Le spectre du vautour

MD : Snorri
Règles : D&D (Moldvay)
Niveau : 1-3
Avatar de l’utilisateur
porphyre77
Dracoliche
Messages : 7738
Inscription : Lun 2 Avr 2012 14:11
Localisation : Compiègne, ville impériale (60)
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Humain
Classe : Illusionniste
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar porphyre77 » Mar 13 Jan 2015 17:43

Dernier message de la page précédente :

« Y'a des prêtres »
S A T O R
A R E P O
T E N E T
O P E R A
R O T A S
Avatar de l’utilisateur
Rackhir
Messages : 5694
Inscription : Sam 31 Mars 2012 00:07
Localisation : Corent (63)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Ravenloft
Race : Elfe noir
Classe : Assassin
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar Rackhir » Mar 13 Jan 2015 17:58

Rajpûts arriva enfin à la tour du Mage. Après avoir frappé à la porte, il entra et retrouva ses camarades d'aventure.
« Ola les gars ! »
Voyant tous les livres sur les tables et les traits tirés de bon nombre de compagnons, il ajouta :
« Ça vous a apporté quelque chose de lire tous ces bouquins ? Pfiou... J'en aurais été incapable... »
Gorwann dans les Mystères du Nyrond

Himura Ichirô dans Aventures Orientales

Ragnhild Snorradóttir dans Héros d'un âge viking
Avatar de l’utilisateur
snorri
Dracoliche
Messages : 2643
Inscription : Lun 2 Avr 2012 13:26
Localisation : Lille
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar snorri » Mer 14 Jan 2015 00:20

Le vieux Théodorus cligna plusieurs fois des yeux, regardant les piles de livres éparpillées dans la pièces, comme assommé par les questions de l'elfe. Puis, une fois qu'il eu croqué - avec quelques difficultés - un petit gâteau sec, il esquissa une réponse. « Le Cynodéen ? Non, non... Je dois admettre avoir été parfois tenté de l'apprendre mais... c'est une langue trop sombre, sa littérature trop dangereuse pour l'âme du croyant. Je n'ai jamais sur m'y résoudre. Je connais quelques mots de Malkite, la langue indigène de cette contrée, mais je crois savoir qu'elle diffère en tout point de celle de l'Empire du Chaos. »
Avatar de l’utilisateur
elendil
Dracoliche
Messages : 6337
Inscription : Dim 1 Avr 2012 17:45
Localisation : In the forever dark woods
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Ranger
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: Le spectre du vautour

Messagepar elendil » Mer 14 Jan 2015 10:44

Ebbon prit la balle au bond*, après avoir posé les gâteaux en évidence sur la table, et salué Râjputs Mahal à son arrivée.

« Le cynodéen est-elle la langue de l'Empire du chaos ? Par ailleurs, nous avons trouvé Frère Anselme et moi moult choses intéressantes dans les Chroniques des temps anciens de Castelpérégrin, dans la bibliothèque de l'abbaye. »

Ebbon raconta toutes les découvertes qu'ils avaient faites, et parlèrent notamment du puits foré sous le lavoir. Le prêtre en profita aussi pour évoquer le jeune Théodorus, arrivé de Bengalide.

« Vous ne nous avez jamais parlé de votre jeunesse, cher Maître. Je suis sûr que vous avez vécu des choses passionnantes à raconter »....Ebbon marqua une pause...« N'avez-vous jamais entendu parlé de ce culte du dieu vautour, dans votre jeunesse ? Êtes-vous parti vous-même à l'aventure ? »

Il prit un cookie, et le croqua, en regardant Théodorus. Il avait l'air bien vieux et fatigué.


[hrp : * Désolé pour le jeu de mots pourri]
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Troumad
Dracoliche
Messages : 12014
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:38
Localisation : Genas (F-69)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar Troumad » Mer 14 Jan 2015 11:11

Feydarick sourit à l'idée de voir Maître Théodorus partir à l'aventure avec son air de vieux sage. Non, il était jeune à l'époque. Et il sourit encore plus d'essayer sans trop y arriver à le voir jeune. Pas possible, il est trop immuable, dans ma tête c'est comme s'il est né comme ça !.
« C'est vrai que vous savez pleins de choses Maître » réagit-il enfin. « Vous déployez tant d'ardeur à nous apprendre votre art, que vous ne passez pas beaucoup de temps à nous parler de vos aventures. Vu l'expérience et le savoir qu'elles vous ont apportés, elles doivent longues et intéressantes ! »
S'il parle enfin de son jeune temps, je pourrais peut-être me le représenter jeune.
Création de feuilles de perso ADD, ADD2
Les mystères du Nyrond Lode
Terres de Leyt - Eterny Bondix
Mystarillia Vitavix
La pierre du Mal Alenthir
Aventures Orientales Chûzaemon, Héros d'un âge viking Björnulf Runison, le Sanctuaire de l'angoisse Feydarick, Terreur dans la Jungle Vanille, La dernière chance Go Gogne
Avatar de l’utilisateur
snorri
Dracoliche
Messages : 2643
Inscription : Lun 2 Avr 2012 13:26
Localisation : Lille
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar snorri » Jeu 15 Jan 2015 02:17

Après avoir posé sur la table quelques livres empilés sur son fauteuil, puis repris un cookie, le vieillard parvint à s’asseoir et à réfléchir.

