Un article sur le sexe (avec un petit "s") dans les jeux de rôles

Si vous ne savez pas où poster votre sujet, que vous êtes perdus ou autre, venez le mettre ici et un modérateur le déplacera dans la section adéquate.
Avatar de l’utilisateur
Troumad
Dracoliche
Messages : 11797
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:38
Localisation : Genas (F-69)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Un article sur le sexe (avec un petit "s") dans les jeux de rôles

Messagepar Troumad » Mer 10 Avr 2019 11:43

Dernier message de la page précédente :

Avec beaucoup de retard...

Pour moi, c'est comme dans certains jeux vidéo on voit des gamins casser des voitures en écrasant des passants et en tuant du flic.
Que vont-ils faire plus tard ?

La comparaison aux échecs est sûrement intéressantes. Je pense qu'il faut aller assez loin dans la psychologie, l'étude de l'éducation, du genre pour comprendre pourquoi on en est là. Mais personne ne pourra me dire qu'il n'a jamais croisé quelqu'un à sa table qui voulait tuer les persos secondaires, violer les filles. Juste pour le plaisir.
J'espère qu'il y a eu d'autres personnes autour des tables pour faire réfléchir...

Après dans les films on voit quoi ? Et il est vrai que beaucoup de gamins commencent à regarder certaines scènes avant d'être assez mur. Je ne suis pas cinéphile, mais, j'ai souvent croisé des images où des femmes étaient maltraitées* par des hommes profitant de leur supériorité physique. Le contraire est assez rare, surtout dans le fantastique, le guerrier ou le médiéval.

Dans la société, on a beaucoup de mal à penser qu'une femme peut être toute aussi efficace qu'un homme. Et on fait tout pour qu'on ne puisse pas le penser : on lui laissera trop rarement la possibilité de montrer sa vraie valeur en évitant de lui donner (proposer) des postes où elle pourra montrer son efficacité.
Donc, tant que rien ne changera, la femme restera un décors, une aide à l'homme, la porteuse d'enfants (et donc celle qui va s'en occuper**).

* : je reste poli

** : certaines souhaitent le faire et le font, tant mieux. Mais, si des hommes souhaitent le faire, trop peu arriveront à ralentir/arrêter leur carrière pour le faire, c'est trop mal vu.

En conclusion, une remarque pour faire réfléchir... Même les expression sont biaisées...
Va t-on oser montrer qu'une femme a assez de couilles pour faire mieux qu'un homme ?
Création de feuilles de perso ADD, ADD2
Les mystères du Nyrond Lode
Terres de Leyt - Eterny Bondix
Mystarillia Vitavix
La pierre du Mal Alenthir
Aventures Orientales Chûzaemon, Héros d'un âge viking Björnulf Runison, le Sanctuaire de l'angoisse Feydarick, Terreur dans la Jungle Vanille, La dernière chance Go Gogne
Avatar de l’utilisateur
maudite
Dracoliche
Messages : 516
Inscription : Ven 6 Avr 2012 13:31
Localisation : Nord
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Moine
Alignement : Neutre
Dieu : le Monstre en spagh

Re: Un article sur le sexe (avec un petit "s") dans les jeux de rôles

Messagepar maudite » Mer 10 Avr 2019 18:10

j'ai toujours préféré les divertissements politiquement incorrect plutot que la soupe insipide qui essaye d'influencer mon comportement (pas de tabac, pas d'insultes, croire en dieu...) apres a chacun de faire la part des choses.
Avatar de l’utilisateur
Troumad
Dracoliche
Messages : 11797
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:38
Localisation : Genas (F-69)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Un article sur le sexe (avec un petit "s") dans les jeux de rôles

Messagepar Troumad » Mer 10 Avr 2019 18:34

Quand on est formé intellectuellement et adulte, c'est comme on veut. Mais, quand on est en train de faire de futurs hommes responsables à partir d'enfants ou d’adolescents, certaines voies représentent plus de risque et demandent plus d'accompagnement pour que le futur adulte soit respectable.

Pour ma part, je préfère jouer des choses qui me font rêver, faire des actions héroïques que je n'aurais aucun mal à assumer IRL. Pour ce qui est des insultes, je n'ai pas eu peur de dire IRL à mon chef que je ne pourrais prendre sa place quand il me la propose (je ne pense pas qu'il me l'aurait donnée) car je ne savais pas être hypocrite.
Création de feuilles de perso ADD, ADD2
Les mystères du Nyrond Lode
Terres de Leyt - Eterny Bondix
Mystarillia Vitavix
La pierre du Mal Alenthir
Aventures Orientales Chûzaemon, Héros d'un âge viking Björnulf Runison, le Sanctuaire de l'angoisse Feydarick, Terreur dans la Jungle Vanille, La dernière chance Go Gogne
Avatar de l’utilisateur
maudite
Dracoliche
Messages : 516
Inscription : Ven 6 Avr 2012 13:31
Localisation : Nord
Version de D&D préférée : AD&D1
Univers de D&D préféré : Royaumes Oubliés
Race : Nain
Classe : Moine
Alignement : Neutre
Dieu : le Monstre en spagh

Re: Un article sur le sexe (avec un petit "s") dans les jeux de rôles

Messagepar maudite » Mer 10 Avr 2019 18:55

respectable... pour qui ? je sais pas... du moment qu'une éducation est donné a coté je vois pas le soucis a jouer au cowboy qui scalp les indiens, au croisé qui pourfend les sarrasins, au nazi qui envahi la france... parce qu'il n'y a pas d'action héroique sans un vilains sans scrupule.
Avant s'etait respectable de bruler les sorcieres, aujourd'hui on prefere les laisser nous ensorceller... ;)
Avatar de l’utilisateur
DiD2
Staff - DoudouDiDon
Messages : 1406
Inscription : Ven 1 Mars 2013 11:05
Localisation : Moselle
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Humain
Classe : Guerrier
Alignement : ?
Dieu :

Re: Un article sur le sexe (avec un petit "s") dans les jeux de rôles

Messagepar DiD2 » Jeu 11 Avr 2019 08:10

Games give you a chance to excel, and if you're playing in good company you don't even mind if you lose because you had the enjoyment of the company during the course of the game. Gary Gygax, 08/2004

Revenir vers « Le Bazar »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités