[GH-AD&D1] La seigneurie de Montroy

Règles du forum
Avant de poster votre sujet, pensez à indiquer dans la barre de titre, la version des règles que vous utilisez : [TAG] Titre_du_sujet
[TAG] peut être [D&D B] pour un scénar nécessitant les règles de D&D Basic, [D&DX] pour les règles Expert, puis ainsi de suite [AD&D1], [AD&D2], [AD&D2.5]. si le scénar ne nécessite pas d'utiliser des règles spécifiques à une version alors il est générique et son TAG sera [Générique].
Avatar de l’utilisateur
jello195
Dracoliche
Messages : 1099
Inscription : Jeu 12 Avr 2012 04:38
Localisation : Montréal
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Modrone
Classe : Paladin
Alignement : Loyal Bon
Dieu :

[AD&D1] - La seigneurie de Montroy

Messagepar jello195 » Ven 24 Fév 2017 14:08

Dernier message de la page précédente :

Merci pour le partage. :+1:
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
thomass
Dragon de bronze
Messages : 17
Inscription : Mer 13 Mars 2013 01:33
Localisation : Pop's Palace
Version de D&D préférée : AD&D2.5
Univers de D&D préféré : Planescape
Race : Tieffelin
Classe : Barde
Alignement : Loyal Mauvais
Dieu :

Re: [AD&D1] - La seigneurie de Montroy

Messagepar thomass » Sam 9 Sep 2017 17:07

N'en jetez plus !

¤ la forme :
Même en cherchant bien je n'arrive à rien redire. Déjà graphiquement c'est très propre, les plans délicieusement old-school et la présentation très claire. Le texte reste fluide et sans fautes tout du long. Quand à l'histoire, elle se déroule sans accrocs et s'intègre harmonieusement aux spécificités de Greyhawk.

¤ le fond :
La situation politique est dense (c'est une pièce maîtresse de l'intrigue) mais bien moins rude qu'un premier tome de game of thrones, rassurez-vous ! C'est d'ailleurs une remarque générale : tout est très dense presque un peu trop. Du coup l'intrigue, même si elle découle de source, ne tient pas la comparaison face à la qualité de détail du background. Certes tout se tient et tout est super solide. Mais je vois mal les joueurs découvrir tout l'envers des cartes à moins d'y passer de longues années de jeu.

¤ En résume :
Le tout à été certainement pensé en campagne, comme un sourcebook rempli à raz-bord d'informations. Reste qu'a l'usage, en cours de partie, pas facile de retrouver une information précise dans ces 42 pages plus que bien remplies. Heureusement un sommaire vient chapoter le scénario.

Et puis y'a un épilogue. Et j'adore quand il y a un épilogue. Je valide à 100% !

Cette critique se veut constructive et non agressive. Libre à l'auteur d'en tenir compte l'auteur reste libre d'en tenir compte ou de m'envoyer paître ailleurs.

Revenir vers « Greyhawk »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité