• [bouquin]Gagner la guerre
Page 1 sur 2

[bouquin]Gagner la guerre

Publié : Sam 3 Nov 2018 21:16
par squilnozor
Je viens de terminer ce bouquin, et je suis vraiment sur le cul ! J'avais déjà beaucoup apprécié Janua Vera qui fourmillait de bonnes idées mais qui n'avait pas la même ampleur, peut-être à cause du format (recueil de nouvelles) ou peut-être parce que l'auteur se focalisait trop sur le style au détriment du rythme. Là ça n'est pas le cas du tout. Certes c'est très bien écrit, le style est très travaillé, mais pas au point de perturber la lecture. On est entraîné dans une fresque passionnante du début à la fin. Ça commence très fort, et ça rebondit encore plus fort au bout de quelques centaines de pages (oui, c'est long, il y a près de mille pages). C'est du pur low fantasy dans un contexte qui mêle antiquité romaine et renaissance italienne, plein de magouilles politiques. La magie respecte pleinement les canons de la low fantasy : très rare, coûteuse, inquiétante, inhumaine, à réserver aux PNJ. Il y a de l'inspi jdr à chaque page. Le héros est un homme de l'ombre, assassin sans scrupule, sans honneur et sans parole, mais pas sans humour, sans intelligence ni sans sensibilité. Il ne s'agit pas d'un roman initiatique, loin de là, mais quelques passages passionnants montrent qu'il a soif de connaissance et de culture. En partie dans un but intéressé (parce qu'il aimerait dépasser sa condition, et aussi parce que dans son métier, on ne survit pas que grâce à la castagne, mais aussi parfois par la parole et le renseignement), mais pas seulement : c'est un personnage qui est devenu un tueur parce qu'il est le produit de son époque et de son milieu, mais qui aurait aussi bien pu devenir artiste ou penseur. Son patron, un top politicien, encore plus dénué de scrupules que lui, devient parfois son instructeur. Il le prend un peu de haut car la différence d'instruction et de conscience politique est évidente, mais il a un certain respect pour son intelligence, et seul l'écart de statut social l'empêche d'être son père de substitution, dans une société où l'importance de la naissance est primordiale
Au-delà de toutes ces considérations, le gros atout du livre, c'est d'être un pur roman d'aventure dans la veine dAlexandre Dumas, dont le souffle épique fait accepter les incohérences, les invraisemblances, les coups de chance inouïs du héros. C'est une super lecture. Il y a longtemps que je n'avais pas autant apprécié un bouquin. Allez-y à donf !

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Sam 3 Nov 2018 21:22
par Mériadec
C'est déjà fait. ;)

Mais effectivement, je suis d'accord avec toi, ce livre a un souffle épique vraiment époustouflant. A lire de toute urgence, si ce n'est pas déjà fait. :)

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Sam 3 Nov 2018 21:25
par Doyan
Un ami m'a tenu le même discours. Ca se recoupe donc en terme de qualité.

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Sam 3 Nov 2018 23:33
par Anne-Claire Driet
Vous donnez envie!

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Dim 4 Nov 2018 09:42
par LLyr
Renaissance italienne et antiquités romaines... Coup bas, intrigue politique...
Bon alors, mon libraire numérique le plus il est où :)

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Dim 4 Nov 2018 09:52
par Osh-Kosh Bigosh
Effectivement, cela donne envie de lire cet opus... :+1: Inscrit sur mes tablettes. ;)

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Dim 4 Nov 2018 11:41
par guizacoatl
J'ai acheté ce livre pour faire suite à la série Lankmhar, hâte de le lire !

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Dim 4 Nov 2018 13:19
par szass
Clair que ça donne envie :)
Est-ce dans le style des trois bouquins Nightprowler (La voie du sang, de Jacq/Pierre Pével) ? En tout cas le synopsis le laisse à penser.

Ça me fait penser qu'il serait bien d'avoir une rubrique Romans (ou inspis) dans la gazette pour présenter ce genre de ressources rolistiques.

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Dim 4 Nov 2018 13:58
par Souricier
Je confirme ce qui a été dit plus haut. C'est du bon!

Re: [bouquin]Gagner la guerre

Publié : Dim 4 Nov 2018 17:02
par LLyr