« Je vous avez déjà parlé de tout ça, n'est-ce pas ? Les souterrains en dessous, le vautour, tout cela... Mais quel rapport avec les Cynodéens ? Les armées du Chaos, sans doute ? C'est bien pour ça que Castelpérègrin a été bâti, après tout; être une citadelle prête à tenir le choc quand les armées du Chaos viendraient. Et elles ne sont jamais venues... Ah oui, Cathartès, le vautour ? », demanda-t-il d'un air un peu confus. « J'étais si jeune, quand je suis arrivé ici, que j'ai peine à m'en souvenir. Je ne portais pas la barbe en ce temps, juste un peu de moustache comme c'était alors la mode dans mon pays. C'était à la fin de la guerre civile, nous sommes tous montés dans ces bateaux. Vous ne savez pas ce que c'est, que de naviguer des jours et des jours sur la mer, de franchir les tempêtes entassés dans une fragile coque de noix... Ah, il n'y a pas de noyers, par ici, mais ça ressemble aux pistaches et... je m'embrouille. Que disais-je déjà ? »

Après un regard en direction de la fenêtre, le vieillard poursuivit : « J'étais de ceux qui ont trouvé la colline, celle dont parlent les livres saints. Enfin, dans notre enthousiasme, nous avons cru la trouver... peut-être... Les pèlerins sont arrivés après, et la ville a été construite. C'était un entrelacs de tentes, au début, vous auriez vu cette pagaille ! on dormait à même le sol, et même... enfin, ça, je vous en parlerais une autre fois. La ville a grandi, mais nous avons commencé à comprendre. l'ennemi n'allait pas venir de la steppe, mais au milieu de nous, de la manière la plus imprévue. Il fallait le combattre jour après jour, nuit après nuit. Cela nous a fortifié, d'une certaine manière, mais pas assez. Jamais nous n'avons eu le courage d'affronter vraiment le danger, de descendre la dedans... Nos rares essais se sont toujours soldés par de nombreux morts.

Alors, nous avons choisi une autre tactique. Comme dans mon pays, pour lutter contre les marées, nous avons construit des digues. Muré des entrées, scellé des puits, enfermé le mal dans son antre jusqu'à ce qu'il nous oublie et faire en sorte que les habitants de la ville l'oublient aussi, pour pas qu'ils ne soient tentés. Quelle idée ! Comme si on pouvait combattre le Chaos sans l'affronter... Et ce jour est venu, mes jeunes amis, et c'est sur vos jeunes épaules que retombe ce lourd fardeau. »
Avatar de l’utilisateur
Troumad
Dracoliche
Messages : 12014
Inscription : Dim 1 Avr 2012 15:38
Localisation : Genas (F-69)
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Rôdeur
Alignement : Chaotique Bon
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar Troumad » Jeu 15 Jan 2015 07:17

« Continuez cher Maître, c'est intéressant. Vous avez parlé de Cathartès, le vautour ? Pouvez-vous en dire plus ?

Vous avez dit que vous nous parlerez une autres fois de votre installation. Pourquoi ? Comme on ne sait ce qu'on va affronter demain, peut-être que dans vos souvenirs se cachent des réponses aux problèmes qu'on pourrait rencontrer. »
Feydarick a les yeux luisant : son maître sans la barbe ! Et la moustache, était-elle blanche aussi ?
Création de feuilles de perso ADD, ADD2
Les mystères du Nyrond Lode
Terres de Leyt - Eterny Bondix
Mystarillia Vitavix
La pierre du Mal Alenthir
Aventures Orientales Chûzaemon, Héros d'un âge viking Björnulf Runison, le Sanctuaire de l'angoisse Feydarick, Terreur dans la Jungle Vanille, La dernière chance Go Gogne
Avatar de l’utilisateur
elendil
Dracoliche
Messages : 6337
Inscription : Dim 1 Avr 2012 17:45
Localisation : In the forever dark woods
Version de D&D préférée : AD&D2
Univers de D&D préféré : Greyhawk
Race : Humain
Classe : Ranger
Alignement : ?
Dieu : ?

Re: Le spectre du vautour

Messagepar elendil » Jeu 15 Jan 2015 11:24

« Oui, oui, poursuivez... »encouragea Ebbon.

