc.
En cours : AoW 8, WotI
ABEANT FURES MURES LEMURES
Avatar de l’utilisateur
LLyr
Dracoliche
Messages : 4442
Inscription : Ven 11 Sep 2015 10:49
Localisation : Paris
Version de D&D préférée : D&D3.5
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Barde
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?
Mini Feuille de perso :
► Afficher le texte

Re: La force... du charisme

Messagepar LLyr » Jeu 14 Mars 2019 15:26

Il prend tout son intérêt quand tu joue un barde, voir qu'on on fait jouer plus la tête que les muscles (en cas de litige donc)
ImageImageImageImageImageImage
Masterise Premières Armes (terres de Leyt)
Joueur de
Les mystères du Nyrond-Copper Grince-Boulon
La dernière chance-Enaël SombrÉtoile
Héros d'un âge viking-Wilhem
Les Sentiers de la Gloir -LLerem
L'Appel des Etoiles-Décherchéni Oupouaout
guizacoatl
Dracoliche
Messages : 484
Inscription : Lun 9 Avr 2012 22:14
Localisation : Versailles
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Gnome
Classe : Assassin
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu :

Re: La force... du charisme

Messagepar guizacoatl » Jeu 14 Mars 2019 15:27

Le charisme est très utile pour 1) avoir une plus grosse avance sur la récompense pour une quête donnée 2) avoir une plus grosse récompense a la fin de la dite quête.

A part ça... Même si perso j'aime bien avoir des grosses valeurs de charisme pour mes PJs au détriment d'autres bien plus utiles pour la survie (DEX, FOR, CON).
Terralya - Miri - Druidesse
Avatar de l’utilisateur
Hallacar
Dracoliche
Messages : 5150
Inscription : Ven 4 Déc 2015 09:34
Localisation : Yvelines
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Laelith
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Loyal Neutre
Dieu :

Re: La force... du charisme

Messagepar Hallacar » Jeu 14 Mars 2019 16:33

la difficulté comme pour l'intelligence de séparer celle du joueur de celle du personnage
c'est vrai qu'au début je négligeait cette statistique dans mes persos et les persos de mes joueurs mais avec l'expérience je trouve cela réducteur.
Je fais un mixte entre le rôle play, le discours fait par le joueur au non de se perso et je le tempère en fonction de sa stats
et donc parfois un d20 sous le stats
Avatar de l’utilisateur
Anne-Claire Driet
Dragon d'or
Messages : 881
Inscription : Dim 7 Mai 2017 23:58
Localisation : Maine et Loire
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Elfe
Classe : Mage
Alignement : Neutre Bon
Dieu :

Re: La force... du charisme

Messagepar Anne-Claire Driet » Jeu 14 Mars 2019 19:16

A haut niveau, si les persos ont à gérer des suivants, des compagnons, un château, une guilde, un royaume (etc...) ça prend une très grosse importance.
Sinon c'est un plus, pour les négociations, le relationnel, les rencontres.
Un personnage avec un haut charisme peut tout à fait convaincre un ennemi de s'allier à son groupe. Non seulement ça permet de "gagner" un combat sans le disputer, mais ça donne en plus des alliés avec d'éventuels bonus pour la suite de la partie (renseignements, soutiens logistiques, voir même soutiens lors d'un futur combat).
Le charisme est aussi un outil sympa pour lancer du RP: donc j'encourage et je récompense son utilisation.
Le monde des rêves est le plus merveilleux de tous les pays... Le JdR nous permet d'explorer cette incroyable contrée tout en restant éveillés.
Avatar de l’utilisateur
Lerdugazul
Monstre Errant
Messages : 13
Inscription : Jeu 11 Oct 2018 21:40
Localisation : Landrevarzeg
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Guerrier
Alignement : Loyal Neutre
Dieu : ?

Re: La force... du charisme

Messagepar Lerdugazul » Jeu 14 Mars 2019 21:24

Personnellement, je fais en fonction du personnage que le joueur incarne, s'il fait une performance théâtrale en tant que joueur mais que son personnage est un nain taciturne avec 9 de charisme, je demande de jeter un d20 pour faire un jet de charisme. Je fais aussi l'inverse, si un joueur produit une performance médiocre mais que il joue un Paladin avec 17 de charisme je demande aussi un jet. Le deuxième cas de figure se profile rarement, je joue le plus souvent avec des joueurs maitrisant un tant soit peu la rhétorique ;) .
Le charisme sert aussi, comme précisé plus haut, pour les suivants et mercenaires donc je pense que ce n'est pas une caractéristique "poubelle" comme certains joueurs le pensent. Les -2 points en charisme pour un +1 en force j'en ai vu ! :papy:
Avatar de l’utilisateur
Toko
Modo - Floodérateur
Messages : 13699
Inscription : Mer 4 Avr 2012 12:25
Localisation : 91
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Tinigen
Classe : Barde
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: La force... du charisme

Messagepar Toko » Ven 15 Mars 2019 07:53

Le Charisme peut en effet influencer les jets de reaction lors des rencontres (beaucoup de MD font-ils des jets dans ces circonstances ?).

Le cas du jet de Charisme pour valider (ou non) un RP (bon ou mediocre) du joueur est assez courant j'ai l'impression. Il faudrait cependant ajuster ledit jet selon la qualité du RP. Même avec un Charisme de 17, si le joueur du paladin fait une performance médiocre, il devrait subir un malus.
Avatar de l’utilisateur
tom
Dracoliche
Messages : 1336
Inscription : Ven 8 Mai 2015 11:21
Localisation : Rouen
Version de D&D préférée : D&D5
Univers de D&D préféré : Laelith
Race : Demi-elfe
Classe : Ranger
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: La force... du charisme

Messagepar tom » Ven 15 Mars 2019 09:53

J'utilise autant le charisme que les autres caractéristiques. Récemment le paladin de mon groupe de joueurs a traversé un camp hostile en mode je suis un envoyé des dieux ! Je trouvais ça gonflé. Alors j'ai demandé un jet de charisme. Réussite critique 20 (c'était à dd5). Il a ouvert ma voix, les pnj sont restés comme moi, sans voix!
Échelle des scribes échevins
La Prospérité
Laelith
Casus Belli
Traducteur paresseux
Par la lecture de ce texte, je m'engage pour trois ans sur les bancs de nage du Tanith-Lenath.
Avatar de l’utilisateur
Hallacar
Dracoliche
Messages : 5150
Inscription : Ven 4 Déc 2015 09:34
Localisation : Yvelines
Version de D&D préférée : AD&D1 + UA
Univers de D&D préféré : Laelith
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Loyal Neutre
Dieu :

Re: La force... du charisme

Messagepar Hallacar » Ven 15 Mars 2019 11:18

Le Paladin Jean Claude DUCE parlant au guerrier Morin après avoir traversé le campement hostile
"Je crois que toi et moi on a le même problème, c'est à dire qu'on peut pas tout miser sur notre charisme enfin surtout toi,
donc fonce sur un malentendu cela peut marcher"

Revenir vers « La Taverne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités