Gith

Climat/Terrain
Montagnes et plateaux arides
Fréquence
Peu commun
Organisation
Tribale
Cycle actif
Diurne ou nocturne
Régime
Carnivore
Intelligence
Moyenne (10)
Trésor
M (I)
Alignement
Chaotique mauvais

Nombre
10-100
Classe d'Armure
8
Déplacement
10
Dés de Vie
3
TACO
17
Nb d'attaques
1 ou 2
Dégâts/Attaque
Selon l'arme employée ou 1-4/1-4
Attaques spéciales
Bond
Défenses spéciales
Aucune
Résistance magique
Aucune
Taille
M (1,50 m à 2,10 m de haut)
Moral
Stable (12)
Valeur en PX
175

Les giths sont des humanoïdes particulièrement répugnants qui ressemblent à un croisement entre des elfes et des reptiles. Ils sont extrêmement décharnés et ont des bras et des jambes démesurés par rapport au reste de leur corps. Leurs mains sont dotées de trois doigts seulement (sans pouce opposable), mais ils parviennent tout de même à utiliser des outils et à manier des armes. Leurs doigts et leurs orteils s’achèvent par des griffes acérées. S’ils parvenaient à se tenir droits, ils mesureraient 2,10 m de haut, mais ils sont en permanence courbés et dépassent rarement 1,50 m.

COMBAT : quand ils le peuvent, les giths attaquent en masse, de préférence après qu’un de leurs chefs a ouvert les hostilités par un assaut psionique. Puis la bande entière charge pour parvenir aussi vite que possible au corps à corps. Cela est souvent facilité par l’étonnante faculté qu’ils ont d’effectuer des bonds de 6 m de long. Lorsqu’ils attaquent de la sorte, ils bénéficient d’un bonus de +2 pour toucher lors du premier round de combat.
Ils sont souvent armés de grands épieux à la tête faite d’obsidienne taillée, qui leur permettent de délivrer 1d6-1 points de dégâts par coup. Bien que ces épieux ressemblent à des armes perforantes, les giths les utilisent en fait principalement comme des armes tranchantes. Ces créatures se protègent souvent à l’aide d’armures en coquille d’inix qu’elles fabriquent elles-mêmes, et qui sont spécifiquement conçues pour défendre leur dos, particulièrement vulnérable (CA 6).

Facultés psioniques
NiveauDis/Sci/DévAttaques/défensesScore de pouvoirPFP
5 2/3/10 EC, PM/BM, NS, TV 16 80
  • Télépathie ; sciences : force projetée, tour de la volonté de fer ; dévotions : barrière mentale, contact, esprit impénétrable, excitation du ça, néant spirituel.
  • Psychokinésie ; sciences : télékinésie ; dévotions : animation des ombres, animation d’un objet, attaque balistique, contrôle des flammes, contrôle d’un corps.

Note : seuls les chefs commandant au moins 25 giths possèdent des facultés psioniques. Les pouvoirs indiqués ci-dessus sont ceux qui sont les plus représentatifs, mais ils peuvent énormément varier d’un individu à l’autre. Ceux qui possèdent davantage de dés de vie ont également de plus grands pouvoirs psioniques.

HABITAT/SOCIÉTÉ : les giths vivent selon une organisation tribale. C’est l’individu qui possède les plus grandes facultés psioniques qui dirige le plus souvent les autres. C’est également lui qui choisit le poste que doit occuper chacun de ses sujets.
Tout groupe d’au moins 25 giths est dirigé par un chef à 5 DV. S’ils sont 50, il a 6 DV, et s’il s’agit d’une tribu d’au moins 100 individus, il a 7 DV. En plus de leurs plus nombreux point de vie (et de leur meilleur TAC0), ces créatures ont des faculté psioniques sensiblement identiques à celles d’un psioniste de même niveau.
Certains de ces chef sont également prêtre. On ne sait que très peu de choses au sujet de la religion des giths, mais il arrive qu’une de leur tribu soit dirigée par un chaman pouvant atteindre le niveau 4. On prétend également qu’il existerait des magiciens giths (des profanateurs) pouvant atteindre le niveau 6. Si cela s’avérait exact, ce serait vraiment surprenant, mais il est indéniable que des témoins fiables ont dit avoir vu des magiciens giths de niveau 4.
On ne sait pas grand-chose quant à la manière dont ces créatures se reproduisent. On sait qu’une femelle pond environ 1-6 oeufs dans son nid, mais selon la rumeur, les giths posséderaient de véritables couveuses regroupant des centaines (certains disent même des milliers) de nids.

ÉCOLOGIE : les giths des montagnes vivent dans des repaires souterrains après s’être emparé d’une vallée ou d’un canon. Ceux qui résident sur les grands plateaux arides mènent plutôt une existence de nomades et suivent les migrations du gibier. Il n’hésitent pas à s’attaquer aux humains ou aux demi-humains, qui constituent pour eux une nourriture de choix (il la préfèrent d’ailleurs à n’importe quel autre type de viande). S’ils ont suffisamment afin, ils s’en prennent même aux thri-kreens, mais ces insectoïdes ont mauvais goût et parviennent le plus souvent à leur échapper.

Source(s) :
Bestiaire Monstrueux

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.