Sahuagin

Fréquence
Peu commun
Nombre
20-80
Classe d'Armure
5
Déplacement
36 m//72 m
Dés de Vie
2+2
Pourcentage d'être au gîte
25 %
Trésor
Individuesls N ; I, O, P, Q (x10), X, Y au gîte
Nb d'attaques
1
Dégâts/Attaque
Selon l'arme
Attaques spéciales
Voir ci-dessous
Défenses spéciales
Voir ci-dessous
Résistance magique
Standard
Intelligence
Haute
Alignement
Loyal mauvais
Taille
M (G pour certains)
Capacités Psy
Sans
   Modes d'Attaque/Défense
Sans

Parfois appelés « diables des mers » ou « hommes-diables des profondeurs », les sahuagins hantent des eaux chaudes et salées, à une profondeur variant de 100 à 1 500 pieds. L’histoire de ces monstres et les légendes s’y rapportant seront contées plus loin. Les sahuagins sont des prédateurs féroces, menace constante pour toute forme de vie, car ils tuent aussi bien pour le plaisir que pour se nourrir. Ces créatures abhorrent l’eau douce. Elles n’aiment pas la lumière. Une violente lueur (comme celle provoquée par un sort de lumière) leur abîme les yeux. Voir les détails ci-dessous. Les sahuagins s’aventurent à la surface au cours des nuits sans lune pour piller les villages humains. Ils détestent jusqu’aux maléfiques ixitxachitls (voir ce mot) et n’ont pour tous amis que les requins.

La structure sociale des sahuagins repose sur un roi dont la cour se tient au sein d’une grande cité sous-marine, profondément enfouie sous les vagues. Le domaine de ce grand seigneur est divisé en 9 provinces, chacune dominée par un prince. Ceux-ci contrôlent les petits groupes de sahuagins demeurant dans leur fief. Cette organisation reflète celle des plans des enfers, car les sahuagins adorent les diables.

Un groupe de sahuagins sera toujours mené par un chef. Celui-ci disposera d’un lieutenant pour 10 membres présents au sein du groupe. Le chef possède 4 dés de vie + 4 points de vie. Les lieutenants ont chacun 3 dés de vie + 3 points de vie. Tous viennent s’ajouter au groupe.

Le gîte des sahuagins contiendra les individus supplémentaires suivants :

  • 1 baron (6 dés de vie + 6 points de vie)
  • 9 gardes (3 dés de vie + 3 points de vie)
  • 30-120 femelles (2 dés de vie)
  • 10-40 jeunes (1 dé de vie)
  • 20-80 œufs

Il existe également une chance de 10 % par groupe de 10 sahuagins de rencontrer parmi eux un clerc (mauvais) et 1-4 prêtresses assistantes, car la vie religieuse de ces créatures est dominée par les femmes. Si le clerc femelle est présent, il sera de niveau 5 à 8, et ses acolytes de niveau 3 ou 4.

Un gîte de sahuagins contient toujours 2-8 requins. Les monstres peuvent faire obéir ces poissons à des ordres simples d’un ou deux mots.

Tout gîte de sahuagins a 5 % de chances d’être la place-forte d’un prince. Celui-ci possédera 8 dés de vie + 8 points de vie, 9 gardes ayant la force de chefs et disposera des services d’une grande prêtresse mauvaise de niveau 8, laquelle commandera à quatre femmes clercs de niveau 4. Le nombre de mâles, de femelles, de jeunes et d’œufs se trouvant dans le gîte d’un prince est le double de celui indiqué par les dés. 4-24 requins y seront toujours présents.

Les gîtes de sahuagins sont de véritables villes, ou villages, construits en pierre. Les bâtiments ont un toit en forme de dôme. Les algues et autres plantes marines poussant sur eux et les entourant les rendent difficiles à détecter.

Bien que ces créatures ne portent pas d’armure, leurs écailles sont très dures et leur confèrent une classe d’armure de 5. Les sahuagins se munissent d’un harnais pour transporter leurs armes et leurs objets personnels. Un groupe de ces monstres est typiquement armé de la manière suivante :

lance de fantassin et dague30 %
lance de fantassin50 %
Arbalète lourde et dague20 %

Les lances de fantassins ne sont utilisées que comme armes de combat rapproché. Les filets sont parés de dizaines d’hameçons, ce qui en rend l’évasion presque impossible aux créatures ne portant pas d’armure ou ne possédant pas une force de 16 ou plus, total nécessaire pour déchirer les mailles. Les filets sont remplacés par trois javelots lorsque le groupe est à terre. Les arbalètes ont une portée de 9 m maximum sous l’eau, une portée normale à l’air libre. Les filets sont utilisés pour immobiliser les victimes. Les tridents possèdent trois utilités : embrocher de petites proies, achever les prisonniers des filets et tenir à distance des adversaires menaçants.

Même sans armes, les sahuagins sont bien équipés pour l’attaque car leurs mains palmées possèdent de longues griffes effilées, pouvant infliger 1-2 points de vie par attaque. Ils peuvent se servir des deux mains simultanément. Leurs puissantes jambes sont également griffues. Un coup de pied, droit ou gauche, inflige 1-4 points de dégâts aux adversaires. La gueule des sahuagins est emplie de crocs. Une morsure cause 1-4 points de dégâts. Il est donc possible à un sahuagin désarmé d’attaquer de 3 à 5 fois au cours du même round, causant 1-2/1-2/1-4 et 1-4/1-4 s’il peut se servir de ses pieds.

L’ouïe et la vue de ces monstres sont particulièrement aiguisées. À une profondeur de 100 pieds (environ 30 m) sous l’eau, ils voient jusqu’à 90 m. Chaque fois qu’ils s’enfoncent de 100 pieds supplémentaires, leur vision est réduite de 3 m. Ainsi à une profondeur de 500 pieds, ils ne voient plus qu’à 78 m, à 1 000 pieds 63 m, etc. Leur ouïe leur permet de détecter un choc métallique ou celui d’une rame frappant l’eau à une distance de 2 km. Néanmoins ils sont incapables de percevoir à moins de 72 m le son d’un corps en train de nager - ou bruit équivalent - bien qu’ils détectent toujours les chocs.

Les sahuagins parlent leur propre langue. Certains d’entre eux peuvent à l’évidence converser avec les ixitxachitls dans le langage de ces derniers.

Description : Le sahuagin moyen a le corps d’un vert noirâtre, s’éclaircissant sur le ventre. Ses nageoires sont noires. Les grands yeux sont d’un noir profond et luisant. Environ 1 sahuagin sur 216 est un mutant à quatre bras, lesquels sont tous utilisables. Ces spécimens sont généralement noirs, avec le ventre gris. Les femelles ne se distinguent des mâles que par leur plus petite taille. Les jeunes sont de coloration plus claire mais ils foncent et atteignent leur pleine maturité approximativement 1-2 mois après leur éclosion.

Histoire et Légendes : Les sahuagins sont entrés dans la chronique grâce à leur méchanceté, ayant de tous temps pillé la terre ferme, dévastant des côtes entières et, bien sûr, détruisant de nombreux vaisseaux. Leur origine exacte est inconnue. On suppose qu’ils ont été créés à partir d’une nation d’humains extrêmement mauvais, par les plus puissants des dieux loyaux mauvais, afin d’être sauvés lorsque le déluge s’abattit sur la terre. On dit cependant que d’après les tritons, les sahuagins sont cousins des elfes marins, et ont été enfantés par les elfes noirs.

Rares sont ceux qui ont survécu à la captivité chez les sahuagins, car les prisonniers sont généralement enfermés, torturés, puis dévorés. Les créatures capturées vivantes sont emmenées au gîte des sahuagins et jetées en cellule. Quoique les monstres soient capables de demeurer hors de l’eau pendant quatre heures (au plus), il n’y a pas d’air dans les centres de détention des villages typiques. Les villes commandées par des nobles comprennent par contre des quartiers réservés aux créatures du dessus. Les sahuagins réservent une partie de leurs prisonniers pour la torture et la distraction - souvent un combat à mort entre deux créatures différentes, au sein d’une arène. La plus grande partie des captifs sont simplement tués et mangés. Il est rare qu’un prisonnier s’échappe, quoique les sahuagins aiment à faire croire à certains qu’ils ont trouvé le chemin de la liberté. Ceux-là se retrouvent entourés au bout du compte par un groupe de gardes sadiques tandis qu’une colonne de requins se rue à la curée.

Les sahuagins sont cruels et brutaux, les plus forts rudoyant toujours les plus faibles. Tout individu blessé, infirme ou handicapé sera tué et dévoré par ces monstres cannibales. Les jeunes possédant des défauts subissent le même sort. Cette loi stricte a accouché d’une race forte et tout leader doit s’attendre à être défié. Les sahuagins ne cessent jamais de grandir, quoique lentement, la mort venant souvent les prendre avant que de longues années n’aient autorisé leur croissance excessive. Les leaders sont les plus grands et les plus forts. On raconte que les 9 princes des sahuagins appartiennent tous à l’espèce pourvue de quatre bras, ainsi que le roi. Quoi qu’il en soit le perdant d’un duel est indifféremment abattu - au cours du combat ou après celui-ci. Les duels se déroulent sans armes : seuls les crocs et les griffes sont autorisés.

Le roi est censé vivre dans une ville située au plus profond des eaux que peuvent habiter les sahuagins. On dit que cet endroit est construit dans un canyon sous-marin dont les deux faces abritent palais et bâtiments. Là existent 5 000 de ces monstres, sans compter la suite du roi : reines, concubines, nobles, gardes, etc., lesquels sont, dit-on, au nombre de 1 000 ou plus. Le roi des sahuagins a la réputation d’être colossal (10 dés de vie + 10 points de vie) et extrêmement maléfique. Il est toujours accompagné par 9 gardes nobles (6 dés de vie + 6) et par la grande prêtresse mauvaise de tous les sahuagins, elle-même possédant une suite de 9 clercs femelles de moindre importance.

Source(s) :
Manuel des Monstres

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.