En même temps, il se rapprocha de Luki, et le voyant délaisser son livre, il lui demanda : « vous permettez, ami nain ? », pour lui emprunter. Les illustrations qu'il avait cru voir par-dessus son épaule lui revenaient maintenant en mémoire : c'étaient bien les mêmes que celles qu'il avait vu dans le Tombeau des Anciens. Il en fit la remarque à Théodorus, et au reste du groupe (après que Théodorus a fini de parler) .
Dernière édition par elendil le Jeu 15 Jan 2015 12:44, édité 1 fois.
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
tizun thane
Dracoliche
Messages : 1200
Inscription : Lun 2 Avr 2012 11:30
Localisation :
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : Humain
Classe : Mage
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar tizun thane » Jeu 15 Jan 2015 12:38

« Le bouquin est rempli de bla-bla, mais vas-y, fais toi plaisir! » grommela Luki. IL tendit toutefois l'oreille: le prêtre en savait plus que lui.

MMais c'est que le vieux raconte des choses intéressante! Vas-y, Papi continue!

A l'adresse de son hôte:
« Oui, Oui. Poursuivez, Maître Mage! » ajouta Luki d'un ton compassé.
Également par intérim Luki le nain dans la campagne le sanctuaire de l'angoisse.
Avatar de l’utilisateur
porphyre77
Dracoliche
Messages : 7738
Inscription : Lun 2 Avr 2012 14:11
Localisation : Compiègne, ville impériale (60)
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : Mystara
Race : Humain
Classe : Illusionniste
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar porphyre77 » Ven 16 Jan 2015 21:52

« Sous quelle forme est ce que le "mal" surgissait au milieu de vous? »
S A T O R
A R E P O
T E N E T
O P E R A
R O T A S
Avatar de l’utilisateur
snorri
Dracoliche
Messages : 2643
Inscription : Lun 2 Avr 2012 13:26
Localisation : Lille
Version de D&D préférée : D&D
Univers de D&D préféré : ?
Race : ?
Classe : ?
Alignement : ?
Dieu :

Re: Le spectre du vautour

Messagepar snorri » Mar 27 Jan 2015 02:01

Maitre Théororus avait pris une longue, longue aspiration, l'air un peu gêné de ne pas avoir dit tour cela plus tôt, malgré les quelques bribes qu'il en avait déjà contées lors de la dernière visite des aventuriers. Enfin, il repris son récit : « D'abord.... d'abord, il y eut les morts. Au début, nous n'avions pas de véritable cimetière. Tout simplement parce qu'il n'y avait pas beaucoup de morts. Un jour, un homme est tombé d'un échafaudage pour la construction de la première chapelle. Nous l'avons enterré juste derrière, mais elle n'était pas encore consacrée. Et la nuit... la nuit, il est revenu....

Mais c'était une abomination pour notre culte, et il a fallu le chasser. Alors il s'est mis à roder autour du village. Il n'y avait pas encore de murs, nous avions commencé par la chapelle. Puis il s'est attaqué à ceux qui sortaient la nuit. Le chasser par des bénédictions ne suffisait plus. Il a fallu... le détruire. Nous pensions que c'était un pêcheur et qu'il était maudit pour cela. On se trompait, bien sûr.

Puis ça a recommencé, avec d'autres, la deuxième était une femme morte en couches et son bébé... c'était vraiment horrible. Et puis d'autres, et d'autres... Heureusement, quand le cimetière a été béni par un évêque venu Stylhos, cette abomination a cessé. Mais il y en a eu d'autres

Nous avions découvert l'ancienne nécropole. Certains voulaient la détruire, d'autres ne voulaient pas se souiller en profanant des tombes. Quelques personnes de mauvaises vies qui hélas nous avaient accompagnées ont essayé de piller des tombes. Ils n'ont fait que libérer de nouvelles horreurs, qui rodaient la nuit... plus rusées, plus dangereuses, capables de se cacher des semaines durant, de frapper seulement les personnes les plus faibles, les plus isolées, ... sans qu'on puisse se douter de ce qui se passer. D'autres creusaient des caves, malgré l'interdiction, ou des puits, tombaient sur des souterrains, voulaient y jeter un coup d’œil. Le cauchemar recommençait sans cesse, à chaque imprudence. Nous étions résolus à en parler le moins possible, pour éviter les tentations... Sans doute avions nous tort, mais que faire ? que faire ? Aujourd'hui, il faut agir. Jamais nous n'avons été exposés à un tel danger, mes jeunes amis... »


Le vieillard se plongea dans un nouveau silence, puis se servit un gâteau sec qu'il trempa longuement dans le thé pour le ramollir à sa guise. La remarque d'Ebbon le ramena à la conversation. « Vraiment ? Ces dessins ont sans doute quelque chose à nous dire. Les avez vous vraiment regardés, examinés quand vous êtes descendus ? »

Revenir vers « Le sanctuaire de l'angoisse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité